Le Journal

Gaffigan va quitter Lucerne

par https://mapleleafclinical.com/

Le chef d'orchestre américain James Gaffigan a annoncé qu'il quittera en 2021 l'Orchestre symphonique de Lucerne dont il est le chef principal depuis 2010.

205 ans

par https://mapleleafclinical.com/

Le 14 août 1814, Le Turc en Italie (Rossini) était créé à Milan sous la direction d'Alessandro Rolla.

La culture à l'honneur à Liège

par https://mapleleafclinical.com/

La veille des fêtes du 15 août, il est désormais de tradition que la Ville de Liège distingue une série de personnalités qui sont faites Citoyen(ne)s d'Honneur. Il s'agit d’honorer celles et ceux qui œuvrent ou qui ont œuvré, par leurs actions personnelles, leurs carrières exemplaires, leurs réalisations ou leurs performances, au développement et/ou à la renommée de Liège.
L'édition 2019 rend ainsi hommage à des personnalités d'horizons divers et la culture n'est pas en reste.

Citons d'abord Stefano Mazzonis Di Pralafera qui est depuis 2007 à la tête de l'Opéra Royal de Wallonie. Créateur et metteur en scène, rappelons qu'il développe aussi des concerts retransmis en direct à la radio italienne, réalise des opéras pour le Maggio Musicale de Florence et qu'il est superintendant du Teatro communale de Bologne.

Artiste éclectique, Simon Fransquet a touché à la peinture, la bande dessinée et la photo avant de se consacrer prioritairement à la musique. Il a suivi une formation de luthier et réalisé quelques instruments originaux. Compositeur reconnu, il a participé à différentes créations récentes.

Passionnée de danse, Benjamine De Cloedt va créer à Liège la première école internationale de ballet dans les locaux de l’ancienne Banque nationale.

Professeure honoraire de l’Université de Liège en littérature contemporaine, Danielle Bajomée préside le Fonds Georges Simenon. Grâce à son impulsion, l'auteur a fait l’objet de nombreux colloques internationaux et est reconnu docteur honoris causa de l’ULiège. Elle prépare un ouvrage consacré à Simenon, une légende du 20e siècle.

Véritable touche à tout du cinéma et premier prix du Conservatoire de Liège, Dimitri Linder participe depuis plus de 25 ans à une série de grosses productions. Régisseur général et premier assistant-réalisateur pour les frères Dardenne, Bouli Lanners, Costa Gavras ou Joachim Lafosse, il s’est lancé dans la réalisation dès 2012.

Citons encore Marie Honnay, journaliste et spécialiste de la mode et des tendances, rédactrice de plusieurs "Petit Futé Liège", découvreuse de talents, notamment liégeois ; Valère Gustin, artiste engagé, a ouvert une galerie d’art à Liège ; Ann Piron créatrice de robes de mariées depuis 30 ans a monté, en décembre dernier, une exposition anniversaire au musée de la Vie wallonne ; et Damien Coméliau a investi dans l’immobilier patrimonial liégeois, rénovant entres autres la Maison Havart (ancien "Le Vieux Liège").

Dans le domaine économique, ont été honorés aussi Françoise Lejeune (parc d’activités économique vertical au Val Benoît), Nathalie Crutzen (Smart City Institute, nombreux projets "territoires durables et intelligents") et Damien Ernst, chercheur, enseignant, directeur de laboratoire (Smart Grids), spécialiste de l'intelligence artificielle et des réseaux électriques.

Quatre autres personnalités seront distinguées dans le courant de l'année, dont la cheffe Speranza Scappucci (ORW),

Domingo à son tour

par https://mapleleafclinical.com/

Plusieurs medias faisaient état hier de 9 plaintes -dont 8 anonymes- pour harcèlement à l'égard de Placido Domingo, sans élément probant, et de l'étonnement de l'intéressé face à ces accusations qui concernent des faits vieux, pour certains, de 30 ans.
Une enquête étant diligentée par l'Orchestre de Los Angeles, nous n'avions pas l'intention de l'évoquer ici avant que les choses se précisent : priorité à la présomption d'innocence.

Mais ce matin, nous apprenons que les conséquences pour l'artiste n'ont pas tardé : l’Orchestre de Philadelphie l'écarte du concert qu’il devait diriger le 18 septembre, l’Opéra de San Francisco annule sa représentation du 6 septembre, et le Metropolitan Opera -à peine sorti de l'affaire James Levine- s'annonce attentif au déroulement de l'enquête.
Mais le Festival de Salzbourg refuse de modifier ses projets maintenant : Domingo sera de la partie pour Luisa Miller le 31 août. Et le Palau de les Arts de Valence annonce qu'il attend des clarifications avant de réagir.

Ginette Neveu aurait 100 ans.

par https://mapleleafclinical.com/

Née à Paris le 11 août 1919, la violoniste française Ginette Neveu est décédée le 28 octobre 1949 dans le crash de l'avion Paris-New York qui emportait aussi le boxeur français Marcel Cerdan.

