Le Studio Lyrique du Palais des Beaux-Arts de Charleroi

par

Dans le cadre de classes de maître, plusieurs acteurs culturels de Charleroi, sous l'égide de Pierre Bolle, patron du Palais des Beaux-Arts, ont imaginé, dès 2016, le concept de ce Studio Lyrique. Il n'a pas de statut particulier : c'est une émanation du PBA destinée à faire connaître de jeunes artistes, en fin d'études ou déjà lancés, afin qu'eux-mêmes se voient distingués par quelques directeurs d'opéras. Le casting des douze chanteurs retenus résulte d'un appel à candidatures, coachées par Cécile Bolle, entre autres dans les divers conservatoires du Royaume. S'ils ont tous déjà interprété des airs ou ensembles d'opéras, jamais ils ne se sont attelés à une intégrale, ni à une mise en scène. Il s'agit, pour eux, d'un véritable baptême du feu, d'une expérience professionnelle capitale. Encadrés dramatiquement par Paul-Emile Fourny, metteur en scène et actuel directeur artistique de l'Opéra-Théâtre de Metz Métropole et, musicalement, par Marcel Vanaud, le baryton belge bien connu, et le chef d'orchestre Philippe Gérard, les douze élus répètent afin de préparer un opéra complet, avec choeurs et accompagnement de piano. Ce sera la célèbre Manon de Massenet. Nous avons pu suivre de beaux instants de répétitions des deux interprètes de Manon, Charlotte Panouklia et Natalie Oswald, et du chevalier Des Grieux, Xavier Flabat, minutieusement coachés par Fourny, sous l'oeil bienveillant mais attentif de Vanaud. Il faut applaudir cette initiative magnifique. L'opéra est un genre dont l'importance croît sans cesse, et l'intérêt, l'implication de ces jeunes chanteurs est le meilleur gage de son succès. Rendez-vous ce week-end à Charleroi, place du Manège.
- samedi 21, à 20h - dimanche 22, à 16h.
Bruno Peeters

Les commentaires sont clos.