Nouveautés

Les nouveautés du CD, du DVD, du Livre et des Partitions

Concert du Nouvel an à Vienne, du gros son et beaucoup, mais beaucoup, d’ennui….

par

Neujahrskonzert 2019. Wiener Philharmoniker, Christian Thielemann. 2019-Livret en allemand, anglais et français-1h49’53’’. 2 CD Sony 19075902822.

Avec la rigueur d’une horloge suisse (et l’Autriche est frontalière de la Suisse…), le concert du nouvel an tombe dans les bacs et sur les plateformes en ligne presque aussitôt après que les derniers applaudissements dans la salle du Musikverein de Vienne se soient estompés des écrans de télévision. Cela étant, ce qui était, il y a encore vingt ans, un exploit technique et logistique est devenu une routine devant laquelle on peine à s’extasier.

Julien Libeer élégant dans Lipatti, touchant dans Mozart

par https://paulandoates.com/

Joseph Haydn (1732-1809) : Symphonie N° 49 en fa mineur « La Passione ». Dinu Lipatti (1917-1950) : Concertino en style classique op. 3 pour piano et orchestre de chambre. Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Concerto pour piano et orchestre N° 27 en si bémol mineur, K. 595.  Julien Libeer (piano), Les Métamorphoses, Raphaël Feye (direction). 2018-DDD-65’11- Textes de présentation en anglais, français et allemand-allemand-Evil Penguin Records Classic EPRC 0029

Benoît Mernier : explorations musicales

par

Benoît MERNIER (°1964) : Dickinson Songs ; Concerto pour orgue
La Choraline, dir. Benoît Giaux ; Orchestre symphonique de la Monnaie, dir. Alain Altinoglu ; Olivier Latry, orgue ; Orchestre National de Belgique, dir. Hugh Wolff
2018 DDD 51’08 Livret français, néerlandais, anglais  CD Cyprès CYP 4649

La métamorphose moderne du Winterreise

par

Hans ZENDER (*1936) : Schubert’s Winterreise – a composed interpretation for tenor and small orchestra. Julian Prégardien (ténor), Deutsche Radio Philharmonie, Robert Reimer (direction) – 84’03 – Textes de présentation en français, anglais et allemand – Alpha 425

Schubert ? 1828 !

par

Franz SCHUBERT (1797 – 1828) : les trois dernières sonates pour piano (D958, 959, 960) ; 3 Klavierstücke D 946.  Alexander Lonquich, piano. 2017-DDD-151’03-Livret allemand, français, anglais- 2 CD ALPHA 433

Bernstein : la question sans réponse ?

par

Dans le cadre des parutions du Centenaire Bernstein, les sorties de nouveaux livres en langue française sont restées malheureusement quasi inexistantes : pas de nouvelle biographie, ni de travail universitaire ou même d’ouvrage d’analyse sur son oeuvre. Fort heureusement les éditions Minerve sauvent l’honneur avec la parution de ce recueil qui reprend les textes des six fameuses conférences du musicien à Harvard en 1972.

Beethoven : le violoncelle en trois temps

par

Ludwig van BEETHOVEN (1770-1827) : Intégrale des œuvres pour violoncelle et piano. Xenia JANKOVIC (violoncelle), Nenad LECIC (piano). DDD–2018–75’ 12 et 66’ 52’’–Textes de présentation en français, anglais et allemand–Calliope CAL 1858

Beethoven a composé ses cinq superbes Sonates pour violoncelle et piano à trois époques de sa vie : la première et la deuxième de 1796 à 1801 ; la troisième de 1807 à 1808 ;  la quatrième et la cinquième en 1815, c’est-à-dire qu’elles datent de sa dernière période de création, période dont les innombrables et vertigineuses arcanes, près de deux cents ans après sa mort, n’en finissent pas d’être explorées et d’être sans cesse redécouvertes.

Les écrits de Brian Ferneyhough

par

Brian FERNEYHOUGH  (° 1943) : Univers parallèles. Contrechamps, 2018, 498 p.

D’une certaine manière, Brian Ferneyhough est l’intellectuel de la musique contemporaine. Fortement marqué par des philosophes tels que Theodor W. Adorno, Walter Benjamin et Gilles Deleuze, auxquels il se réfère souvent, il est connu pour s’être opposé aux mouvements esthétiques prônant la simplification de l’art musical (en particulier les minimalistes américains) et pour défendre le sérialisme, ainsi que l’illustrent ses propres œuvres, ses essais et les diverses interviews qu’il a accordées çà et là, depuis les années 1960. Et ainsi que l’illustrent également son enseignement, ses cours et ses séminaires dans des conservatoires et de grandes universités, aussi bien Europe occidentale qu’en Amérique du Nord : Oxford, Cambridge, Durham, Harvard…

Mélodies passionnées

par

Kurt WEILL (1900-1950) : Les Sept Péchés capitaux. Marcus PAUS  (° 1979) :Chants de haine. Charles IVES (1874-1954) :Cinq mélodies–La Question sans réponse. Tora AUGESTAD (mezzo-soprano), Orchestre philharmonique d’Oslo, dir. : Joshua WEILERSTEIN et Christian EGGEN. DDD–2018–72’ 47’’–Texte de présentation en anglais–LAWO LWC1164