Mots-clé : Wagner

Décalage scène disque

par
Richard WAGNER (1813 - 1883) Lohengrin Falk STRUCKMANN (Heinrich der Vogler), Klaus Florian VOGT (Lohengrin), Camilla NYLUND (Elsa von Brabant), Evgeny NIKITIN (Friedrich von Telramund), Katarina DALAYMAN (Ortrud), Samuel YOUN (Heerufer), NETHERLANDS RADIO CHOIR, CHORUS OF THE DUTCH NATIONAL OPERA, ROYAL CONCERTGEBOUW ORCHESTRA AMSTERDAM, dir. : Sir Mark ELDER Enregistré en direct au Concertgebouw d' Amsterdam les 18 et 20 décembre 2015 - 3 CD - CD1 75:32 - CD2 72:37 - CD3 62:36 - Présentation en anglais, allemand, néerlandais, français- Textes en allemand, anglais, français - Chanté en allemand- RCO n° LC 14237

Pappano domine

par
La production de Madame Butterfly de Puccini du Royal Opera House Covent Garden date de 2003 mais la mise en scène de Moshe Leiser et Patrice Caurier dans des décors de Christian Fenouillat, costumes de Agostino Cavalca et des lumières de Christophe Forey se porte encore toujours très bien. Le décor est simple : une grande chambre aux parois coulissantes, très sobrement meublée, avec vue sur le port de Nagasaki ou le jardin fleuri, des lumières aux couleurs tamisées et des costumes japonais et européens d’époque.

Un album empli du souffle de l'Esprit-Saint

par

Richard WAGNER (1813 - 1883) Das Liebesmahl der Apostel Anton BRUCKNER (1824 - 1896) Symphonie n° 7 Tschechischen Philharmonischen Chores Brünn, Sächsischen Staatsopernchores Dresden, Tschechischen Nationalchores Prag, MDR Rundfunkchores Leipzig, Philharmonischen Chores Dresden, Dresdner Kammerchores, Pablo ASSANTE (chef des choeurs), Staatskapelle Dresden, dir.: Christian THIELEMANN 2016 - Live - 69' 58''et 29' 47''- Texte de présentation en allemand et en anglais - Profil Hänssler 2CD PH15013

Un chef d’exception

par
0126_JOKERGiuseppe SINOPOLI et la Staatskapelle de Dresde Œuvres de Carl Maria von WEBER (1786-1826), Robert SCHUMANN (1810-1856), Franz LISZT (1811-1886), Richard WAGNER (1813-1883), Richard STRAUSS (1864-1949) et Giuseppe SINOPOLI (1946-2001) Kai VOGLER (violon), Peter BRUNS (violoncelle), Staatskapelle de Dresde : dir. : Sylvain CAMBRELING, Peter RUZICKA et Giuseppe SINOPOLI DDD–2016–70’ 36’’ et 71’ 40’’–Textes de présentation en allemand et anglais–Hänssler PHO 7053

Concert magique et inoubliable

par

© Martin U.K. Lengemann

Richard Wagner (1813-1883) : « Vorspiel und Liebestod » (Tristan und Isolde) – Ingvar Lidholm (°1921) : Poesis – Antonin Dvorak (1841-1904) : Symphonie n°9 en mi mineur « du Nouveau monde », Op. 95 Koninklijk Concertgebouworkest, Herbert Blomstedt, direction

Excellente distribution pour ce Vaisseau fantôme zurichois

par

Richard Wagner (1813 - 1883) Der fliegende Holländer (Le Vaisseau fantôme) Bryn Terfel, le Hollandais ; Matti Salminen, Daland ; Anja Kampe, Senta ; Marco Jentzsch, Erik ; Liliana Nikiteanu, Mary ; Fabio Trümpy, le timonier ; Nelson Egede, un valetChor der Oper Zürich, Philharmonia Zürich, dir. Alain Altinoglu - Mise en scène : Andreas Homoki 2015 – 1 DVD – 139' – Texte de présentation en anglais, allemand, français – Sous-titres en allemand, anglais, français, espagnol, chinois, coréen – Chanté en allemand – DG 073 5173

Les trésors cachés de l'orchestre de chambre

par
Gustav Mahler (1860-1911) Lieder eines fahrenden Gesellen (arrangement A. Schönberg) Ferrucio Busoni (1866-1924) Berceuse élégiaque, op.42 (arr. E. Stein) Alexander von Zemlinsky (1871-1942) Sechs Gesänge, op.13 (arr. C. Austin) Richard Wagner (1813-1883) Siegfried Idyll, WWV103 Katie Bray (mezzo-soprano), Gareth Brynmore John (baryton), Royal Academy of Music soloists ensemble, dir.: Trevor Pinnock 2015 – DDD – 61'00'' – Livret en anglais – Paroles en allemand et anglais – Chanté en allemand – Linn Records CKD 481

