Le Journal

L'Isarphilharmonie plaît à Gergiev

par

L'Isarphilharmonie, le siège alternatif de l'Orchestre Philharmonique de Munich pour les prochaines années, a passé les premiers tests acoustiques avec les musiciens.
Le son est chaud, clair et intime, a déclaré Valery Gergiev. La salle est très conviviale pour les musiciens ; avec moins d'efforts, ils obtiennent d'excellents résultats sonores. De quoi réjouirl'acousticien Yasuhisa Toyota.

La salle de concert du nouveau "Gasteig HP8" a été construite de manière modulaire, en bois, et offre 1 900 places. Elle sera inaugurée le 8 octobre. Sa construction a respecté non seulement le délai imparti, un an et demi, mais aussi le budget de 40 millions d'euros.

Le Gasteig de Munich-Haidhausen, inauguré en 1985, doit être rénové d'ici l'hiver 2025. Le site provisoire "Gasteig HP8" a été construit sur un terrain appartenant à la Ville. Dans le futur, le quartier accueillera la bibliothèque municipale de Munich, un site principal de l'Université populaire, l'Orchestre Philharmonique et une partie de l'Université de musique et de théâtre de Munich.

Oksana Lyniv, débuts à Berlin

par

Après avoir été cet été la première femme à diriger à Bayreuth, la cheffe ukrainienne Oksana Lyniv fait cette semaine ses débuts à la tête des Berliner Philharmoniker dans le cadre du Late Night Concert (25 septembre) avec un programme intégralement consacré à Igor Stravinsky.

Décès de Jean-Patrice Brosse

par

Le claveciniste et organiste français Jean-Patrice Brosse (Le Mans, 1950) est décédé d'un cancer qu'il combattait depuis des mois.

Formé dans sa ville natale, à Paris et à Sienne, il enseigne à l'Ecole normale de musique de Paris, poste qu'il concilie avec une intense activité de concertiste, centrée principalement sur la musique baroque française pour clavier.

Il réalise une cinquantaine d'enregistrements (principalement sous les labels Arion et Pierre Verany), dont certains sont très remarqués à l'époque, avec des albums consacrés à Michel Corrette, Nicolas Lebègue, Jean-François Dandrieu, François Agincourt, Jacques Duphly, Armand-Louis Couperin, Joseph Nicolas Pancrace Royer, Simon Simon et surtout Claude Balbastre.

Il a aussi été directeur artistique du Festival international de Cominges depuis son inauguration en 1975 jusqu'en 2019.

La Maestra, 2e édition

par

La Philharmonie de Paris et le Paris Mozart Orchestra ont publié la liste des 14 cheffes d’orchestre sélectionnées pour participer à la 2e édition du Concours International de Cheffes d’Orchestre La Maestra qui se déroulera à Paris du 3 au 6 mars 2022 :

Yeo Ryeong AHN, 29 ans (Corée du Sud)
Clara BAGET, 23 ans (France)
Mélisse BRUNET, 44 ans (France)
Mercedes DIAZ GARCIA, 41 ans (Espagne)
Ustina DUBITSKY, 33 ans (Allemagne)
Tamara DWORETZ, 32 ans (États-Unis)
Beatriz FERNANDEZ AUCEJO, 38 ans (Espagne)
Vivian IP, 35 ans (Hong Kong)
Nikol KRAFT, 33 ans (République Tchèque)
Maria KUROCHKINA, 32 ans (Russie)
Natalia RASPOPOVA, 39 ans (Australie)
Joanna Natalia SLUSARCZYK, 36 ans (Pologne)
Anna SUŁKOWSKA-MIGON, 26 ans (Pologne)
Zoe ZENIODI, 45 ans (Grèce)

Le Concours a réuni 202 candidates de 48 nationalités différentes, recouvrant tous les continents, et une moyenne d’âge de 35 ans.
Si certaines candidates du Concours 2020 ont retenté leur chance cette année, 132 sont inscrites pour la toute première fois : une preuve de l’existence d’un véritable vivier de talentueuses cheffes qui ne demandent qu’à être révélées et accompagnées.

Donner de la visibilité à ces talents féminins est la cause que défend ce Concours intié par Claire Gibaud.

 

 

 

Die Musikalische Schule de D. Barenboim

par

Ce jeudi, Daniel Barenboim et Sandra Scheeres, sénatrice de l'éducation, de la jeunesse et de la famille, ont présenté "Die Musikalische Schule", un nouveau programme d'éducation musicale à Berlin. Le projet vise à compléter le quotidien scolaire par un programme intensif d'éducation musicale.
Chaque élève bénéficiera de trois séances hebdomadaires d'éducation musicale individualisée d'au moins quinze minutes pour faire de la musique un élément fondamental du processus éducatif.
Barenboim s'est dit heureux et fier du démarrage de ce projet pilote qui, je l'espère, trouvera de nombreuses répliques. Je suis profondément convaincu que l'éducation musicale est fondamentale, tant pour le développement individuel des personnes que pour notre société.

