CD / DVD

Les nouveautés du CD et du DVD.

La musique pour chœur et orchestre de Brahms : une évolution en forme d’hommage

par

Johannes BRAHMS
(1833 – 1897)
Schicksalslied op.54, Alt-Rhapsodie op.53, Warum ist das Licht gegeben op.74/1, Begräbnisgesang op.13, Gesang der Parzen op.89

Ann Hallenberg, mezzo-soprano, Collegium Vocale Gent, Orchestre des Champs-Elysées, Philippe Herreweghe, direction
2011 – DDD – 56’48’’ – Texte de présentation en allemand, anglais et français – Phi - Outhere – LPH 003

Les Fleurs du mal…

par

Henri DUTILLEUX
(°1916)
Correspondances pour soprano et orchestre, Tout un monde lointain… pour violoncelle et orchestre, The Shadows of time pour orchestre avec trois voix d’enfants
Barbara Hannigan, soprano - Anssi Karttunen, violoncelle - Esa-Pekka Salonen, direction - Orchestre Philharmonique de Radio France
2013 – DDD – 67’4’’ – Texte de présentation en allemand, en anglais et en français – Deutsche Grammophon – 4791180 GH

Chopin et son Europe

par

Juliusz ZARẸBSKI
(1854-1885)
Quintette avec piano en sol mineur, op. 34

Martha ARGERICH, piano – Bartlomiej NIZIOL et Agata SZYMCZEWSKA, violons – Zyda CHEN, alto – Alexander NEUSTROEV, violoncelle
16:9 – Dolby Surround - NIFC DVD – 002 - 42’55’’ - 2012 - Textes en polonais et en anglais

A Concert for New York

par

Gustav MAHLER
(1860-1911)
Symphonie n° 2 « Résurrection »
New York Philharmonic, dir. Alan GILBERT - Dorothea Röschmann, soprano - Michelle De Young, mezzo-soprano - New York Choral Artists
NTSC 16:9 – Dolby Digital 5.1 – DTS 5.1 – PCM Stereo
Accentus 20241 - 111’48" - Sous-titres français, anglais, allemand

Pulsions orchestrales

par

Peter RUZICKA
(* 1948)
Einschreibung-Aulodie-Zurücknehmen

NDR Sinfonieorchester, dir. : Christoph ESCHENBACH ; Albrecht MAYER (hautbois), Schleswig-Holstein Festival Orchester, dir. : Peter RUZICKA ; Wiener Philharmoniker, dir. : Christian THIELEMANN
2012-DDD-57’ 7’’-Texte de présentation en allemand et en anglais-Thorofon CTH2589

« Le temps retrouvé »

par

Œuvres pour flûte et piano de Fauré (Fantaisie op. 79), Debussy (Deux arabesques, Chansons de Bilitis), Koechlin (Sonate op. 52), Gaubert (Deux esquisses), et Enesco (Cantabile et Presto)
Toon Fret (flûte), Veronika Iltchenko (piano)
2012-DDD-62'14''-Textes de présentation en néerlandais, anglais et français-EMS VI 102

Oratorio protestant en langue allemande autour de la nativité du Christ

par

Heinrich von HERZOGENBERG
(1843-1900)
Die Geburt Christi
Kammerchor der Hochschule der Kunste Berlin Staats- und Domchor Berlin, Ensemble Oriol, Christian GRUBE, conductor - Regina SCHUDEL, soprano - Anke EGGERS, alto - Peter MAUS,tenor - Ernst-Gerold SCHRAMM, basse - Rudolf HEINEMANN, orgue - Michael ROBBELEN, orgue positif
2012 (d’après enregistrement de 1988) - 1:22:11 (2 CD) - Livret en allemand, anglais. Texte de l’oratorio en allemand, non-traduit - Hanssler Classic - 98 001

Le dernier Vivaldi, opéra posthume méconnu

par

Antonio VIVALDI
(1678- 1741)
L’Oracolo in Messenia overo La Merope
Opera in musica RV 726 - Libretto by Apostelo Zeno
Reconstruction of the 1742 Vienna version by Fabio BIONDI
2012 - Enregistrement live au Wiener Konzerthaus - CD1(79:49) et CD2 (76:52) - Texte en anglais, français et allemand et livret de l’opéra en italien, traduit en anglais, français, allemand- Virgin Classics - 50999 6025472 6

Octuors à cordes dans l’esprit de l’écriture mendelssohnienne

par

Johan S. SVENDSEN - Max BRUCH
(1840-1911) - (1838-1920)
Octuor en la majeur, opus 3- Concerto pour octuor à cordes en si bémol majeur, opus posthume
Tharice Virtuosi : Liviu PRUNARU, violon - Bogdan ZVORISTEANU, violon - Oleg KASKIV, violon- Edgar PUJOL, violon - Vlad STANCULELEASA, violon - Sophia REUTER, alto - Ettore CAUSA, alto - Stanimir TODOROV, violoncelle - Pablo De NAVERAN, violoncelle
2012 - DDD - 67’38 - Livret en français, allemand, anglais – Claves - 50 1207

Giuseppe Verdi : The Great Operas chez EMI

par

Dans le n°50 de Crescendo consacré à Verdi en décembre 2001, Bernard Postiau écrivait en introduction de sa sélection discographique : "Près de 500 versions des 26 opéras de Verdi se sont accumulées au cours du siècle, offrant au mélomane d'aujourd'hui -et en dépit d'une disponibilité parfois aléatoire- une abondance que ne connaissent ni Rossini, ni Puccini, ni même Wagner ou Mozart."