Le Journal

A Spoleto

par type 1 dating site

La Française Monique Veaute devrait être officiellement désignée sous peu pour succéder à Giorgio Ferrara à la direction artistique du Festival dei Due Mondi de Spoleto.

Née en Allemagne, Moniquie Veaute a étudié en France et y a débuté sa carrière mais l'essentiel de son activité s'est déroulé en Italie.
En 1984, elle fondait le Festival di Villa Medici à Rome et, en 1990, le festival Romaeuropa, dont elle a assuré la direction artistique jusqu'en 2011 avant d'en devenir Présidente. De 2007 à 2009, elle était aussi directrice générale de Palazzo Grassi à Venise.

Reste au Conseil d'Administration du Festival à entériner la décision.

Première scandinave pour La Ville morte

par type 1 dating site

A l'occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars prochain, l'Opéra de Göteborg proposera la première scandinave et la deuxième représentation du seul opéra de Nadia Boulanger, La Ville morte, dans la réorchestration complète de Mauro Bonifacio. L'Orchestre de l'Opéra de Göteborg sera dirigé par Anna-Maria Helsing.

La première représentation publique de La ville morte ne date que de 2005 :  alors qu'elle devait être présentée à l'Opéra-Comique en 1914, le déclenchement de la Première Guerre mondiale en a décidé autrement. Puis l'entrepôt contenant les parties orchestrales a été bombardé en 1917. Et les représentations prévues en 1923 et en 1946 sous la direction d'Albert Carré et de Leonard Bernstein sont tombées à l'eau.

 

A Namur, le retour des Carmélites

par type 1 dating site

En 2011, avec les Dialogues des Carmélites (Francis Poulenc), l’IMEP proposait pour la première fois dans le curriculum de ses étudiants un opéra chanté dans son intégralité. Une étape importante dans l’évolution de la formation des jeunes chanteurs qui allaient rapidement affronter les scènes nationales et internationales –le parcours de Jodie Devos en témoigne.

A l’occasion de son 50e anniversaire, l’Institut remet à l’honneur cette œuvre au confluent de la mélodie et de la musique religieuse chorale qui sera sa grande production lyrique 2020 et une nouvelle occasion de découvrir ses jeunes talents, dont les solistes de l’European Vocal Department (EVD), en l’ancienne église des Franciscains de Salzinnes.

Dès le jeudi 12 mars, Catherine Miller en propose la présentation à 19:00 en la Salle de Concert de l’IMEP (entrée libre)

Puis six représentations et deux distributions pour les découvrir :

Distribution I (les vendredi 13, dimanche 15 et samedi 21 mars)
Le Marquis de la Force : Milan Cosnofroy ; Blanche : Victoire Homez ; Le Chevalier : Jonathan Vork ; Madame de Croissy : Estelle Defalque ; Madame Lidoine : Lauriane Gay-Perret (Victoria Frère le 13) ; Mère Marie de l'Incarnation : Manon Mathot ; Sœur Constance de Saint-Denis : Ella Petnichenko ; Mère Jeanne de l'Enfant-Jésus : Laura Hers ; Sœur Mathilde : Zoé Skotnicki ; l'aumônier : Jules-César Murengezi ; 1er commissaire : Quentin Byloos ; 2e commissaire et officier : Jean-Denis Piette ; geôlier : Gustave Harmegnies ; soubrette : Lune Bourgogne ; Monsieur Javelinot : Bryan Lejeune ; carmélites : Lune Bourgogne, Dunia Brackeniers, Valérie Debruche, Aline Giaux, Léa Homez, Sara Orlando, Françoise Polinard, Elsa Puslecki, Lucile Rottiers, Astrid Todino.

