Schubert et Goerne

par more

Franz SCHUBERT (1796-1828)
SCHWANENGESANG, SONATE pour piano D.960

Matthias GOERNE, baryton
Christoph ESCHENBACH, piano
2012-2CD-1h50'40- Présentation et textes en français, anglais, allemand-Chanté en allemand-Harmonia Mundi HMC 902 139/40

Schubert de l'extrême fin. Schubert déjà un pied dans la tombe depuis longtemps, depuis les obsèques de Beethoven. Des pages presque irrespirables tant elles nous semblent venir de l'Au-delà...
Le Schwanengesang aurait dû s'arrêter à ce «Doppelgänger» qui ressemble comme un frère au compositeur. L'éditeur y ajouta «Die Taubenpost». Inutile et presque dérangeant car après «Le double» il n'y a plus rien à dire, à explorer, à exploiter. Ou alors il fallait conclure par l'ultime chant du Pâtre chronologiquement dernière page de Schubert, hymne paradoxal à l'exultation du bel canto. L'ensoleillement d'un sourire, contrepoint obligé du désespoir chez Schubert est cruellement absent de la présente interprétation. Ici, le baryton Matthias Goerne, après cinq disques admirables, nous livre «son» Schwanengesang. Sa voix sonne comme un gouffre sombre, caressant, hypnotique. Et puis, il se laisse emporter par le lyrisme, souligne un mot, tonne sur un autre. Où est passée cette ingénuité schubertienne qui feraient de «Stänchen», «Aufenhalt», «Ihr Bild» de purs instants de bonheur que nous guettons mais ne vivons point? Autre moment fabuleux: la Sonate en si bémol que Christoph Eschenbach cherche à faire vibrer sans convaincre vraiment non plus. Début trop lent; coups de boutoirs, discours sans unité de ton, et surtout c'est encore la simplicité de Schubert qui fait défaut.
Pour ce Schwanengesang, on a donc ici une version fort belle «en soi», pour les admirateurs de Goerne spécialement. Reste que personne n'a encore réussi à faire oublier Dietrich Fischer Dieskau/Gérald Moore ( dont l'amusante autobiographie vient de reparaître «Faut-il jouer moins fort?» chez Buchet Chastel). Et pour la D 960, Clara Haskil demeure insurpassée au disque.
Bénédicte Palaux Simonnet

Son 9 - Livret 9 - Répertoire 9 - Interprétation 9

Les commentaires sont clos.