Mots-clé : Grand Opéra

L'apogée du grand opéra

par Read Full Article
more

(c) Annemie Augustijns

La Juive de Halévy
"Le croirait-on ? Le grand opéra, avec ses passions tragiques confrontées à la cruauté de l'histoire, est aujourd'hui plus actuel que jamais". Ces lignes d'un critique parisien à propos de cette nouvelle production de La Juive à Opera Vlaanderen témoignent de la reconnaissance du genre dont cet opéra de Halévy forme en quelque sorte le parangon.

Le miracle des Huguenots s'est-il renouvelé ?

par Read Full Article

Jennifer Larmore, Lenneke Ruiten et Stéphane Degout © Hermann et Clärchen Baus

Hamlet d'Ambroise Thomas
Sur un fond de cordes ascendantes de l'orchestre emmené par un chef en grande forme, un immense escalier voûté se découvre qui évoque immédiatement celui où se défient les factions rivales à l'acte III de ces Huguenots de 2011, conçu par le même tandem Py-Minkowski, l'un des plus grands succès de La Monnaie.

A Liège, Annick Massis domine un Roméo et Juliette sobre

par Read Full Article

Aquiles Machado et Annick Massis

Roméo et Juliette, monté au Théâtre-Lyrique en 1867, est l'un des plus grands succès de Gounod. Mélange de Grand Opéra à la française (genre qui lui avait déjà réussi dans La Reine de Saba) et de cet opéra de demi-caractère inventé par Faust en 1859, il présente tous les aspects de ses inspirations lyrique et dramatique, liées à l'une des plus belles trames dramatiques qui soient.

Un concert, sans doute, mais quel concert !

par Read Full Article

Roméo et Juliette (Gounod) à Bruxelles
Le principe de l’opéra en concert peut se justifier pour plusieurs raisons dont la principale est sans doute financière, car il élimine l’aspect non musical : mise en scène, costumes, décors, qui pèsent lourd dans une production. En outre, certaines oeuvres (opera seria, bel canto) supportent mieux ce vide scénique que d’autres, par manque de ressort dramatique ou par l’inintérêt de l’intrigue.

Robert le Diable, une résurrection inaboutie

par Read Full Article

A Londres
Le Grand Opéra Français est un art total et complexe : sa réussite demande un équilibre parfait entre ses multiples composantes, tant scéniques que chorégraphiques, orchestrales et vocales. Genre très exigeant, mais qui semble petit à petit retrouver le succès grâce à une approche historique nouvelle, à la prestation de voix capables d’affronter des tessitures éprouvantes et de tenir cinq longs actes, ce qui requiert une endurance particulière.