Mots-clé : Graindelavoix

Chansons tardives de Josquin, par Graindelavoix : à tombeau ouvert !

par market metaphor online dating

Josquin the Undead. Josquin Desprez (c1440 ou 1450-1521) : Baisiez moy ; Parfons regretz ; Cueur langoreulx ; Faulte d'argent ; Petite Camusette ; Douleur me bat ; N'esse pas un grant desplaisir ; Nymphes des bois ; Se congie prens ; Plusieurs regretz ; Je me complains ; Pour souhaitter ; Nymphes, nappes ; Regretz sans fin. Jean Le Brung (fl. début XVIe s.) : Si vous n'avez autre desir. Nicolas Gombert (c1495-c1560) : Musae Jovis. Jheronimus Vinders (fl. 1525-26) : O mors inevitabilis. Benedictus Appenzeller (c1485-1558) : Musae Jovis. Graindelavoix, direction Björn Schmelzer. Andrew Hallock, alto. Albert Riera, Andrés Miravete, Marius Peterson, Adrian Sirbu, ténor. Tomàs Maxé, alto/basse. Arnout Malfliet, basse. Lukas Henning, luth. Philippe Malfeyt, cistre. Livret en français et anglais, français, allemand. Livret des paroles en langue originale et traduction anglaise. Juin 2021. TT 78’07. Glossa GCD P32117

Bizarre! Vous avez dit bizarre?

par

Cipriano DE RORE
(c.1515 - 1565)
Madrigaux
Philippe VERDELOT
(c.1480 - c.1530)
Madrigal « Queste non son piu lagrime »
Guillaume MORLAYE
(c.1510- ?)
Madrigal « Non son io che pai' in viso »
Ensemble Graindelavoix, dir.: Björn Schmelzer
2018-DDD-75'22-Textes de présentation en anglais, français et allemand-Glossa GCD P32114