Une flûte à l’Opéra

par

Paul TAFFANEL
(1844-1908)
Cinq fantaisies pour flûte et piano sur des thèmes d'opéras - Andante pastoral et scherzettino
Olga LEONKIEWICZ (flûte), Kinga FIRLEJ-KUBICA (piano)
2017-DDD-57' 08''-Textes de présentation en polonais et en anglais-Dux 1228

Paul Taffanel fut le professeur de deux illustres flûtistes, Marcel Moyse et Philippe Gaubert. Ce dernier a beaucoup composé et ses oeuvres nous parviennent grâce, entre autres, aux enregistrements du label Timpani. La même aventure arriverait-elle à Paul Taffanel ? C'est à espérer, à écouter les pages présentées par ce CD, car le musicien est fort habile, même s'il s'est limité à la composition pour son instrument. Le choix des opéras objets des "fantaisies" témoigne du goût de ces années 1874-1884, certainement pour les deux opéras d'Ambroise Thomas. Celle sur Mignon, à l'époque increvable succès de la salle Favart, cite les airs célèbres de la partition, Connais-tu le pays et Je suis Titania la blonde, ainsi que l'entracte fameux. C'est une page plaisante et animée, ce que l'on dira moins de la fantaisie sur des airs de ballet de Françoise de Rimini, opéra tardif et mineur du compositeur messin, hormis une "Sevillana" endiablée. Il y a beaucoup plus à découvrir dans Jean de Nivelle, opéra-comique de Delibes, dont les petits airs charmants donnent furieusement envie de connaître la partition intégrale. La partie de piano s'y révèle intelligemment développée, tout comme dans la fantaisie sur Der Freischütz de Weber, laquelle cite évidemment les thèmes de l'ouverture, les airs d'Agathe et d'Annchen, mais aussi le fameux motif de flûte lors de l'intervention finale de l'ermite, ici ... transposée ironiquement au piano ! La fantaisie sur Les Indes galantes de Rameau est douce, peu virtuose, axée sur cette ambiance cérémoniale que l'on identifiait à Rameau à la fin du XIXème siècle. Le CD se termine par une oeuvre personnelle, un Andante pastoral et scherzettino (1907) dédié à son élève Gaubert, page d'une poésie étrange, comme un peu désolée. Toutes ces pièces sont brillamment jouées par les deux jeunes interprètes polonaises, qui semblent bien s'amuser : leur entrain se communique aisément à l'auditeur, et augmente le plaisir de l'écoute, que rejoint celui de la découverte.
Bruno Peeters

Son 9 - Livret 6 - Répertoire 7 - Interprétation 10

bam-button_142

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>