Livres

Les Nouveautés du Livre à sujet musical.

Bernstein : la question sans réponse ?

par

Dans le cadre des parutions du Centenaire Bernstein, les sorties de nouveaux livres en langue française sont restées malheureusement quasi inexistantes : pas de nouvelle biographie, ni de travail universitaire ou même d’ouvrage d’analyse sur son oeuvre. Fort heureusement les éditions Minerve sauvent l’honneur avec la parution de ce recueil qui reprend les textes des six fameuses conférences du musicien à Harvard en 1972.

Les écrits de Brian Ferneyhough

par

Brian FERNEYHOUGH  (° 1943) : Univers parallèles. Contrechamps, 2018, 498 p.

D’une certaine manière, Brian Ferneyhough est l’intellectuel de la musique contemporaine. Fortement marqué par des philosophes tels que Theodor W. Adorno, Walter Benjamin et Gilles Deleuze, auxquels il se réfère souvent, il est connu pour s’être opposé aux mouvements esthétiques prônant la simplification de l’art musical (en particulier les minimalistes américains) et pour défendre le sérialisme, ainsi que l’illustrent ses propres œuvres, ses essais et les diverses interviews qu’il a accordées çà et là, depuis les années 1960. Et ainsi que l’illustrent également son enseignement, ses cours et ses séminaires dans des conservatoires et de grandes universités, aussi bien Europe occidentale qu’en Amérique du Nord : Oxford, Cambridge, Durham, Harvard…

https://nord-online.com/

par

Voici un petit livre bien utile pour tous les professeurs de piano.  Après une préface présentant quelques explications à propos des chapitres à suivre, l’auteure propose 20 chapitres, chacun dédié à une technique particulière : déplacements, jeu alterné, accords, indépendance, agilité, agilité main gauche, polyphonie, rythme, staccato, rebondissement, trille, ornements, sonorité – touché, répétitions dans la touche, notes répétées, arpèges, articulations, doubles notes, octaves, mélanges de technique.  

Dialogue Murakami/Ozawa, pour la passion de la musique

par

Cet objet livresque est aussi non-identifié que passionnant ! D’un côté une légende de la musique classique et de l’autre une star de la littérature mondiale qui parlent de musique. Cet ouvrage publié en 2011 au Japon, puis en 2016 dans sa traduction anglaise est désormais traduit en français. Il est le fruit de rencontres entre l’homme de lettres et le musicien alors que ce dernier, en convalescence, pouvait consacrer du temps à cet exercice.

Une belle biographie d'Offenbach

par

L’année 2019 apportera avec elle le bicentenaire de la naissance de Jacques Offenbach. À cette occasion, l’artiste lyrique et metteur en scène Jean-Philippe Biojout lui dédie une toute nouvelle biographie, nous donnant ainsi l’occasion de (re-)découvrir cette figure emblématique de l’opérette.

Brahms passionnément

par

Brigitte FRANÇOIS-SAPPEYJohannes Brahms, chemins vers l’Absolu. Fayard, coll. « Les chemins de la musique », 407 p., 25 €.

Pour des raisons difficiles à cerner, les musicologues français n’ont jamais trop aimé Johannes Brahms. Ils lui préfèrent, et de loin, Robert Schumann et Richard Wagner, sur lesquels ils ont d’ailleurs beaucoup écrit.

Bernard Foccroulle livre à des réflexions sur le monde de l'opéra

par

"Un art qui donne sens au monde" est le sous-titre de ce recueil d'entretiens. Cette belle phrase sert de fil rouge à la pensée de l'ancien directeur de la Monnaie (1992-2007) et du Festival d'Aix-en-Provence (2007-2018). Fil rouge qu'il déclinera en quatre entretiens, comme suit : la création, la participation du public, le dialogue interculturel, et la place de l'opéra dans un monde globalisé. Rédactrice en chef de L'Avant-Scène Opéra, Chantal Cazaux interroge Bernard Foccroulle sur la création contemporaine, qui évite au genre de devenir muséal.

Sans le baroque, la musique serait une erreur

par

Disons-le de suite et sans ambages : la lecture de ce délicieux ouvrage est absolument réjouissante. L’auteur s’y fait en effet le chantre de l’art baroque en adoptant un ton malicieux qui fait merveille de bout en bout, léger, bondissant et percutant à l’image de cette musique qu’il aime par-dessus tout et qu’il adore opposer aux brumes romantiques dominées par «  la figure convulsive de la cantatrice-walkyrie aboyant à la mort pour un parterre transi d’hypnose sonore ».

Exil et Musique par Etienne Barilier

par

La musique dans l'exil, et la musique de l'exil.
Comment l’éloignement contraint de leur terre d’origine a-t-il affecté les œuvres des musiciens qui ont vécu cette épreuve  ? C’est à cette question qu’Étienne Barilier tente de répondre en scrutant les œuvres qui expriment, voire thématisent l'exil.