Le Journal

Neue Stimmen, le palmarès

par

La soprano italienne Francesca Pia Vitale et le baryton espagnol Carles Pachon ont remporté le concours international de chant Neue Stimmen 2022. Francesca Pia Vitale a reçu aussi le Prix du Public.
Les finalistes étaient accompagnés par le Philharmonique de Duisbourg, sous la baguette du chef anglais Jonathan Darlington.

Les gagnants :

Les femmes :
1er prix, 15 000 € : Francesca Pia Vitale (Italie) - soprano
2ème prix, 10.000 € : Eugénie Joneau (France) - mezzo-soprano
3ème prix, 5.000 € : Yewon Han (Corée) - soprano

Les hommes :
1er Prix, 15.000 € : Carles Pachon (Espagne) - ténor
2ème prix, 10.000€ : Sakhiwe Mkosana (Afrique du Sud) - baryton
3ème prix, 5.000€ : Dumitru Mitu (Moldavie) - ténor

Création à Anglesey

par

25 ans après la mort de la Princesse de Galles, un opéra sur les amours de Diana avec Dodi Al Fayed est présenté en première au Festival Beaumaris d'Anglesey.

L'œuvre Silver Spoon de la compositrice Lisa Logan raconte les dernières semaines avant la mort de la princesse, décédée dans un accident de voiture à Paris. Le livret de cet opéra de chambre de près de deux heures a été écrit par David Peimer. Le rôle de Diana est tenu par la soprano Maggie Coooper, tandis que le ténor Sandeep Gurrapadi interprète Dodi Al-Fayed.

Le Festival d'Aix-en-Provence crée le dernier opéra de Pascal Dusapin

par

Le 8 juillet aura lieu à Aix la création mondiale du dernier opéra de Pascal Dusapin, Il viaggio, Dante, d'après La Vita Nova et la Divine Comédie de Dante Alighieri, sous la direction musicale de Kent Nagano dans une mise en scène de Claus Guth (qui fait ses débuts au Festival d'Aix).

Le Festival rendra aussi un hommage particulier à Olivier Messiaen à l'occasion du 30e anniversaire de sa mort avec la Turangalîla-Symphonie -dirigée par Esa-Pekka Salonen- dont la première française a eu lieu précisément au Festival d'Aix en 1950.

Décès du metteur en scène Hans Hollmann

par

L'ancien directeur et metteur en scène Hans Hollmann est décédé à l'âge de 89 ans.

Hollmann est né en 1933 à Graz. Il a d'abord étudié le droit à Graz, puis l'art dramatique et la mise en scène à l'Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne. Hollmann a fait des mises en scène sur toutes les grandes scènes d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse. Entre 1975 et 1978, il a été directeur du Théâtre de Bâle. Il s'est ensuite tourné de plus en plus vers le théâtre musical. À partir de 1993, il a été professeur à la Hochschule für Musik und Darstellende Kunst de Francfort-sur-le-Main et, de 1998 à 2003, il a également été le doyen de la faculté des arts du spectacle.
À partir de 2002, il a dirigé l'Académie de Théâtre de Hesse dont il avait conçu le concept, et qui permettait une formation artistique proche de la pratique en collaboration entre les établissements d'enseignement supérieur et les théâtres d'État et municipaux de Hesse. Hollmann a été décoré, entre autres, de la Croix d'honneur autrichienne pour la science et l'art et a reçu la plaquette Goethe du Land de Hesse.

Neue Stimmen 2022, les finalistes

par

Onze jeunes chanteurs se sont qualifiés pour la finale du Concours international de chant Neue Stimmen.

Davtyan,Lilit, soprano, Arménie
Han Yewon, soprano, Corée du Sud
Joneau Eugénie, mezzo-soprano, France
Neuhaus Alma, mezzo-soprano, USA
Monreal Marvic, mezzo-soprano, Malte
Rahal Marcela, mezzo-soprano, Brésil
Vitale Francesca Pia, soprano, Italie
Mitu Dumitru, ténor, Moldavie
Mkosana Sakhiwe, baryton, Afrique du Sud
Pachon Carles, baryton, Espagne
Yang Seungwoo Simon, ténor, Corée du Sud.

Quelque 1 400 chanteurs de 67 pays ont envoyé leur candidature. À l'issue des auditions, 33 talents de 21 pays ont pris part à l'épreuve.  à la finale à Gütersloh.

Le jury est présidé par Dominique Meyer.

Au Théâtre du Chatelet

par

A compter d'aujurd'hui, Thomas Lauriot dit Prévost quitte son poste de directeur général du Théâtre du Châtelet après cinq ans à son service, pour poursuivre d'autres projets professionnels.
Frédéric Ivernel, actuellement directeur du département des ressources humaines, sera administrateur du théâtre jusqu'à la nomination d'un nouveau directeur artistique.

Thomas Lauriot dit Prévost avait été nommé en 2017 en même temps que Ruth Mackenzie pour une double direction, or Mackenzie a été licenciée en 2020.

(pizzicato.lu)

A San Francisco : l'Emerging Black Composers Project

par

Le San Francisco Symphony, en partenariat avec le San Francisco Conservatory of Music (SFCM) et le SFCM President's Advisory Council on Equity and Inclusion, a annoncé que Jens Ibsen était le lauréat du 2e prix annuel du Emerging Black Composers Project (EBCP). Le San Francisco Symphony, dirigé par le directeur musical Esa-Pekka Salonen, donnera la première mondiale de son œuvre au cours de la saison 2023-24.

