Violon magique

par
Goubaidulina

Dimitri CHOSTAKOVITCH
(1906 - 1975)
Concerto pour violon n° 1 op. 77
Sofia GOUBAIDULINA
(° 1931)
In Tempus Praesens
Simone LAMSMA (violon), Netherlands Radio Philharmonic Orchestra, dir / James GAFFIGAN et Reinbert de LEEUW
DDD–2017–73’ 21’’–Texte de présentation en anglais–Northstar Recording CC 72681

Le principal intérêt de ce CD, c’est de nous faire entendre In Tempus Praesens, qu’on peut traduire par À l’heure actuelle et qui est un concerto pour violon et orchestre écrit par Sofia Goubaidulina en 2007, beaucoup moins connu que l’opus 77 de Dimitri Chostakovitch, enregistré à d’innombrables reprises. À elle seule, cette œuvre, en un seul mouvement et durant près de trente-cinq minutes, montre l’exceptionnel talent de la compositrice russe, pour ne pas dire carrément son génie. C’est un peu comme si se trouvait concentrée là toute la magie du violon, celle qui opère depuis des siècles et par laquelle on ne se lasse jamais d’être emporté. Du reste, ce n’est pas par hasard que d’aucuns, autrefois, en ont parlé comme l’instrument du diable, ou encore comme l’instrument de l’Au-delà. Oui, ce serait difficile de le nier, In Tempus Praesens est un des grands monuments du violon moderne, et on ne peut que saluer l’interprétation qu’en donne ici la violoniste hollandaise Simone Lamsma, à juste titre considérée aujourd’hui comme une des plus douées de sa génération (elle est née en 1985). Elle fait littéralement corps avec la sublime musique de Sofia Goubaidulina et en restitue à merveille les moindres vibrations, les nuances les plus subtiles, les plus envoûtantes et les plus secrètes. On aurait, sans aucune hésitation, accordé un Joker à ce disque si la brochure qui l’accompagne n’avait pas été uniquement rédigée dans la langue de Shakespeare.
Jean-Baptiste Baronian

Son 10 - Livret 7 - Répertoire 9 - Interprétation 10

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>