Grandes eaux à Londres et à Hambourg

par
Water Music
Georg Friederich HAENDEL (1685 - 1759) Water Music Georg Philipp TELEMANN (1681 - 1767) Wassermusik 2017-DDD-Live-75'29-Textes de présentation en anglais, français et italien-Arcana A 432 Idée très logique et pourtant peu fréquentée de mettre en miroir les oeuvres « aquatiques » des deux plus illustres contemporains allemands de Jean-Sébastien Bach: Georg Friederich Haendel et Georg Philipp Telemann. On ne reviendra pas sur la genèse du « tube » absolu du glorieux Saxon qui dispose déjà d'une discographie plus que pléthorique. Malgré cette surabondance, on écoutera avec des sentiments bien au-delà du simple intérêt la version qu'en proposait l'ensemble Zefiro en 2003, un ensemble également responsable d'un disque « tout Haendel » qui nous proposait des interprétations très réussies des Feux d'artifice royaux et des Concerti a due cori. Le mot d'ordre, ici, semble être le charme. Le plaisir auditif est extrême et le recours à une basse continue où le théorbe et la guitare baroque se taillent une place de choix souligne une volonté de légèreté. Les tempos sont allants, l'ambiance résolument festive mais sans pompe. Le programme du disque, qui sépare les deux suites du Water Music de Haendel par la suite de Telemann, comme un intermède dans l'intermède, permet de saisir avec acuité ce qui différencie mais aussi rapproche les deux compositeurs. Il est évident que le premier s'adresse à un public plus emperruqué que le second mais, même si la sophistication est plus apparente chez l'un que chez l'autre, le plaisir est bel et bien sans ombre de part et d'autre. En un mot comme en cent, ce disque est un ravissement de tous les instants. Bernard Postiau Son 10 - Livret 9 - Répertoire 10 - Interprétation 10

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>