La Fondation Daniel Barenboim couvre les coûts pour les deux premières années du programme. Le département de l'éducation de Berlin lui succèdera.

 

 

La Folle Journée au net

par

C'est désormais la Cité des Congrès de Nantes qui portera le festival de musique classique.
On se souvient qu'en mars dernier, la directrice Joëlle Kerivin avaitdû démissionner après un audit qui avait révélé de "lourdes irrégularités comptables".

Honneurs allemands

par

La flûtiste Dorothee Oberlinger et le violoncelliste Jan Vogler sont décorés de l'Ordre du mérite de la République fédérale d'Allemagne.
Au total, le président fédéral Frank-Walter Steinmeier rend hommage à 16 citoyens à l'occasion de la Journée de l'unité allemande de cette année. "Les six femmes et les dix hommes ont apporté une contribution exceptionnelle aux arts et à la vie culturelle, qui a été particulièrement touchée par les restrictions Corona", a annoncé jeudi le bureau du président fédéral. Par leurs services extraordinaires, ils ont promu la solidarité et la cohésion sociale.

Karina Canellakis prolongée

par

Le contrat Karina Canellakis à l'Orchestre Philharmonique de la Radio néerlandaise est  prolongé jusqu'à la fin du mois de juillet 2027. Elle occupe le poste depuis septembre 2019.
Elle continuera à travailler aux côtés de James Gaffigan et de Benjamin Goodson, respectivement principal chef invité et chef principal du Chœur.
Karina Canellakis est aussi premier chef invité du Rundfunk Sinfonieorchester Berlin et du London Philharmonic.

Décès d'András Ligeti

par

Le violoniste et chef d'orchestre hongrois András Ligeti est décédé le 19 septembre à l'âge de 68 ans. Né à Pécs en 1953, il a étudié à l'Académie de musique Franz Liszt de Budapest et s'est ensuite perfectionné auprès de Karl Österreicher à Vienne. Lauréat du concours de violon Leo Weiner en 1975, il a été premier violon (1976-1981), puis directeur musical (1981-85) de l'Opéra d'État hongrois. De 1989 à 1993, il a succédé à Gyorgy Lehel comme chef d'orchestre principal de l'Orchestre Symphonique de Budapest.

À partir du milieu des années 1980, il entretient une amitié et une collaboration étroites avec Claudio Abbado dont il est l'assistant au Gustav Mahler Jugendorchester. Il a ensuite assuré la direction artistique du West Australian Symphony Orchestra (depuis 2001) et la présidence du Taipei Symphony Orchestra (2005-2007). En 2007, il a reçu le prix Kossuth décerné par l'État hongrois.

András Ligeti a dirigé de grands orchestres internationaux tels que les Orchestres Symphoniques de la radio de Berlin et de la BBC, l'Orchestre de Paris, l'Orchestre de la Suisse Romande, l'Orchestre Philharmonique d'Israël et l'Orchestre de l'Accademia di Santa Cecilia à Rome.

Ses spécialités sont le répertoire contemporain et le répertoire hongrois. Il a donné les premières hongroises d'œuvres de Kurtág, Berio et Stravinsky, entre autres. Sa discographie se trouve principalement sur les labels Hungaroton et Naxos.

Anna Tomowa-Sintow honorée à Berlin

par

A l'occasion de ses 80 ans, la soprano bulgare Anna Tomowa-Sintow a été nommée membre honoraire de l'Opéra d'État de Berlin Unter den Linden qui rend ainsi hommage à l'une des grandes chanteuses des dernières décennies pour qui le Staatsoper a toujours été un point d'ancrage, où elle était "à la maison". Anna Tomowa-Sintow y a été engagée pour la première fois en 1972 et elle y est restée.

Anna Tomowa-Sintow est née le 22 septembre 1941 à Stara Zagora. Elle a étudié au Conservatoire d'État de Sofia avec Georgi Slatev-Tscherkin et Katja Spiridonowa. Après son départ, elle on la retrouve à Leipzig où elle fait partie du studio d'opéra de la ville. Après des rôles dans Guyana Johnny de Bush, Nabucco de Verdi et d'autres rôles italiens et allemands, elle est engagée par l'Opéra d'État de Berlin en 1972 et chante également à Paris l'année suivante. Elle a ainsi acquis une renommée internationale. Elle s'est ensuite produite dans de grandes maisons telles que l'Opéra d'État de Bavière, le Metropolitan Opera, la Scala de Milan, le Deutsche Oper Berlin, le Royal Opera House Covent Garden et l'Opéra d'État de Vienne. Elle a travaillé avec des chefs d'orchestre tels que Karl Böhm, Herbert von Karajan, Riccardo Chailly et Zubin Mehta et s'est produite sur scène au Festival de Salzbourg pendant 19 ans. À l'Opéra d'État de Berlin Unter den Linden et à l'Opéra d'État de Vienne, elle a été nommée Kammersängerin.
Elle donne aussi des cours de maître et elle est membre du jury de divers concours.