Ravel par Sakari Oramo 

par

Maurice Ravel (1875-1937) : Le Tombeau de Couperin (avec les orchestrations de “Fugue” et "Toccata” par Kenneth Hesketh), Alborada del Gracioso, Une barque sur l’Océan, Pavane pour une infante défunte, Menuet antique, La Valse. Royal Stockholm Philharmonic Orchestra, Sakari Oramo. 2020 et 2021. Livret en anglais, allemand et français. BIS 2438.


Sakari Oramo, au pupitre de son Orchestre Philharmonique Royal de Stockholm fait paraître le premier volume d’une intégrale consacrée à Maurice Ravel. L’attrait éditorial de ce disque est de proposer une intégrale orchestrale du Tombeau de Couperin, c’est à dire les 4 pièces orchestrées par Ravel à partir de la suite pour piano, mais également “Fugue” et "Toccata” dans l’orchestration de Kenneth Hesketh. Dès lors, Sakari Oramo peut respecter l’ordre des numéros de la suite pour piano. Le travail de Kenneth Hesketh est respectueux et scrupuleux et, comme il l’avait fait pour des orchestrations d’Henri Dutilleux, le compositeur anglais tente de s’approcher au plus près de l’esprit du créateur. C’est certes bien fait et cela sonne “à la manière de Ravel” mais en faisant malgré tout pastiche, même si brillant. Sakari Oramo dirige un orchestre en très grande forme magnifié par une prise de son phénoménale. Sa direction est judicieusement narrative mais elle soigne aussi les équilibres et les nuances.  

Le Philharmonique Royal de Stockholm est une phalange assurée et sa haute précision technique lui permet de suivre avec adaptabilité la direction de son chef : puissance des dynamiques et sûreté du rythme dans l’Alborada del Gracioso, ondoiement narratif dans Une barque sur l'océan, lisibilité des lignes mélodiques dans le Menuet antique et lyrisme pudique dans la Pavane pour une infante défunte. 

La Valse est la pièce de résistance conclusive de cet album et si on aime le travail sur les textures et la flexibilité de la direction de Sakari Oramo, on regrette un peu une carence de transversalité qui fait se succéder les épisodes. 

Superbement enregistré et artistiquement qualitatif, cet album est une belle réussite qui saura combler les hifistes exigeants qui trouveront ici matière à faire briller leurs équipements. 

Son : 10 – Livret : 9 – Répertoire : 10 – Interprétation : 9

Pierre-Jean Tribot 

 

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.