Le Journal

Prix Zemlinsky 2019

par http://www.swedishvallhund.com/

C'est la compositrice japonaise Aya Yoshida (27 ans) qui a remporté le Prix Zemlinsky 2019. Elle reçoit ainsi 30 000 dollars et la commande d'une œuvre orchestrale pour ballet qui sera créée par l'Orchestre Philharmonique et le Ballet du College Conservatory of Music (CCM) de l'Université de Cincinnati en décembre 2020.

Le 2e Prix, doté de 20 000 dollars, va au compositeur polonais Tomasz Skweres (34 ans), qui vit à Vienne. Le 3e Prix (10 000 dollars) est attribué au compositeur finlandais Joel Jäventausta (24 ans) qui vit à Londres.
Plus de 200 compositions avaient été soumises au jury.

Le Prix Zemlinsky est décerné tous les six ou sept ans depuis 1990 pour mettre en valeur  de jeunes compositeurs. A côté de la musique orchestrale, il ouvrira la catégorie "musique de chambre" à partir de 2022 et les deux Prix seront attribués en alternance tous les trois ou quatre ans.

A la Fondation Mozarteum de Salzbourg

par http://www.swedishvallhund.com/

La Fondation Mozarteum de Salzbourg a acquis des documents originaux qui concernent trois générations de la famille Mozart : le compositeur, ses parents et son fils, et qui appartenaient aux descendants de Carl Wilhelm Doell depuis le milieu du 19e siècle.

La pièce la plus importante est une partie d'une lettre de Mozart et sa mère Anna Maria à Léopold, envoyée de Mannheim en 1777.
Il y a une copie d'un certificat que G. B. Martini avait délivré, à Bologne, au jeune homme de 14 ans et aussi une "relique", une mèche de cheveux reçue par Aloys Fuchs. Il en existe plusieurs et la Fondation Mozarteum en possède déjà cinq. Elle devrait être authentique, Fuchs ayant confirmé qu'il l'avait reçue du fils de Mozart, Franz Xaver, en 1839.

 

 

Carnet rose !

par http://www.swedishvallhund.com/

Nous adressons nos chaleureuses félicitations à notre confrère au jury des ICMA : la radio et télévision allemande Deutsche Welle (basée à Bonn) lance une nouvelle chaîne YouTube, DW Classical Music, pour offrir un tour d'horizon du monde de la musique classique à travers des documentaires musicaux, des interviews, des portraits de musiciens et de nombreux enregistrements de concerts.
DW Classical Music propose aussi des productions TV existantes et à venir, et aussi des productions spécifiques.
Et Deutsche Welle annonce encore d'autres développements qui verront le jour progressivement.

Dutch Music Award 2020

par http://www.swedishvallhund.com/

Pour la première fois, le Dutch Music Award est attribué à un percussionniste. Cette haute distinction décernée par le gouvernement néerlandais va cette fois à Dominique Vleeshouwers après Janine Jansen et Liza Ferschtman (violon),  Pieter Wispelwey et Quirine Viersen (violoncelles), Jard van Nes et Christianne Stotijn (voix) et aux pianistes Ronald Brautigam et Hannes Minnaar.

Dominique Vleeshouwers est un percussionniste polyvalent. En plus du répertoire classique, il est passionné par la batterie du monde entier.
Lauréat de nombreux prix internationaux, il a joué avec l'ensemble Asko || Schönberg, avec le Nederlands Kamerorkest, l'Orchestre Philharmonique de Nizhny Novgorod ; du côté de la musique de chambre, on a pu l'entendre avec l'Ensemble de musique contemporaine de Moscou, avec Canto Ostinato (avec Ivo Janssen) ou le Nederlands Blazers Ensemble. En 2013, lors du Amsterdam Dance Event, il a joué avec le DJ Patrice Bäumel dans un Concertgebouw à guichet fermé.
Dominique Vleeschouwers est aussi le co-fondateur de Combined Creatives, un collectif collaboratif de créateurs -musiciens, cinéastes, concepteurs, photographes, réalisateurs,...-qui développent ensemble des concepts originaux et les concrétisent. 
Il enseigne à la Hochschule für Musik de Detmold et à la Sweelinck Academy du Conservatoire d'Amsterdam au sein de l'équipe de Percussion Friends. 

Alain Altinoglu, deux casquettes

par http://www.swedishvallhund.com/

Alain Altinoglu est reconduit à la direction musicale de la Monnaie jusqu’en 2025, engagement qu’il combinera avec ses nouvelles fonctions de chef d’orchestre principal au hr-Sinfonieorchester de Francfort où il succèdera à Andrés Orozco-Estrada à partir de la saison 2021-22.

La collaboration avec Alain est essentielle pour mon troisième mandat à la Monnaie. Son intention de rester faisait même partie des principales raisons pour lesquelles j’ai décidé de continuer à travailler à Bruxelles, a précisé Peter de Caluwe, le Directeur Général de la Monnaie.

Depuis sa nomination en janvier 2016, Alain Altinoglu a dirigé Le Coq d’or et Le Conte du tsar Saltane (Rimski-Korsakov),  Aida (Verdi), Dialogues des Carmélites (Poulenc), Le Château de Barbe-Bleue (Bartók), Don Pasquale (Donizetti), Lohengrin et Tristan und Isolde (Wagner) et un vaste répertoire symphonique.

