Sirènes suédoises

par

Anders HILLBORG
(° 1954)
Sirens–Beast Sampler–O Dessa Ögon–Cold Heat
Hannah HOLGERSSON (soprano), Ida FALK WINLAND (soprano), Royal Stockholm Philharmonic Orchestra, dir. : Sakari ORAMO, David ZINMAN et Esa-Pekka SALONEN
DDD–2015–62’ 28’’–Textes de présentation en anglais, allemand et français–BIS 2114

Dans un précédent album édité en 2012, les amateurs ont eu l’occasion de découvrir des œuvres du Suédois Anders Hillborg composées entre 1998 et 2006. Sur cet album-ci figurent quatre pièces orchestrales composées, elles, entre 2010 et 2014. Elles ont la particularité d’être toutes des commandes, la plus longue des quatre, Sirens, pour deux sopranos, chœur mixte et orchestre, ayant même été commandée par deux prestigieuses formations américaines, le Los Angeles Phiharmonic et le Chicago Symphony Orchestra – preuve qu’Anders Hillborg jouit d’une audience internationale et qu’il a su, au fil des années, imposer son style. Un style assez composite, qui tient aussi bien au spatialisme qu’à Arvo Pärt, et même à Iannis Xenakis dans l’utilisation fréquente des glissandi, mais il serait injuste d’en nier les qualités musicales. Il apparaît surtout dans Beast Sampler qui date de 2014 (commande du Royal Stockholm Philharmonic Orchestra) et où vont et viennent de curieuses sonorités, pour ne pas dire des superpositions de blocs harmoniques des plus étranges. Cette impression d’étrangeté, on la sent également à l’écoute de Sirens, en grande partie grâce aux voix conjuguées des deux sopranos et du chœur mixte, qui expriment le chant des créatures mythologiques décrites par Homère dans L’Iliade, lorsqu’elles tentent de séduire Ulysse. C’est prenant, oui, mais on aurait préféré que ce fût bouleversant et dramatique.
Jean-Baptiste Baronian

Son 8 – Livret 7 – Répertoire 7 – Interprétation 7

Les commentaires sont clos.