Rio Paris

par
Airs brésiliens Natalie DESSAY, Agnès JAOUI, Helena NOGUERRA, Liat COHEN 2014-68'50- présentation en français, anglais, allemand-textes et chanté en français, portugais - ERATO 463503-53 Vivat le « Mundial » ! Qui s'accompagne d'un bien joli disque, suscité par l'occasion peut-être ou bien par l'approche de l'été... qui sait ? Regardez-les toutes les quatre ! Elles rient, éclatent de santé, de joie communicative. L'une (Liat Cohen) se penche amoureusement sur sa guitare dont elle tire larmes, orages et tendresse. Et les trois autres lui emboîtent le pas. Leur plaisir devient nôtre. Car ce récital ne flirte en rien avec la médiocrité. Elles ont été devancées chez nous par la fameuse sérénade Manhã de carnaval. Mais le reste -à l'exception des Bachianas brasileiras n°5  de Villa-Lobos et des musiques d'Antonio Carlos Jobim- est beaucoup moins connu de l'auditeur néophyte qui va de Baden Powell de Aquino à Carlos Cavalcante ou Egberto Gismonti. Où donc classer ce répertoire, variété ou classique ? Les deux, car à côté de jolies pages qui penchent du côté du genre dit « classique » (5-7-14), les autres ressortissent à un genre plus léger, plus populaire. Admirablement joué (4-6-7) ou chanté (tout le disque), jamais le quatuor ne cède à la facilité ou l'à peu près. On sent derrière tout ce récital une volonté d'être vrai, distingué, d'avoir une parfaite musicalité. Leçon de subtilité, de labeur, qui fond musique « populaire » et « classique », interprétée avec science et ferveur, en « une » seule. Et ici, elle est le reflet émouvant de l'  « alma brasileira ». Un baume apaisant pour les supporters de football et un pur moment de plaisir pour tous les autres. Bénédicte Palaux Simonnet Son 8 - Livret 8 - Répertoire 8 - Interprétation 8  

Les commentaires sont clos.