Ces dernières saisons, la carrière internationale d’Alain Altinoglu n’a pas cessé de croître. Il a fait ses débuts à Bayreuth avec Lohengrin (Wagner) et au Royal Opera House Covent Garden avec Don Giovanni (Mozart) ; kil a dirigé les nouvelles productions de Manon Lescaut (Puccini) au Bayerische Staatsoper, Werther (Massenet) au Metropolitan Opera de New York, Iolanta et Casse-Noisette (Tchaïkovski) à l’Opéra de Paris, Salome (Strauss) au Deutsche Oper de Berlin, Pelléas et Mélisande (Debussy) à l’Opernhaus Zürich et les Troyens (Berlioz) au Wiener Staatsoper. Et il est régulièrement invité à diriger des orchestres internationaux tels les Wiener Philharmoniker, Berliner Philharmoniker, Chicago Symphony Orchestra, Cleveland, Philadelphia, Boston Orchestra, l’Orchestre de Paris, la Staatskapelle Dresden, le Tonhalle Orchester Zürich ou le London Symphony Orchestra.

Cette saison, après la création mondiale Macbeth Underworld de Pascal Dusapin, il dirigera la nouvelle et imminente production des Contes d’Hoffmann (Offenbach), Der Rosenkavalier (Strauss) et la quasi-totalité des concerts.

 

 

Sax of liberty

par http://www.swedishvallhund.com/

Depuis hier, le Pont Charles de Gaulle à Dinant est porteur d'un nouveau saxophone aux couleurs des Etats-Unis, le Sax of liberty.
Commande de la Ville de Dinant et l’Association Internationale Adolphe Sax, il a été inauguré en présence de l’Ambassadeur des Etats-Unis en Belgique Ronald J.Gidwitz et d’une délégation de Louisiane. Il a été décoré par l'artiste local Dimitri Perpète et  complète l'exposition Art on Sax qui offre aux promeneurs un parcours dans la ville sur le thème des saxophones.

L’instrument évoque bien sûr la Louisiane, mais aussi la Bataille des Ardennes : l’offensive allemande a été arrêtée au Rocher Bayard par les forces britanniques et américaines.

Pour rappel : en 2018, un saxophone avait été offert par une délégation belge à la Nouvelle-Orléans pour sceller l’amitié belgo-louisianaise et rappeler la contribution de la Louisiane à l’essor du saxophone dont l’inventeur, Adolphe Sax, est né à Dinant.

Bartoli à Monaco

par http://www.swedishvallhund.com/

En janvier 2023, Cecilia Bartoli sera la première femme à prendre la direction de l'Opéra de Monte-Carlo, mais Jean-Louis Grinda "continuera à être impliqué dans les productions", a annoncé le gouvernement de la Principauté.

Cecilia Bartoli conservera la direction des Musiciens du prince dont elle assure la direction artistique dans la principauté depuis 2016 (70 concerts, enregistrements et représentations dans toute l’Europe) et poursuivra s carrière personnelle.

La Fondation von Siemens Music change de tête

par http://www.swedishvallhund.com/

La Fondation Ernst von Siemens Music aura un nouveau patron le 1er janvier 2022 : Björn Gottstein, actuel directeur du Donaueschinger Musiktage, succédera à Michael Roßnagel qui occupe le poste depuis 1995 et prendra sa retraite à ce moment-là.

Pour Björn Gottschein, la Fondation musicale Ernst von Siemens (dont le siège est en Suisse) est l'un des plus importants sponsors de la musique nouvelle dans le monde.

Elle décerne chaque année le Prix Ernst von Siemens de la musique à une personnalité du monde de la musique contemporaine et des prix aux jeunes compositeurs.
Elle soutient des projets dans le monde entier : des commandes, festivals, concerts, projets pour les enfants,...

Alerte vol !

par http://www.swedishvallhund.com/

Nos confrères de ResMusica ont lancé l'appel :
"David Chevallier, qui se produit actuellement avec la compagnie Les Traversées Baroques, s’est fait voler son théorbe à Foissiat (Ain) samedi dernier.
Il s’agit d’un instrument Gérard Sambot, fabriqué sur mesure en 2012 par ce luthier de Rouen".

 

Transformation à New York

par http://www.swedishvallhund.com/

Henry Timms (Lincoln Center) et Deborah Borda (New York Philharmonic) ont annoncé leut intention de transformer le David Geffen Hall, le siège actuel de l'orchestre, en une des plus importantes salles de concert du monde.
Le projet vise à améliorer l'expérience du concert, en favorisant un sentiment de communauté et en créant des moyens audacieux et novateurs de communiquer avec le monde extérieur.
En supprimant le proscenium et en prolongeant la scène, la capacité de la salle sera réduite de 500 sièges (passant de 2700 à 2200) qui s'enrouleront autour de celle-ci.

Une équipe d'architectes et d'experts en design architectural disposera d'un budget de 550 millions de dollars :
- Diamond Schmitt Architects concevra la salle ;
- Tod Williams Billie Tsien Architects (Praemium Imperiale 2019) concevra tous les espaces publics ;
- Paul Scarbrough (Akustiks) et Joshua Dachs (Fisher Dachs Associates) seront de la partie.