Le Journal

12 Stradivarius ensemble

par https://seamagic.org/reflective-essay-writing-service/

Comment sonnent ensemble une douzaine de Stradivarius ?
Les marchands londoniens J & A Beare ont réuni un ensemble de trésors de Crémone pour un concert au Cadogan Hall en décembre.

La virtuose néerlandaise Janine Jansen dirigera l'ensemble en tant que directrice artistique dans des œuvres de Mendelssohn et Chausson.
Les autres participants au concert Prime Strads sont le Quatuor Ébène avec Alexander Sitkovetsky, Timothy Ridout et Kiam Soltani.

 

La mandoline, instrument de l'année en Allemagne

par https://seamagic.org/reflective-essay-writing-service/

La mandoline a été désignée instrument de l'année en Allemagne. Les Conseils de la  Musique de 14 Länder coordonneront à partir de janvier 2023 des projets et des concerts de fabricants d'instruments, de musiciens professionnels et amateurs ainsi que de compositeurs et d'élèves musiciens.

L'action "Instrument de l'année" a été lancée en 2008 par le Conseil de la Musique du Schleswig-Holstein. Depuis, de plus en plus de Länder s'y sont associés. Cette fois-ci, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie y participe pour la première fois.

Les précédents "instruments de l'année" étaient la clarinette (2008), la trompette (2009), la contrebasse (2010), le trombone (2011), le basson (2012), la guitare ou le bağlama (2013), l'alto (2014), le cor (2015), la harpe (2016), le hautbois (2017), le violoncelle (2018), le saxophone (2019), le violon (2020), l'orgue (2021) et la batterie (2022).

 

Marina Davydova à Salzbourg

par https://seamagic.org/reflective-essay-writing-service/

Le Festival de Salzbourg a nommé Marina Davydova, 56 ans, au poste de directrice de l'art dramatique à partir d'octobre 2023.

Elle travaillait auparavant au Wiener Festwochen.
Avant cela, sa carrière était ancrée dans le théâtre russe. Le festival, sous la direction de Markus Hinterhäuser, se tourne résolument vers l'Est.

Diplômée avec mention du département de critique théâtrale de l'Académie russe d'art théâtral (GITIS/ RATI) en 1988, Marina Davydova a ensuite soutenu sa thèse de doctorat intitulée "The Theatrical Nature of English Post-Renaissance Tragedy" et a travaillé comme chercheuse principale à l'Institut d'études artistiques. Mme Davydova a également donné un certain nombre de cours sur l'histoire du théâtre d'Europe occidentale dans différents instituts et a donné un cours magistral sur la critique théâtrale à l'Université d'État russe pour les sciences humaines.

Marina Davydova est l'auteur des monographies "La fin de l'époque du théâtre" (2005) et "Culture ZEROé" (2017), qui analysent les vingt dernières années de l'histoire du théâtre russe. Elle est également rédactrice et coauteure de l'ouvrage "The History of Western European Theatre since the Renaissance until the End of the 19th Century".

Pendant de nombreuses années, elle a été critique de théâtre pour Izvestia, l'un des plus anciens journaux russes. Jusqu'en mars 2022, elle a été rédactrice en chef de la revue TEATR et chroniqueuse pour Colta.ru. Marina Davydova publie régulièrement des articles dans le magazine de théâtre allemand Theater heute.

Elle a reçu de nombreux prix pour ses critiques de théâtre, notamment le Prix 2007 de l'Union des journalistes de Russie en tant que meilleure critique de théâtre. En 2005, elle a remporté le Prix Stanislavsky pour le meilleur livre de l'année.

Audition de la classe d'orgue du Conservatoire royal de Bruxelles

par

La classe d'orgue de Benoît Mernier au Conservatoire royal de Bruxelles sera en concert ce samedi 26 novembre à 17 heures en l’église des Riches-Claires  (Bruxelles).

Ce concert sera dédié  à la musique de Johann Sebastian Bach.

Une occasion en or d’applaudir et encourager ces jeunes musiciennes et musiciens ! L’entrée au concert est gratuite.

Plus d'informations sur le site du Conservatoire royal de Bruxelles.  

Baldur Brönnimann à la tête de la Real Filharmonía de Galicia

par https://seamagic.org/reflective-essay-writing-service/

Baldur Brönnimann a été nommé nouveau premier chef et directeur artistique de la Real Filharmonía de Galicia, et il a également pris la direction de l'Escola de Altos Estudios Musicais. Il succédera à Paul Daniel à partir de janvier 2023.

Dès janvier, les objectifs de l'orchestre s'articuleront autour de plusieurs axes fondamentaux : l'engagement social, l'excellence artistique et le renouvellement du répertoire, ainsi que l'engagement en faveur de la formation.