Fille de la violoniste Marie-Jeanne Ronze, petite-nièce de Charles-Marie Widor et enfant prodige, Ginette Neveu fait ses débuts à la salle Gaveau (Paris) à sept ans et demi avec le concerto de Max Bruch. Elle travaille avec Line Talluel puis Jules Boucherit et obtient son premier prix au Conservatoire de Paris en 1931. Elle travaille avec Georges Enesco et se distingue à plusieurs reprises, en particulier lorsque, en 1935, elle remporte le 1er Prix du Concours Henryk Wieniawski (Varsovie) devant David Oïstrakh. Sa carrière s'envole dans le monde entier mais elle consacre les années de guerre à un travail d'approfondissementt et décide de ne jouer qu'en zone libre.

C'est Herbert von Karajan qui sera à l'origine de ses enregistrements chez EMI :  concertos pour violon de Brahms et Sibelius, Tzigane de Ravel et le Poème op.25 de Chausson.

 

Concours Pietro Antonio Cesti, 10e édition

par https://mapleleafclinical.com/

La semaine dernière se déroulait à Innsbruck la 10e édition du Concours Pietro Antonio Cesti, du nom du compositeur italien qui a fait de la ville un centre d'opéra italien au nord des Alpes au milieu du XVIIe siècle. Il a lieu chaque année dans le cadre des Festwochen der Alten Musik et il est réservé aux chanteurs d'opéra baroque.
Le jury réunissait Michael Fichtenholz (Opéra de Zurich), Alessandro De Marchi (Festival de musique ancienne d'Innsbruck), Jochen Breiholz (Theater an der Wien), Elisabeth Reischl (Konzerthaus de Vienne), Heike Hoffmann (Festival Schwetzingen), Alberto Triola (Festival della Valle d'Itria), Julien Benhamou (Opéra de Bordeaux) et Eitan Sorek (Sorek Artists Management).

C'est la mezzo-soprano britannique Grace Durham qui a remporté le 1er Prix assorti de 4000 euros. La soprano kosovare Dioklea Hoxha s'est classée deuxième (3 000 euros) et la soprano chypriote Theodora Raftis troisième (2 000 euros).
Les trois prix spéciaux (Prix du public, le Prix du jeune artiste et engagement au Festival Resonanzen) sont allés à la soprano autrichienne Miriam Kutrowatz.

Grace Durham est née à Londres et elle a étudié le français et l'italien à Cambridge. Après son diplôme (2012), elle a poursuivi à la Guildhall School of Music and Drama puis au Royal Conservatoire of Scotland et au National Opera Studio.
A son premier engagement au Garsington Opera (2013-14) a succédé sa participation au Young Ensemble du Semper Oper de Dresde.
Elle avait déjà remporté le Prix Bruce Millar Gulliver (2016), le 2e Prix aux Maureen Lehane Vocal Awards et deux prix au concours Jeunes Espoirs 2015.

 

Ravel par Bénédicte Palaux-Simonnet 

par

Notre rédactrice https://parjustrec.com/ vient de publier un ouvrage sur Maurice Ravel. Le livre paraît aux éditions Bleu Nuit Editeur dans la collection “Horizons”. Collaboratrice de longue date de Crescendo, Bénédicte est également l’auteure d’un livre fort apprécié sur Paul Dukas publié aux éditions suisses Papillon.

Levine et le Met, épilogue ?

par https://mapleleafclinical.com/

Edward Little, l'avocat de James Levine, et Tim McKeough, le porte-parole du Metropolitan Opera, ont annoncé un accord final entre les deux parties, sans autre précision.
Pour rappel, James Levine s'était vu exclu du Metropolitan Opera de New York en 2018 après 40 annéées de collaboration, suite à des accusations d'abus sexuel.
Levine réclamait 5,8 millions de dollars US de dommages et intérêts mais la Cour suprême de New York a rejeté toutes ses demandes sauf celle concernant la diffamation et la rupture de contrat.

Contagion...

par https://mapleleafclinical.com/

On apprend que Yusif Eyvazov, le mari d'Anna Netrebko, est contraint de renoncer à ses engagements dans Tosca aux Arènes de Vérone pour des raisons de santé.

Pavarotti toujours

par https://mapleleafclinical.com/

Douze ans après le décès de Luciano Pavarotti, le producteur John Berry projette une comédie musicale sur sa carrière.
Le projet n'en est pas à ses premiers balbutiements : Nicoletta Pavarotti, la veuve du ténor, opposée jusqu'ici à toute adaptation sur scène et à l'écran, a rencontré le producteur John Berry et elle a accepté de fournir photos, correspondance, vêtements...
Et, sans surprise, Universal a marqué son intérêt.
Qui jouera le rôle de Pavarotti ? Mystère...