Le Journal

Encore un peu de patience

par

Zubin Mehta (82), toujours en "récupération" d'une opération de l'épaule à l'automne dernier, ne peut pas encore reprendre la totalité de ses activités.
Un porte-parole de l'Orchestre Philharmonique d'Israël a annoncé qu'il sera remplacé par Karl-Heinz Steffens, chef principal de la Deutsches Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz.
Zubin Mehta devrait retrouver la scène en octobre, pour la nouvelle saison.

Solution express à Zurich

par

Fabio Luisi, devenu récemment chef de l'Orchestre Symphonique de Dallas, quittera Zurich un an plus tôt que prévu.
Pour assurer sa succession, Gianandrea Noseda s'est laissé convaincre rapidement, lui qui vient de claquer la porte de l'Opéra de Turin dans les turbulences politiques qui ont été évoquées ici. On apprend en effet qu'un bref aller-retour à Londres a suffi à Andreas Homoki, intendant à Zurich depuis 2012, pour rentrer avec l'accord de Noseda et la promesse d'un Ring.
Et le sang-froid d'Andreas Homoki dans la gestion de la situation lui vaut une prolongation de contrat jusqu'en 2025.

Vasily Petrenko partira à Londres

par

Le chef russe Vasilij Petrenko prendra la direction du Royal Philharmonic Orchestra en 2021, après 15 années à la tête du Royal Liverpool Philharmonic.
A 42 ans, il quitte aussi le poste de chef d'orchestre principal de l'Orchestre Philharmonique d'Oslo qu'il occupe depuis la saison 2013-14.
Né en 1976 à Saint-Pétersbourg (Leningrad à l'époque), il a commencé et poursuivi sa formation dans sa ville natale et l'a complétée avec Mariss JansonsYuri Temirkanov et Esa-Pekka Salonen. Il a débuté sa carrière de chef au théâtre Moussorgsky de Saint-Pétersbourg de 1994 à 1997.
Ses débuts avec l'Orchestre Philharmonique Royal de Liverpool datent de 2004 et il y signe dès 2005 un contrat de trois ans (à compter de la saison 2006-07) pour succéder à l'Américain Gerard Schwarz.
Il y est alors le plus jeune chef et le premier Russe à le diriger et aussi le plus jeune chef en activité à la tête d'un orchestre britannique, sans toucher néanmoins au record de Simon Rattle qui prit la tête de l'Orchestre symphonique de Birmingham à 25 ans !
Le contrat est prolongé à deux reprises car il a renforcé les liens entre l'Orchestre et son chef, contribué à améliorer la situation financière de l'Orchestre et progressivement élargi son répertoire.
En avril 2007, Vasily Petrenko était l'un des huit chefs d'orchestres britanniques à signer le manifeste Building on Excellence: Orchestras for the 21st Century visant à accroître la présence de la musique classique en Grande-Bretagne au cours des dix prochaines années, à permettre à chaque enfant d'assister gratuitement à au moins un concert symphonique, et à encourager l'excellence dans la création musicale.
Vasily Petrenko a travaillé avec nombre d'autres orchestres : l'Orchestre Philharmonia, l'Orchestre Philharmonique de Londres et l'Orchestre National de Russie, l'Orchestre National de France, l'Orchestre Symphonique de la radio finlandaise, l'Orchestre Symphonique de la NHK, l'Académie de Sainte Cécile, l'Orchestre Philharmonique de Los Angeles, l'Orchestre Symphonique d'Atlanta et l'Orchestre Symphonique de San Francisco, l'Orchestre de Philadelphie, l'Orchestre Symphonique National de Washington l'Orchestre symphonique du Minnesota,...

Après Bozar et la Monnaie...

par

La délégation syndicale de l’Orchestre National de Belgique avait déposé le 23 mai dernier un préavis de grève en front commun.
Elle a fait valoir dimanche que les négociations n’avaient pas avancé depuis lors et que des actions sont attendues à la rentrée.
La délégation syndicale a envoyé au président du conseil d’administration de l’Orchestre National un courrier où elle expliquait les problèmes récurrents auxquels elle est confrontée dans les discussions et concertations avec l’intendant de l’orchestre, Hans Waege, et la perte de confiance en sa capacité à gérer l’institution.
Il est notamment question de difficultés dans la gestion du personnel et l’établissement des plannings.
Les syndicats soulignent par ailleurs que l’Orchestre est confronté à des difficultés budgétaires depuis plusieurs années. La perte d’une vingtaine de postes de musiciens qui en a résulté rend de plus en plus difficile la poursuite de la programmation de son répertoire.