Baldur Brönnimann apporte à la Real Filharmonía de Galicia un directeur artistique doté d'une approche sociale engagée et d'une sensibilité décisive à des questions telles que la formation et la création contemporaine.
Né en Suisse et résidant à Madrid, il s'est formé à la Musik Akademie de Bâle et au Royal Northern College of Music de Manchester où il a ensuite été nommé professeur invité de direction d'orchestre.
Il dirige actuellement le Sinfonietta Basel où il achèvera son mandat en juin 2023, en dirigeant des programmes qui combinent des œuvres contemporaines avec le répertoire plus "standard", dans une quête constante de remise en question des conventions classiques et d'exploration de nouvelles voies d'interprétation orchestrale.
En 2020, il a conclu son mandat réussi de six ans en tant que chef principal de l'Orquestra Sinfónica do Porto Casa da Música auquel il continue de revenir chaque saison.
Entre 2011 et 2015, il a été directeur artistique du principal ensemble de musique contemporaine de Norvège, BIT20, et entre 2008 et 2012, il a été directeur musical de l'Orquesta Sinfónica Nacional de Colombia.

Ces dernières saisons, il a dirigé, entre autres, l'Orchestre Philharmonique de Séoul, l'Orchestre Philharmonique d'Oslo, l'Orchestre Symphonique de la WDR, l'Orchestre Symphonique de Barcelone, l'Orchestre Philharmonique de Bergen, l'Orchestre Symphonique de la radio de Vienne et lesOrchestres de Chambre Aurora et Munich.

Débuts de Barbara Hannigan au Concertgebouw

par https://seamagic.org/reflective-essay-writing-service/

Ce que dit le communiqué de presse :

"Barbara Hannigan fait sa première apparition avec l'Orchestre du Concertgebouw les 1er, 2 et 4 décembre. Elle dirigera un programme très personnel centré sur l'amour et la perte.
Le programme de Barbara Hannigan avec l'Orchestre du Concertgebouw comporte deux versions.
Le concert du jeudi 1er décembre est un programme Late Night compact et intime, sans entracte, où le public sera assis sur des coussins sur le sol de la grande salle du Concertgebouw. L'orchestre interprétera Metamorphosen de Richard Strauss et Lonely Child de Claude Vivier avec Aphrodite Patoulidou. La soprano grecque interprétera également une berceuse grecque, s'accompagnant au nyckelharpa, un instrument à cordes traditionnel suédois. Pierre Audi et Jean Kalman, partenaires créatifs de l'Orchestre du Concertgebouw, uniront leurs forces pour créer une expérience totale en accord avec la musique.
Le vendredi 2 et le dimanche 4 décembre, les œuvres de Strauss et Vivier feront partie d'un concert plus régulier avec pause. Il comportera aussi les Mutations de Bach de Samuel Barber et le Concerto pour violon d'Alban Berg avec le soliste Vilde Frang.
Le programme est un voyage musical sur "la mémoire, la perte, la solitude, l'innocence de la jeunesse et le passage à l'âge adulte, annonce Barbara Hannigan."

L'Opéra de Cologne est en deuil de Michael Hampe

par https://seamagic.org/reflective-essay-writing-service/

L'ancien directeur est décédé vendredi dernier dans sa ville d'adoption, Zurich. Hampe avait 87 ans.
De 1975 à 1995, il a marqué l'Opéra de Cologne de son empreinte en tant que directeur et metteur en scène. À partir de 1977, il a également été professeur à l'École supérieure de musique et de danse de Cologne.

Parmi les mises en scène les plus connues de Michael Hampe à l'Opéra de Cologne figurent des œuvres de Wagner et de Rossini. Jusqu'à la fin, il est resté lié à la maison sur le plan artistique et personnel. Durant la saison 2020-21, il a mis en scène La Flûte enchantée"de Mozart.

Né en 1935 à Heidelberg, Hampe était musicien de formation, acteur, metteur en scène, auteur et docteur en musicologie.
De 1965 à 1970, il a été vice-directeur du Schauspielhaus de Zurich. En 1972, il est devenu directeur du Nationaltheater de Mannheim, avant d'occuper le même poste à Cologne. De 1984 à 1989, il a également été membre de la direction du Festival de Salzbourg et, de 1992 à 2000, intendant du Festival de musique de Dresde.
Par ailleurs, Hampe a enseigné dans des Universités et des Académies en Allemagne et à l'étranger.

