Nouveautés

Les nouveautés du CD, du DVD, du Livre et des Partitions

safety rules for internet dating

par how to start a homework help business

Concertos napolitains. Giambattista PERGOLESI (1710-1736) : Concerto pour violon solo et divers instruments ; Giovanni Battista MELE (1701-1752) : Sonate Decimaquinta pour flûte, violons et basse continue ; Francesco SUPRIANI (1678-1753) : Sinfonia pour violoncelle solo ; Francesco BARBELLA (1692-1732) : Sonata Terza pour flûte, hautbois et basse continue ; Stefano GALEOTTI (1723-1790) : Sonata Prima et Sonata Seconda pour violoncelle et basse continue ; Domenico SARRI (1679-1744) : Sonata Undecima pour flûte, violons et basse continue. Musica Fiorita, Daniela Dolci . 2019. Livret en allemand et en anglais. 65.27. Pan Classics PC10413.

Concertos danois du XIXe siècle 

par how to start a homework help business

Concertos danois du XIXe siècle : Friedrich KUHLAU (1786-1832) : Concerto pour deux cors et orchestre op. 45 (c. 1822) et Ouverture pour William Shakespeare op. 74 (1825-26) ; Christian Frederik BARTH (1787-1861) : Concerto pour hautbois et orchestre op. 12 (c. 1823) ; NIELS W. GADE (1817-1890) : Capriccio pour violon et orchestre, orchestration Carl Reinecke (1878). 2020. Livret en anglais et en danois. 53.56. Super Audio Dacapo 6.220664.

Charpentier en Belgique

par how to start a homework help business

Marc-Antoine CHARPENTIER (1643-1704) : Orphée descendant aux enfers, H. 471 ; La Descente d’Orphée aux enfers, H. 488. Vox Luminis et A Nocte Temporis, Lionel Meunier et Reinoud Van Mechelen, direction musicale. 2019. Livret en français, anglais et allemand. Textes inclus avec traduction anglaise. 82.22. Alpha 566.

Weinberg en sonates

par how to start a homework help business

Mieczyslaw WEINBERG (1919-1996) : Sonates pour violon et piano, volume 2 : Sonate n° 4 op. 39 (1947), Sonate n° 5 op. 53 (1953) et Sonate n° 6 op. 136bis (1982). Ensemble des Equilibres : Agnès Pyka, violon et Dimitri Vassilakis, piano. 2019. Livret en français et en anglais. 54.52. Arion ARN68842.

Fascinante Mariam Batsashvili

par

Comment un pays grand comme deux fois la Belgique, mais trois fois moins peuplé, peut-il hisser une dizaine de femmes dans le circuit international des grands pianistes ?  C’est le miracle géorgien… On connaissait Elisso Virssaladze, Elisso Bolkvadze, Katia Buniatishvili et quelques autres jeunes, c’est le tour de Mariam  Batsashvili. Lauréate de nombreux prix, elle n’était pas inconnue du public dijonnais puisqu’elle y avait donné le concerto de Clara Schumann il y aura bientôt deux saisons. A 26 ans, elle a gravé son premier CD chez Warner (Liszt et Chopin) et enchaîne les récitals à travers toute l’Europe.

Le programme proposé emprunte largement à son enregistrement (Bénédiction de Dieu dans la solitude, Six Consolations de Liszt, et deux des Etudes op 10 de Chopin, dédiées justement à Liszt), œuvres auxquelles elle ajoute opportunément la géniale Fantaisie chromatique et fugue de Bach, la Rhapsodie espagnole, et deux des grandes Etudes de Liszt.