Bayreuth réagit

par

Après l'annulation -à quelques jours du début des répétitions- de Roberto Alagna qui était attendu dans le rôle-titre de Lohengrin à Bayreuth, on apprend que Katharina Wagner ne lui a pas encore trouvé de remplaçant et va rencontrer des avocats pour discuter des recours juridiques et de la possibilité de lui réclamer des dommages et intérêts.
Jusqu'ici, Alagna n'a jamais chanté un rôle-titre en allemand.
Initialement prévue aussi dans cette distribution, Anna Netrebko s'en est retirée il y a un an.

Alagna annule Bayreuth

par

Roberto Alagna vient d'annuler sa participation à la nouvelle production de Lohengrin à Bayreuth dont la Première aura lieu le 25 juillet.

La raison ? Tout au long de la saison passée, mes différents engagements ne m’ont laissé strictement aucune plage libre pour l’étude. Dans cet emploi du temps surchargé, j’ai travaillé le rôle de Lohengrin avec acharnement, à toutes les occasions possibles, à chaque déplacement et même à chaque entracte de mes représentations au risque de mettre en péril certaines de mes performances. Si je suis capable de chanter le rôle en version de concert dès demain, je ne suis parvenu à ce jour - en mémorisation pure - à ne retenir que la moitié de l’œuvre. Je ne conçois pas de me présenter aux répétitions lundi pour préparer la version scénique sans connaître l’ouvrage par cœur. J’ai donc pris la difficile décision, que je crois honnête et raisonnable, d’en informer le Festival et de me retirer de cette production. Je présente mes excuses au Festival, à sa Direction et à tous ceux et celles qui se réjouissaient de me voir chanter cette œuvre à Bayreuth. En travaillant ce rôle qui va continuer à m’accompagner, j'ai pu m'apercevoir toutefois qu’il me convenait bien et je vais d’ailleurs mettre tout en œuvre pour rendre possible une version de concert dès la saison prochaine, quitte à bousculer mon calendrier.

 

Dossier réglé

par

Serge Dorny, actuellement à la tête de l'Opéra de Lyon et prochain intendant de l'Opéra d'Etat de Bavière (Munich) semble voir approcher la fin du litige qui l'opposait au Semper Oper de Dresde qu'il avait dû quitter avant même le début de son mandat.
L'affaire s'est terminée devant les tribunaux et Serge Dorny y a obtenu gain de cause, son licenciement ayant été jugé abusif.
A la clé, il y avait 1,7 million dont un cinquième vient de lui être payé.

Concours Long Thibaud Crespin 2018

par

Après deux éditions annulées, le Concours Long Thibaud Crespin propose cette année une édition consacrée au violon.
Après la pré-sélection, 49 candidats de 15 pays participeront aux épreuves éliminatoires des 2 et 3 novembre prochain à la salle Cortot (Paris).
Le Japon est le pays le plus représenté, avec 17 artistes retenus, suivi de la France (9), de la Corée du Sud et des Etats-unis (4), de la Chine (3), de la Russie et de l'Ukraine (2) et enfin de la Turquie, du Canada, du Royaume-Uni, de la Lettonie, de la République Tchèque, de la Hongrie, de l'Arménie et de l'Allemagne (1).

Les deux épreuves finales, l'une sous forme de récital et l'autre en concerto, auront lieu les 7, 9 et 10 novembre à l'Auditorium de la Maison de la Radio (Paris).

Elena Schwarz à Los Angeles

par

La cheffe suisso-autrichienne Elena Schwarz (32 ans), actuellement cheffe assistante de Mikko Franck et de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, vient d'être choisie par Gustavo Dudamel pour intégrer le Los Angeles Philharmonic Fellowship et devenir pour deux ans sa cheffe assistante auprès de l’orchestre californien.

Créé en 2009, le programme du Dudamel Fellowship permet à de jeunes chefs prometteurs du monde entier d’acquérir une expérience intéressante auprès de lui.

La grève se poursuit à l'Opéra de Paris

par

Après l’annulation du Trouvère (Bastille, avec Roberto Alagna en Manrico) le 25 puis de Boris Godounov le 26, après la version concert du Trouvère dans un décor unique hier soir, l’Opéra de Paris n'en a pas fini.
Sur son site, il annonce aujourd'hui qu'un préavis de grève a été déposé pour le vendredi 29 juin 2018 et le samedi 30 juin par une organisation syndicale, pour des motifs relatifs à la rémunération d'une catégorie de salariés de l'établissementLe bon déroulement de la représentation de Boris Godounov pourrait être remis en cause ainsi que celle du Trouvère.

Le mouvement concernerait trois ou quatre cadres techniques réclamant une revalorisation salariale, rapporte France Musique.