Le Quatuor Leonkoro remporte le Merito Streichquartett Award

par https://seamagic.org/reflective-essay-writing-service/

Le Quatuor Leonkoro -Jonathan Schwarz (violon), Amélie Wallner (violon), Mayu Konoe (alto) et Lukas Schwarz (violoncelle)-, a été récompensé par le Merito String Quartet Award. Le Prix est décerné tous les quatre ans et doté de 50.000 euros.
L'argent du prix est affecté au développement musical et doit être utilisé entre autres pour une commande de composition ou une carte de visite numérique.

Lors d'un concours normal, il faut juger un instantané, alors que pour le Merito String Quartet Award, nous avons observé les artistes de manière anonyme à plusieurs reprises pendant toute une saison de jeu. Nous voyons et entendons ici quatre maîtres qui saisissent l'œuvre et savent comment enthousiasmer leur public pour elle. La décision du jury a été prise à l'unanimité et, pour cela, la chaleur humaine et le rayonnement de ces quatre jeunes gens ont été déterminants", a déclaré Valentin Erben, président de la commission de sélection composée de cinq personnes qui étaient cette année : le Président Valentin Erben (Quatuor Alban Berg), Irvine Arditti (Quatuor Arditti), Veronika Hagen (Quatuor Hagen), Mathieu Herzog (anciennement Quatuor Ébène) et Gregor Sigl (Quatuor Artemis).

Le quatuor s'est formé en 2019 à Berlin et joue ensemble dans sa composition actuelle depuis 2020. En avril 2022, le quatuor a reçu le 1er Prix de la Wigmore Hall International String Quartet Competition et 9 prix spéciaux. Auparavant, l'ensemble avait déjà été honoré par le Prix Musical hautement doté de la fondation Jürgen Ponto, qui est décerné tous les deux ans à un quatuor à cordes. En été 2021, le quatuor a été la plus jeune formation à remporter le 2e Prix (le 1er prix n'a pas été décerné) et le Prix du Public lors du prestigieux Concours international de quatuors à cordes "Premio Paolo Borciani".
La formation a également remporté le 1er Prix du Cncours de musique de chambre de la fondation Alice Samter et le 2e Prix du Concours Ton und Erklärung du Kulturkreis der Deutschen Wirtschaft.

Le quatuor Leonkoro est parrainé par des membres du quatuor Artemis. Les quatre musiciens reçoivent d'autres impulsions artistiques d'Alfred Brendel, Reinhard Göbel, Rainer Schmidt (Quatuor Hagen), Oliver Wille (Quatuor Kuss) et Luc-Marie Aguera (Quatuor Ysaÿe). Outre des études de musique de chambre auprès de Heime Müller à la Musikhochschule de Lübeck, le quatuor étudie depuis 2020 avec Günter Pichler (Primarius Alban Berg Quartett) à l'Institut de musique de chambre de l'Escuela Superior de Música Reina Sofía Madrid.

Le Merito String Quartet Award est décerné tous les quatre ans à des musiciens de moins de 35 ans qui ont déjà montré leur talent sur les scènes européennes, mais qui doivent encore percer de manière décisive. Contrairement à un concours classique, le Merito String Quartet Award observe discrètement plusieurs quatuors à cordes dans toute l'Europe pendant une saison de jeu. Sont notamment évalués le professionnalisme, la qualité artistique des concerts, le répertoire, la programmation, le profil musical, mais aussi l'imagination et l'innovation. Ce n'est qu'après la décision que les musiciens sont informés de leur victoire.

Création de l'opéra "L'Arxiduc" d'Antoni Parera Fons

par https://seamagic.org/reflective-essay-writing-service/

Le compositeur majorquin Antoni Parera Fons ajoute sa musique à l'écriture magistrale de sa compatriote Carme Riera pour donner vie à un nouvel opéra : L'Arxiduc.
Il s'agit de la vie de l'Archiduc Ludwig Salvator, aristocrate autrichien qui a vécu à Majorque dans le dernier tiers du XIXe siècle et la première décennie du XXe siècle.
Le résultat de son activité pendant ces années est le grand ouvrage Die Balearen, une œuvre clé pour comprendre la société, l'économie et la vie des îles Baléares à cette époque, qui reste aujourd'hui encore un point de référence pour les chercheurs et les historiens.

Au Teatre Principal de Palma de Majorque, L'Arxiduc mettra en scène Pablo Mielgo à a baguette et Paco Azorín en régisseur.

Roberto Kalb à l'Opéra de Detroit

par https://seamagic.org/reflective-essay-writing-service/

Le Detroit Opera a annoncé la nomination du Mexicain Roberto Kalb au poste de directeur musical. Il occupe la fonction depuis le 20 novembre et jusqu'à la fin de la saison 2025-26. Roberto Kalb travaillera aux côtés du directeur artistique Yuval Sharon et de la directrice artistique associée Christine Goerke.