Le retour des Hagen

par

atheist online datingEdvard GRIEG (1843-1907)
Quatuor à cordes opus 27
Johannes BRAHMS (1833-1897)
Quintette avec clarinette opus 115

Jörg WIDMANN (clarinette), Quatuor HAGEN
2011-DDD-75'44-Textes de présentation en anglais, français et allemand-Myrios MYR007
Si le quatuor de Grieg connut une première gravure – exceptionnelle – dès 1937 grâce au légendaire quatuor de Budapest, elle n'eut plus guère les faveurs du disque par la suite, si ce n'est à l'occasion de vastes anthologies de l'oeuvre du compositeur norvégien, à l'instar du quatuor Raphael pour le label Brilliant.

Le quatuor Hagen, qui vient de fêter ses trente ans d'existence mais reste pourtant bien discret ces derniers temps, relance le débat, si l'on peut dire, en nous proposant une nouvelle lecture bien typique de leur style: musclée mais intense et passionnée, constamment habitée, d'une perfection instrumentale confondante. Le fameux quintette avec clarinette de Brahms est tout entier nimbé de fragiles demi-teintes. D'une extrême économie de moyens, épurée, leur vision cotoie en permanence le silence et semble même s'achever sur la pointe des pieds, quasi imperceptiblement. Une version troublante, proposée dans une optique différente et originale. Les politiques actuelles des majors étant ce qu'elles sont, ce sont donc de petits éditeurs, forcément passionnés, qui prennent désormais le relais. En l'occurrence, celui de ce disque, Myrios, fait très bien les choses: avec cette parution, il poursuit une collaboration commencée en 2011 avec un disque Beethoven-Mozart-Webern bien accueilli, une collaboration que l'on espère longue et prolifique. Et qui s'annonce en tout cas sous les meilleurs auspices: prise de son de démonstration et présentation irréprochable qui inclut notamment une très intéressante interview. Le Joker est amplement mérité mais le mélomane, au cas où il ne connaîtrait pas encore l'opus 115, se tournera de préférence, pour une entrée en matière, vers des enregistrements plus « traditionnels » et accessibles, les classiques indémodables: Karl Leister et les Amadeus, Gervase de Peyer et l'ensemble Melos, Alfred Boskovsky et les membres de l'octuor de Vienne, Alan Hacker et les Fitzwilliam ou le pionnier Reginald Kell, magique en compagnie du quatuor Busch.
Bernard Postiau

Son 10 - Livret 10 - Répertoire 10 - Interprétation 10

Les commentaires sont clos.