Extase Maxima

par
Richard Wagner / Franz Liszt : Fantaisie sur des airs de Rienzi, S439 Richard Wagner : Fantaisie en fa dièse mineur Richard Wagner / Gérard Pesson : En haut du mât, d'après Tristan und Isolde, (Acte I, scène I) Richard Wagner / Alfred Jaëll, trois pièces de Tristan und Isolde, op. 112 Richard Wagner / Franz Liszt : Mort d'Isolde, S447 Richard Wagner / Hugo Wolf : paraphrase sur Die Walküre Richard Wagner : Elégie en la bémol majeur Wilhem Latchoumia, piano 2013-DDD-69'22''-Texte de présentation en français, anglais, japonais et allemand - 1 CD La dolce volta LDV 16

Un bel hommage à Claudio Abbado

par
Franz SCHUBERT (1797-1828) Symphonie n° 8 D. 759 Ludwig van BEETHOVEN (1770-1827) Symphonie n° 2 opus 36 Richard WAGNER (1813-1883) Siegfried-Idyll Orchestre Philharmonique de Vienne, Chamber Orchestra of Europe, dir.: Claudio ABBADO 1978-1988-ADD-77'44-Textes de présentation en français, anglais et allemand-Audite 95.627

Lost in Venice with Prometheus

par

Jean-Sébastien Bach (1685-1750), Ludwig van Beethoven (1770-1827), Franz Liszt (1811-1886), Richard Wagner (1813-1883), Heinz Holliger (1939), Luigi Nono (1924-1990) Jan Michiels (piano) 2013 - (Disque 1 - 62'15'') (Disque 2 - 67'45'') (Disque 3 - 71'24'') - Notice en anglais, français et néerlandais - Fuga Libera 761

Sombre Wagner

par
Richard WAGNER (1813-1883) Ouverture « Der fliegende Holländer » ; extraits de « Tannhauser », « Lohengrin », « Meistersinger » , « Parsifal », « Walküre » James RUTHERFORD, baryton, BERGEN PHILHARMONIC ORCHESTRA, dir.: Andrew LITTON 2014-78'44-CD stereo-SACD Surround-présentation en français, anglais, allemand-textes en anglais et allemand-chanté en allemand-BIS 2080

L'ouvrage posthume de Serge Gut

par
Serge Gut nous quittait en avril dernier âgé de 86 ans (voir notre Journal du 5 avril). Il nous laissait son dernier ouvrage : "Tristan et Isolde, l'amour, la mort et le nirvâna" suivi d'une étude sur le traitement orchestral dans Tristan et Isolde réalisée par Jean-Jacques Velly, maître de conférences HDR à l'université Paris-Sorbonne, auteur de nombreux textes sur la musique des 19e et 20e siècles, notamment sur l'orchestre et l'orchestration.

Un James Levine bouleversant écrit l'Histoire

par
0126_JOKERRichard WAGNER (1813-1883) Lohengrin : Prélude Ludwig van BEETHOVEN (1770-1827) Concerto pour piano n° 4 op. 58-Rondo a capriccioso op. 129 Franz SCHUBERT (1797-1828) Symphonie n° 9 D. 944 Evgeny KISSIN (piano), The MET Orchestra, dir.: James LEVINE 2013-DDD-Live-52'09 et 54'13-Textes de présentation en anglais-DG 028948105533 (2 CD)

Un chef et un Hagen d’exception pour ‘Le Crépuscule des Dieux’ à Genève

par
Sur la scène genevoise s’achève magistralement la ‘Tétralogie’ dirigée par Ingo Metzmacher et mise en scène par Dieter Dorn et Jürgen Rose. La première raison en est le chef Ingo Metzmacher, à la tête des Chœurs du Grand-Théâtre de Genève et de l’Orchestre de la Suisse Romande, pétrissant infatigablement la matière en fusion du ‘Crépuscule des Dieux’ et lui donnant une dynamique qui tient le spectateur en haleine depuis le prologue jusqu’aux dernières mesures de ce très long ouvrage ; s’estompent ainsi les trop nombreux ‘tunnels’ qui en plombent l’action.

Les Festtage de Berlin

par

Staatsoper Berlin
TANNHÄUSER
Musikalische Leitung: Daniel Barenboim
Inszenierung: Sasha Waltz
Bühnenbild: Pia Maier Schriever, Sasha Waltz
Kostüme: Bernd Skodzig
Licht: David Finn © Bernd Uhlig

Un Tannhäuser dansant. En 1996, le Staatsoper Unter den Linden de Berlin organisait son premier festival de Pâques autour des opéras de Wagner. Daniel Barenboim en était l’inspirateur et il a, depuis, apposé sa griffe sur les « Festtage » comme chef d’orchestre (opéras et concerts) et comme pianiste et il est considéré comme le « Spiritus rector » du festival. L’édition 2014 (du 11 au 20 avril) présentait au Schiller Theater (lieu alternatif pendant la renovation du théâtre Unter den Linden) une nouvelle production de Tannhäuser (Wagner) et une représentation de Simon Boccanegra, célébrant le 200e anniversaire de Verdi. Daniel Barenboim y dirigeait aussi des concerts avec le Wiener Philharmoniker et la Staatskapelle Berlin et jouait en duo avec Martha Argerich .

