Une interprétation intériorisée du Requiem de Mozart

par http://www.platinum-celebs.com/actresses/darlene-vogel/

Wolfgang Amadeus MOZART (1756 – 1791)
Requiem
John BUTT, chef d’ orchestre, Dunedin Consort, Joanne LUNN (soprano), Rowan HELLIER (alto), Thomas HOBBS (ténor), Matthew BROOK (basse)
2014 – DDD – 61’ – Textes de présentation en anglais - Linn Records

John Butt propose la version de la première représentation du Requiem de Mozart, inachevé par le compositeur et terminé par son élève Süssmayer. Véritable testament musical, Mozart laisse au monde de la fin du 18e siècle un chef-d’œuvre du genre de la messe de Requiem, synthétisant le style fugué des maîtres baroques à la « forme sonate » typique du classicisme viennois. Un chef-d’œuvre absolu dont il existe de nombreuses versions discographiques. Cette version-ci surprend agréablement l’auditeur averti comme le mélomane néophyte, par sa rectitude interprétative. Dès les premières notes, le drame du registre de la messe de Requiem est intensément présent, sans jamais glisser dans une grande emphase ou une véhémence préromantique. La tenue de l’écriture fuguée du Kyrie par exemple, nous dévoile de la part des musiciens un goût de la mesure. Les solistes pénètrent d’emblée dans l’esprit insufflé par John Butt, celui d’une intériorisation du drame révélé par la messe de Requiem, sans perdre à aucun moment la quintessence sombre et funèbre. Il en va de même pour le chœur, très unifié dans son équilibre des différents pupitres, perceptibles à égale valeur, sans aucune prédominance d’un pupitre sur un autre. Parmi les nombreuses versions existantes, celle-ci témoigne d’une réflexion mûrie, répondant aux questions de style comme de goût, ne s’éloignant aucunement de l’esprit mozartien des dernières années du compositeur. Une version qui mérite d’être connue et justement appréciée.
Marie-Sophie Mosnier

Son 9 – Livret 6 – Répertoire 10 – Interprétation 9

Les commentaires sont clos.