Distribution II (samedi 14, vendredi 20 et dimanche 22 mars)
Le Marquis de la Force : Emmanuel Junk ; Blanche : Anne-Sophie Lermyte ; Le Chevalier : Jonathan Vork ; Madame de Croissy : Marion Verslype ; Madame Lidoine : Victoria Frère ; Mère Marie de l'Incarnation : Caroline de Mahieu ; Sœur Constance de Saint-Denis : Marion Bauwens ; Mère Jeanne de l'Enfant-Jésus : Aline Giaux ; Sœur Mathilde : Sarah Raiss ; l'aumônier : Jules-César Murengezi ; 1er commissaire : Timothée Yannart ; 2e commissaire et officier : Jean-Denis Piette ; geôlier : Renaud Flagothier ; soubrette : Lune Bourgogne ; Monsieur Javelinot : Vladimir Delogne ; carmélites : Lune Bourgogne, Dunia Brackeniers, Valérie Debruche, Laura Hers, Léa Homez, Sara Orlando, Françoise Polinard, Elsa Puslecki, Lucile Rottiers, Astrid Todino.

Tarif : Gratuit jusque 26 ans - 15€ (adultes) - 10€ (60+)
Réservation indispensable : billetterie@imep.be ou 081/73.64.37.

 

 

 

Création

par type 1 dating site

Dans quelques jours, Diego Martín-Etxebarría dirigera l'Orchestre National d'Espagne pour la création du nouveau Concert pour orgue et orchestre du compositeur galicien Fernando Buide del Real, avec Juan de la Rubia en soliste.
L'oeuvre est une commande de l'orchestre et le compositeur l'a pensée pour l'instrument de l'Auditorium National.

Né à Santiago de Compostela en 1980, Fernando Buide del Real est titulaire d'un Doctorat de l'Université de Yale, mais il a étudié aussi à l'Université Carnegie Mellon de Pittsburgh et aux conservatoires d'Oviedo et de Saint-Jacques-de-Compostelle où il a suivi une formation de compositeur, de pianiste et d'organiste.
Son catalogue va de pièces pour instruments solo aux grandes œuvres orchestrales, en passant par les choeurs et la musique de chambre. Ses œuvres orchestrales ont été jouées par la Pittsburgh Symphony, le Minnesota Orchestra, le Yale Philharmonic, le Carnegie Mellon Orchestra, sans compter les meilleurs orchestres espagnols. Au cours de la saison 2014-15, Buide était le compositeur espagnol vivant le plus interprété par des orchestres professionnels en Espagne.
Ses oeuvres fréquentent aussi les festivals : Dartington Summer Festival, Quincena Musical Donostiarra à Grenade, Festival d'été de Yale, Are More ou Via Stellae en Espagne,... Il a travaillé avec Mario Caroli, Raquel Lojendio, Juan Carlos Garvayo, le Trio Sélene,  le Plural Ensemble et le Quatuor Mercury Quartet.
Et il a fondé de l'ensemble Musica Practica en Espagne.

Mirella Freni (1935-2010)

par type 1 dating site

Avec le décès de Mirella Freni hier, à Modène, l'univers de l'opéra perd une des voix marquantes du 20e siècle.
Née à Modène en 1935, Mirella Freni y avait débuté à 19 ans avec Micaëla (Carmen). Pour ses premiers pas marquants à l'international, ce sera le Festival de Glyndebourne et Adina dans L'Elisir d'Amore "de" Franco Zeffirelli.
Puis elle fait ses débuts au Royal Opera House (1961) dans le rôle de Nannetta, à la Scala (1963, sous la direction d'Herbert von Karajan) et au Metropolitan (1965) dans le rôle de Mimi. Karajan lui restera d'ailleurs fidèle.
Progressivement, son répertoire s'élargit. Ce sont d'abord Liù, Marguerite et Juliette puis, dans les années '70 et '80, Elisabetta, Desdémone, Amelia, Elvira, Leonora et Aida.
Manon, Tosca et Butterfly les rejoignent ensuite, de même que les trois personnages d'Il Trittico. Puis Adriana, Fedora et Madame Sans-Gêne, avant de s'aventurer dans l'opéra russe.

