Le Journal

Le Barbican Quartet l'emporte à Weimar

par https://monsieur-de-coudicanne.com/monster-hunter-world-matchmaking-not-working/

C'est le quatuor britannique Barbican Quartet qui a remporté le Concours de musique de chambre Joseph Joachim à Weimar. Le montant du premier prix est de 10 000 euros. Le deuxième prix (5 000 euros) a été attribué au Marmen Quartet (Grande-Bretagne). Le Cosmos Quartet espagnol s'est classé troisième (2 500 euros) et le Trio français Hélios a remporté un prix spécial pour la meilleure œuvre romantique.

Le Barbican Quartet a été fondé à Londres en 2014, à la Guildhall School of Music and Drama. Ses membres sont les violonistes Amarins Wierdsma et Tim Crawford, l'altiste Christoph Slenczka et la violoncelliste Yoanna Prodanova. L'ensemble a fait ses débuts au Wigmore Hall de Londres en 2017. En 2018, ils ont remporté le Premier Prix du Concours de musique de chambre St. Martin in the Fields et ils ont reçu le prix Albert et Eugénie Frost de la Royal Philharmonic Society. Il travaille actuellement avec Günter Pichler à l'Académie Reina Sofia de Madrid et avec le Quatuor Belcea.

Le Concours de musique de chambre Joseph Joachim est organisé tous les trois ans par l'Ecole de musique Liszt de Weimar. Il en était cette année à sa huitième édition et 19 ensembles y ont pris part.

Thielemann, un air de déjà vu...

par https://monsieur-de-coudicanne.com/monster-hunter-world-matchmaking-not-working/

Les medias germaniques font état d'un nouveau souci de "collaboration" autour chef allemand Christian Thielemann.
On se souvient qu'en février 2014, avant même de prendre officiellement ses fonctions à la tête du Semperoper de Dresde, Serge Dorny avait été contraint de se retirer face à la rigidité et aux exigences du directeur musical de la Staatskapelle et qu'en juillet 2016, au terme d'une longue procédure judiciaire, les tribunaux allemands lui avaient donné raison face à l'Etat de Saxe, imposant à ce dernier de lourds dommages et intérêts.

Cette fois, nous sommes à Salzbourg, dans le cadre du Festival de Pâques dont Thielemann est le directeur artistique depuis 2013. Et on apprend que là, Thielemann rechigne à collaborer avec Nikolaus Bachler, l'actuel directeur du Bayerische Staatsoper qui deviendra Directeur Général du Festival dès l'année prochaine.

On ne se refait pas...

 

Hervé Birolini l'emporte à Trèves

par https://monsieur-de-coudicanne.com/monster-hunter-world-matchmaking-not-working/

A la Trier Tuchfabrik, le jury du QuattroPole Music Prize a attribué le Prix au compositeur français Hervé Birolini pour Exartikulations qui explore les correspondances entre la musique concrète, les corps et la lumière. Son opus II, nouveau rêve multisensoriel, réunit deux musiciens, une danseuse parée d'une bague magique, et un ballet incessant de sons et de lumière. Il a été créé à Reims en février 2018.
Les trois autres finalistes étaient Alexander Reiff, Catherine Kontz et Florian Schwamborn.
Au total, 54 musiciens avaient posé leur candidature à ce prix co-organisé par les villes de Luxembourg, Metz, Sarrebruck et Trèves, non doté mais qui donne accès au réseau des différentes scènes musicales.

Hervé Birolini est en charge des pratiques liées à la création musicale et sonore à l’INA (Institut National de l’audiovisuel), et à l’ENSAT (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre) de Lyon. En 2013, il a créé la Compagnie Distorsions, structure qui lui permet de porter ses projets musicaux : concerts, installations, musique de scène et de film et performances électroacoustiques où intervient aussi la danse pour intégrer l'espace, le corps, le geste et la scénographie.

 

Débuts à Vienne pour D. Hindoyan

par https://monsieur-de-coudicanne.com/monster-hunter-world-matchmaking-not-working/

Le jeune chef venezuelien Domingo Hindoyan fait actuellement ses débuts à l'Opéra de Vienne avec Turandot (Puccini).

Domingo Hindoyan est né à Caracas (Venezuela) en 1980. Il a fait ses premiers pas comme violoniste dans le programme El Sistema puis il est parti étudier la direction d'orchestre à Genève.
De 2013 à 2016, il était premier assistant de Daniel Barenboim au Deutsche Staatsoper Berlin où il a dirigé un grand nombre de concerts de répertoire. Il dirigé aussi des soirées au Metropolitan Opera, au Mariinsky Theatre de Saint-Pétersbourg, à l'Opéra de Zurich, au Semper Opera de Dresde, au Stuttgart Opera, à l'Opéra de Monte-Carlo, au Bergen National Opera et à l'Opéra national de Lorraine.
Traviata, Tosca, Il barbiere di Siviglia, The Rake's Progress, L'Elisir d'amore, La Bohème, Semiramide, Il turco in Italia, I puritani ou Aida lui sont familiers.
Et au concert, il dirigera l'Orchestre Philharmonique de Gran Canaria à Las palmas en mai, l'Orchestre de Chambre de Paris en juin puis l'Orchestre Philharmonique de Monte Carlo et, à partir de la saison prochaine, il sera le principal chef invité de l'orchestre symphonique de la radio nationale polonaise.

