Un Messiaen intimement habité

par https://geinfor.com/cialis-black-800mg/
MESSIAEN

Olivier MESSIAEN
(1908 - 1992)
Quatuor pour la fin du temps
Martin Fröst (clarinette), Lucas Debargue (piano), Janine Jansen (violon), Torleif Thedéen (violoncelle)
2017-DDD-47'19''-Textes de présentation en allemand et en anglais-Sony Classical 88985363102

Le Quatuor pour la fin du temps est une oeuvre mythique tant par les circonstances de sa création et de sa première exécution que par le sujet abordé: l'Apocalypse de Jean. En tête de la partition, Messiaen reprend le texte de Jean (10, 1-7) : "Je vis un ange plein de force, descendant du ciel, revêtu d'une nuée, ayant un arc-en-ciel sur la tête. Son visage était comme le soleil, ses pieds comme des colonnes de feu. Il posa son pied droit sur la mer, son pied gauche sur la terre, et, se tenant debout sur la mer et sur la terre, il leva la main vers le ciel et jura par Celui qui vit dans les siècles des siècles, disant : Il n'y aura plus de Temps ; mais au jour de la trompette du septième ange, le mystère de Dieu se consommera". Messiaen précise encore : "le langage musical de l'oeuvre est essentiellement immatériel, spirituel, catholique". Aussi le compositeur cultivera-t-il dans l'oeuvre l'ubiquité tonale et modale, monde de l'éternité dans l'espace, et des rythmes éloignés de toute mesure, monde de l'atemporalité.
Les circonstances de la composition sont connues: la rencontre au stalag VIII A, en septembre 1940, de trois musiciens instrumentistes : le clarinettiste Henri Akoka, le violoniste Jean le Boulaire et le violoncelliste Étienne Pasquier qui faisait partie du célèbre Trio Pasquier. Messiaen raconte aussi comment s'est déroulée la "première" : "le froid était atroce, le stalag enseveli sous la neige [...] le violoncelle n'avait que trois cordes, les touches de mon piano droit s'abaissaient et ne se relevaient plus [...] on m'avait affublé d'une veste verte complètement déchirée et je portais des sabots de bois [...] l'absence de nourriture me donnait des rêves colorés : je voyais l'arc-en-ciel de l'Ange de l'Apocalypse, et d'étranges tournoiements de couleurs".
Le Quatuor comporte huit morceaux contrastant par leurs dimensions, leurs caractères, leurs effectifs instrumentaux; chaque pièce comporte un titre que le compositeur décrit en quelques lignes : Liturgie de cristal, Vocalise pour l'Ange qui annonce la fin du Temps, Abîme des oiseaux, Intermède, Louange à l'Eternité de Jésus, Danse de la fureur pour les sept trompettes, Fouillis d'arcs-en-ciel pour l'Ange qui annonce la fin du temps, Louange à l'Immortalité de Jésus. Pour les interprètes, il est difficile de rassembler ces huit pièces en donnant à chacune le caractère et la couleur induits par Messiaen tout en veillant à garder à l'oeuvre son unité. C'est ce que réalisent parfaitement les quatre solistes réunis ici. Chaque instrument est tantôt assertif, tantôt mélodique, chacun suivant sa ligne tout en restant en constant dialogue. Ecoutons dans la Vocalise le carillon lointain du piano sur la mélopée des cordes, le chaud long solo de la clarinette dans l'Abîme, le charme de l'Intermède aux cordes et à la clarinette, le vibrant et long solo du violoncelle dans la Louange à l'Eternité de Jésus, le parfait unisson des quatre instruments dans la Danse de la fureur, seule allusion à l'aspect cataclysmique de l'Apocalypse, la large palette de couleurs dans les variations du Fouillis d'arcs-en-ciel, la longue cantilène du violon accompagné par de simples accords du piano et sa montée vers l'extrême aigu, "l'ascension de l'homme vers son Dieu, de l'enfant de Dieu vers son Père, de la créature divinisée vers le Paradis" qui vous laisse dans un ailleurs de lumière.
Oui, Messiaen répondait à ses détracteurs qui reprochaient à l'oeuvre son calme et son dépouillement : "l'Apocalypse ne contient pas que des monstres et des cataclysmes; on y trouve aussi des silences d'adoration et de merveilleuses visions de paix". Et ce Quatuor a été composé au stalag VIII A.
Bernadette Beyne

Son 10 - Livret 8 très bon texte de Nigel Simeone mais pas en français, dommage pour les subtils écrits cités de Messiaen - Répertoire 10 - Interprétation 10 

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>