Mots-clé : Bou

Une version médiane

par
Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791) DON GIOVANNI Jean Sébastien BOU, Don Giovanni, Robert GLEADOW, Leporello, Myrto PAPATANASIU, Donna Anna, Julia BOULIANNE, Donna Elvira, Julien BEHR, Don Ottavio, Anna GREVELIUS, Zerlina, Marc SCOFFONI, Masetto, Steven HUMES, Commendatore, Choeur de Radio France, Le Cercle de L'Harmonie, DIR.: Jérémie RHORER Enregistré en direct en décembre 2016 au Théâtre des Champs Elysées- 3 CD – CD 1 72'14 – CD 2 60'08 – CD 3 43'25- Textes de présentation en français, anglais et allemand - Livret en italien, français, anglais- chanté en italien- Alpha 379

Des bardes à Versailles !

par

Uthal de Etienne Nicolas Méhul En 1806, Méhul est à l'apogée de son talent. Auteur acclamé de nombreux opéras et opéras-comiques tels que StratoniceAdrien ou L'Irato, il abordera bientôt la symphonie, qu'il illustrera à quatre reprises, juste après la composition de son chef-d'oeuvre, Joseph (1807). Sans conteste, il représente la musique française de son temps. C'est alors que, surfant sur la vague ossianique, il écrivit Uthal.

Belle efficacité théâtrale et beaucoup d'interrogations

par

Topi Lehtipuu (Don Ottavio), Jean-Sébastien Bou (Don Giovanni), Barbara Hannigan (Donna Anna), Rinat Shaham (Donna Elvira) © Bernd Uhlig

Le Don Giovanni contesté de La Monnaie Huée par le public, éreintée par la critique, la dernière production de Don Giovanni à la Monnaie, mise en scène par Krzysztof Warlikowski a fait beaucoup couler d'encre et de salive. Mon grand avantage, c'est de l'avoir vue à la fin de son parcours : les tempêtes étaient apaisées.

Voilà de l'opéra-comique !

par

© Pierre Grosbois

LAKME (Leo Delibes) Que dit-on pour définir l'art français ? Il est fait de finesse, de clarté et d'élégance. Voilà qui décrit à la perfection cette Lakmé de Leo Delibes, créée en 1883 à l'Opéra-Comique, et dont le succès ne s'est jamais démenti. L'oeuvre représente la quintessence de la musique française, comme, avant elle, La Dame blanche de Boieldieu, Le Domino noir d'Auber, Les Pêcheurs de perles et Carmen de Bizet, ou Mignon d'Ambroise Thomas. Et, un an plus tard, la Manon de Massenet. Comme tous ces chefs-d'oeuvre, Lakmé atteint une certaine perfection par un équilibre miraculeux entre une intrigue simple, directe, émouvante, et une musique réunissant les mêmes qualités.