 

Mirga par-ci, Mirga par-là

par https://monsieur-de-coudicanne.com/monster-hunter-world-matchmaking-not-working/

Chef principal de l'Orchestre Symphonique de Birmingham depuis trois ans, Mirga Gražinytė-Tyla convainc et séduit partout où elle passe.
En novembre 2017, elle dirigait son orchestre pour la première fois au Konzerthaus de Dortmund, suscitant aussitôt une réaction : Lui proposer une résidence de trois ans à Dortmund fut ma première décision artistique en tant que nouveau directeur artistique, explique le Dr Raphael von Hoensbroech. Mirga est l'une des personnalités artistiques les plus passionnantes de notre temps, pleine d'idées, de charme et d'énergie. Ce qu'elle apporte aux orchestres est unique, souvent totalement nouveau, c'est sa propre musicalité et c'est tout simplement incroyable !
Désormais artiste exclusive à Dortmund, Mirga Gražinytė-Tyla y dirigera à cinq reprises dès la première saison.

Mirga Gražinytė-Tyla est née à Vilnius dans une famille de musiciens : son père est chef de chœur, sa mère pianiste et chanteuse, son frère et sa soeur pianistes, sa grand-mère violoniste, son grand-oncle organiste et sa grand-tante compositrice. Après une première au français et à la peinture, elle rejoint l'école nationale des beaux-arts Mikalojus Konstantinas Čiurlionis de Vilnius. À onze ans, elle décide qu'elle veut étudier la musique et s'oriente vers la direction chorale. Elle poursuit ses études musicale à Graz où elle est diplômée en 2007. Elle part alors travailler la direction d'orchestre à Leipzig avec Ulrich Windfuhr et à Zurich avec Johannes Schlaefli.

 

Concours Joseph Joachim

par https://monsieur-de-coudicanne.com/monster-hunter-world-matchmaking-not-working/

A Weimar, on connaît les noms des 9 ensembles qui vont en demi-finale.
Il s'agit des
- Trio Saint-Petersburg
 (Russie)
- Quatuor Marmen (Grande-Bretagne)
- Trio Arcon (Allemagne)
- Quatuor Cheng (Pays-Bas)
- Trio Helios (France)
- Quatuor Barbican (Grande-Bretagne)
- Lassus Have Gone One Round Quartet (Suisse)
- Quatuor The Tree (Corée du Sud)
- Quatuor Cosmos (Espagne)

 

300e anniversaire de Leopold Mozart

par https://monsieur-de-coudicanne.com/monster-hunter-world-matchmaking-not-working/

C'est aujourd'hui que s'ouvre à Salzbourg l'exposition que la Fondation Mozarteum consacre au père le plus célèbre de l'histoire de la musique, Leopold Mozart dont on célèbrera le 300e anniversaire le 14 novembre prochain.
Il a vécu et travaillé à Salzbourg pendant 50 ans.
Compositeur, musicien de cour, violoniste et vice-kapellmeister, enseignant, mari et père attentionné, hôte sociable, collectionneur d'art, passionné de théâtre, amateur d'opéra, organisateur de voyages et de concerts, fervent catholique, franc-maçon, esprit libre,... ce sont tous les aspects que la Fondation veut mettre en lumière.
Elle a rassemblé pour cela des lettres et des autographes musicaux, des gravures, des documents, des souvenirs, des peintures et des graphiques obtenus en prêt de Salzbourg, Vienne, Budapest, Munich, Augsbourg, Dresde, Düsseldorf et des États-Unis. Beaucoup d'entre eux sont exposés pour la première fois.
(Maison Mozart, jusqu'au 9 février 2020)

Le Musikverein change de tête

par https://monsieur-de-coudicanne.com/monster-hunter-world-matchmaking-not-working/

Actuel directeur de l'Alte Oper Frankfurt, Stephan Pauly prendra la direction du Musikverein de Vienne le 1er juillet 2020. Il y succèdera à Thomas Angyan, en poste depuis 32 ans.

Stephan Pauly met fin à son contrat à Francfort à la fin de la saison 2019-20, ce que regrette Peter Feldmann (SPD), maire et président du conseil de surveillance de l'Alte Oper : Pauly est un créateur de culture très sympathique, circonspect, soucieux de la tradition et incroyablement ouvert d'esprit.
Nommé en 2012, le contrat de Stephan Pauly avait été prolongé en 2015 jusqu'en 2022. Francfort a entamé la procédure de sélection pour son successeur et devrait présenter celui-ci dès lundi prochain (8 avril).

 

Benjamin Bernheim chez DG

par https://monsieur-de-coudicanne.com/monster-hunter-world-matchmaking-not-working/
Le ténor lyrique Benjamin Bernheim (33 ans) rejoint le label DG et annonce un album réunissant Gounod, Massenet, Donizetti, Puccini, Verdi et Tchaikovsky.

Jurowski reste à Berlin

par https://monsieur-de-coudicanne.com/monster-hunter-world-matchmaking-not-working/

Le contrat de Vladimir Jurowski au poste de directeur artistique du Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin (RSB) sera prolongé jusqu'à la saison 2022-23. A partir de la saison 2021-22, il sera aussi à la tête de l'Opéra national de Bavière où il succédera à Kirill Petrenko qui, lui, rejoint cet été le Berliner Philharmoniker.
Le RSB annonce aussi l'arrivée à l'automne de l'Américaine Karina Canellakis comme premier chef invité pour trois saisons.