L'un des meilleurs spectacles de la saison, toutes maisons d'opéras belges confondues

par

© Vlaamse Opera/Annemie Augustijns

Otello de Rossini au Vlaamse Opera Comme les récents Hamlet de Thomas, présenté par La Monnaie, ou Roméo et Juliette de Gounod à l'Opéra Royal de Wallonie, l'Otello de Rossini démontre l'extraordinaire puissance dramatique de Shakespeare. Le duo de metteurs en scène Moshe Leiser/Patrice Caurier a réussi à donner une force prodigieuse à un livret pourtant bien inférieur à celui qu'écrivit Boito pour Verdi.

Bryn Terfel époustouflant avec l’ONB !

par
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Ouverture (Don Giovanni, KV 527), Aria "Madamina! il catalogo è questo" (Don Giovanni, KV 527), Aria "Io ti lascio", KV 245 - Pyotr Tchaikovsky (1840-1893) : Polonaise (Evgeny Onegin) - Charles Gounod (1818-1893) : "Le veau d'or est toujours debout" (Faust), "Vous qui faites l'endormie" (Faust) - Giuseppe Verdi (1813-1901) : Ouverture (Nabucco), "Ehi Paggio ! l'onore ! Ladri !" (Falstaff) - Richard Wagner (1813-1883) : Prélude à l'Acte II (Lohengrin), "Was duftet doch der Flieder" (Die Meistersinger von Nürnberg), "O du, mein holder Abenstern" (Tannhäuser), La chevauchée des Walkyries (La Walkyrie, acte 3), Feuerzauber (Die Walküre), Wotans Abschied (Die Walküre) Orchestre National de Belgique, Gareth Jones, direction - Bryn Terfel, baryton

Siegfried dominé par les images...

par
Richard Wagner (1813 – 1883) Siegfried Lance Ryan (Siegfried), Peter Bronder (Mime), Terje Stensvold (Wanderer), Johannes Martin Kränzle (Alberich), Alexander Tsymbalyuk (Fafner), Anna Larsson (Erda), Nina Stemme (Brünnhilde), Rinnat Moriah/Viviana Guadalupi (Waldvogel). Orchestre de la Scala de Milan. Direction musicale: Daniel Barenboim. Mise en scène: Guy Cassiers. Décor et lumières: Enrico Bagnoli. Costumes: Tim van Steenbergen. Vidéo: Arjen Klerkx, Kurt D’haeseleer. Chorégraphie : Sidi Larbi Cherkaoui - Arthaus Musik 101695-253’

L’ONB enflamme la Salle Henry le Boeuf

par
Richard Wagner : Ouverture de Tannhäuser – Die Mestersinger von Nürnberg Paul Hindemith : Der Schwanendreher Richard Strauss : Tod und Verklärung Orchestre National de Belgique, Asher Fisch, direction – Antoine Tamestit, alto Si l’ONB continue sur cette lancée, on peut s’attendre à une excellente saison car cette soirée fut prodigieuse! De l’extérieur, le programme pouvait en inquiéter plus d’un, à la fois par le choix massif mais aussi par la durée des œuvres.

Le Ring version Reader's Digest

par
Richard WAGNER (1813-1883) Der Ring des Nibelungen, extraits Albert DOHMEN (Wotan/Wanderer), Linda WATSON (Brünnhilde), Endrik WOTTRICH (Siegmund), Eva-Maria WESTBROEK (Sieglinde), Stephen GOULD (Siegfried), Hans-Peter KÖNIG (Hagen), Andrew SHORE (Alberich), Gerhard SIEGEL (Mime), Orchestre du Festival de Bayreuth, dir.: Christian THIELEMANN

Wesendonck Leider !

par
Lieder et Sonate für Mathilde Wesendonck Richard WAGNER 1813-1883 Anne RENOUPREZ soprano, Peter TOMEK piano 2012-DDD-61'- livret français, allemand, anglais-textes langue originale allemand ou français-chanté en allemand et français-PAVANE ADW 7548

Un Vendredi-Saint imparfait

par

Parsifal au Vlaamse Opera Des chevaliers entrent et fixent le mur, d’une blancheur éclatante, qui bientôt suinte de sang. Gurnemanz raconte, assis dans une chaise roulante. Amfortas, chemise ensanglantée, assiste au bain… d’enfants, que l’on mesure, puis coiffe et peigne. Parsifal entre et tue non un cygne, mais un petit enfant. Il lutte avec Kundry, lorsque celle-ci lui apprend la mort de sa mère. Les chevaliers tournent en rond lors de la cérémonie du Graal, Kundry apparaît, telle une madone enceinte. Tout le monde saigne. En voulez-vous encore?