En tant que lauréat du prix du Projet pour les compositeurs noirs émergents, M. Ibsen recevra 15 000 dollars pour une commande, le soutien des membres du comité et les ressources nécessaires à l'organisation d'un atelier avec le SFCM, ainsi qu'une première de son œuvre au Davies Symphony Hall.

Né à Accra, au Ghana, d'une mère ghanéenne et d'un père américain, ses œuvres sont influencées par une exposition précoce aux percussions ghanéennes et à la musique classique arabe et indienne, et par une inspiration ultérieure provenant du métal progressif et d'autres genres à forte distorsion. Il est entré dans l'histoire en devenant le premier membre d'origine africaine des célèbres Petits Chanteurs de Vienne, dont il était le principal soliste.

Ibsen a obtenu sa licence en composition musicale à l'université de Pepperdine. Il a obtenu son M.M. en composition musicale à la Mannes School of Music. Il est basé à San Francisco et à New York.

(de pizzicato.lu)

Prix Belmont pour la musique contemporaine 2022

par

La Fondation Forberg-Schneider décernera le Prix Belmont pour la musique contemporaine 2022, doté de 20.000 euros, à la soprano franco-chypriote Sarah Aristidou.

Sarah Aristidou est née en 1991 à Paris. Elle a commencé sa formation musicale au sein de la Maîtrise de Radio France. Elle a obtenu un diplôme de musicologie à la Sorbonne et un diplôme de théorie musicale au Conservatoire de Paris, avant d'étudier le chant lyrique à l'Université des Arts de Berlin et de terminer en 2016 ses études de master à la Hochschule für Musik und Theater de Munich et à la Theaterakademie August Everding avec Christiane Iven (chant).

Créée en 1997, la Fondation Forberg-Schneider encourage les performances exceptionnelles dans le domaine de la musique contemporaine. Parmi les précédents lauréats du Prix Belmont pour la musique contemporaine figurent Milica Djordjevic, Sabrina Hölzer, Alex Ross, Marino Formenti, Bruno Mantovani, le Quatuor Ebène, Carolin Widmann, Florent Boffard, Jörg Widmann, Eamonn Quinn et Florian Weber. Le prix est décerné à intervalles irréguliers de trois ans au maximum.

La Fondation Gran Teatre del Liceu honorée

par

La Fondation Gran Teatre del Liceu (Barcelone) recevra la Creu de Sant Jordi décernée par le gouvernement de Catalogne. Ce prix est l'un des plus importants décernés par la Generalitat depuis 1981. Cette année, 30 Creus de Sant Jordi seront décernés à des personnes et des organisations spécialisées dans différents domaines et représentant l'ensemble du territoire catalan, et qui ont défendu l'identité catalane en termes civiques et culturels.

La Generalitat distingue le Gran Teatre del Liceu car elle le considère comme un symbole unique de la culture catalane tout au long de ses 175 ans d'histoire. Dans cette trajectoire, le gouvernement considère que le Liceu a promu avec passion et enthousiasme le genre lyrique dans la société et est devenu une référence et un point de rencontre au niveau international . Elle valorise également le fait que sa consolidation témoigne de sa capacité à s'adapter à son environnement et aux circonstances culturelles, économiques, politiques et sociales qui se sont produites au cours de sa longue histoire. Il apprécie également l'engagement du Gran Teatre del Liceu et la façon dont il s'identifie aux valeurs les plus représentatives de l'identité catalane, toujours tournée vers l'avenir.

 

Création à Turin

par

Ce mardi aura lieu à Turin la première mondiale, en version concert, de l'opéra Davide e Gionata, écrit pour célébrer les 50 ans des mouvements lgbtq en Italie. Le livret et la musique sont de Marco Emanuele.

Celui-ci explique : Davide et Gionata s'aiment. Il s'agit d'un grand amour comme ceux représentés dans de nombreux opéras et il se termine de façon tragique, car il est contré par Saul, le Père, la famille, la société, le pouvoir. Jonathan est un personnage complexe, qui tente de se libérer du réseau des relations familiales : il ne veut pas décevoir le père, il pense ne pas être à la hauteur de ses exigences et tente de prouver à tous qu'il est un "vrai homme". L'intrigue est très librement inspirée du chapitre 31 du premier livre de Samuel dans l'Ancien Testament, qui parle de l'amitié de David avec Jonathan, le fils du roi Saül. Le livret est composé de récitatifs et de pièces fermées, comme dans les livrets de Metastasio, et comme dans les livrets de l'opéra italien du début du XIXe siècle. J'utilise librement d'autres textes : quelques strophes de Pietro Metastasio ; le Saul de Felice Romani (1824, mis en musique par Nicola Vaccaj à Naples et en 1843 par Ferdinando Ceccherini à Florence). La structure de l'opéra est composée de symphonies, arias, duos, trios reliés par des récitatifs : une sorte d'hommage à l'opéra baroque, mais avec des références à des formes (cavatine, cantabili et cabalette) typiques des mélodrames du début du XIXe siècle.