Soucieuse de sa voix -et ce n'est évidemment pas étranger à sa longévité, sa capacité à dire "non" était légendaire. Mais elle ne l'a pas empêché de se produire souvent avec Placido Domingo ou Luciano Pavarotti, de travailler avec Claudio Abbado, Carlos Kleiber, James Levine, Riccardo Muti, Seiji Ozawa, Giuseppe Sinopoli ou Herbert von Karajan.
Il en reste heureusement de nombreux témoignages au CD comme au DVD.

Elle avait fait ses adieux à la scène en mai 2005, au Metropolitan Opera qui célébrait ses 40 ans de carrière et les 50 ans de ses débuts à l'opéra.

Festival Haendel, 100 ans et 42 opéras

par type 1 dating site

Pour marquer le 100e anniversaire de sa fondation, le Festival Haendel (Göttingen) relève un défi et propose en ce printemps les 42 opéras dans des formats variés : mises en scène, concerts, arrangements de jazz, théâtres de marionnettes, films et lectures publiques. En salle ou en plein air. Sans oublier le Concours et une exposition.

A Salzbourg, le Concours Mozart 2020

par type 1 dating site

L'Italienne Clarissa Bevilacqua a remporté le Concours Mozart de Salzbourg 2020 dans la catégorie violon. C'est à elle aussi que reviennent le Prix du Public et le Prix Spécial pour la meilleure interprétation de Mozart.
Le 2e Prix va à la Chinoise Yun Tang et le 3e au Suédois Lorenz Karls. Les trois lauréats ont également reçu des bons de musique et des invitations à des spectacles.

Clarissa Bevilacqua a étudié au Conservatoire Nicolini de Piacenza puis à l'Université Mozarteum de Salzbourg où elle a travaillé avec Pierre Amoyal. Elle joue un G. B. Ceruti de 1815 mis à sa disposition par la Fondazione Pro Canala de Milan.

Le Concours International Mozart est organisé par le Mozarteum de Salzbourg tous les trois ou quatre ans depuis 1975 dans différentes catégories. Pour cette 14e édition qui avait réuni 182 candidats, le jury présidé par Benjamin Schmid était composé de Pierre Amoyal, Lars Anders Tomter, Jan Vogler, Andre Mijlin, Hanna Weinmeister et Gerhard Schulz.

Nello Santi s'est éteint

par type 1 dating site

Le chef d'orchestre italien Nello Santi, un des plus grands chefs d'opéra de la seconde moitié du XXe siècle, est décédé à Zurich à l'âge de 88 ans.
Né à Atria (Vénétie) en 1931, il fit ses débuts à Padoue, avec Rigoletto, en 1951 puis il a travaillé avec bon nombre des voix qui ont marqué les années '50, '60 et '70.
Avec sa maîtrise du répertoire transalpin, de Rossini à Puccini, il a collaboré avec les plus prestigieuses maisons d'opéra du monde, mais ses deux piliers étaient l'Opéra de Zurich et le Metropolitan de New York.
Il laisse des enregistrements légendaires de Pagliacci avec Domingo, Caballé et Milnes, d'Andrea Chénier avec Domingo, Benacková et Cappuccilli, de La fanciulla del West avec Domingo, Neblett, Carroli, d'I due Foscari...
En 2006, il avait encore enregistré Don Pasquale (pour Decca) avec Juan Diego Flórez.

Bon sang...

par type 1 dating site

Agée désormais de 80 ans, Eliette von Karajan, la troisième et dernière épouse du Maître, vient de quitter ses fonctions à la tête de la Fondation qui soutient le Festival de Pâques de Salzbourg.
Mais qu'on se rassure, il ne s'agit pas d'un abandon : sa place sera occupée par ses filles, la comédienne Isabel et percussionniste Arabel von Karajan.

Décès de Volker David Kirchner

par type 1 dating site

Nous avons appris le décès à Wiesbaden du compositeur et altiste Volker David Kirchner. Il avait 77 ans.

Né en 1942 à Mayence, il avait étudié la composition et le violon avec Günter Raphael et Günter Kehr au Conservatoire Peter Cornelius de 1956 à 1959, puis avec Bernd Alois Zimmermann à la Musikhochschule de Cologne et avec Tibor Varga à la Hochschule für Musik Detmold.
Comme altiste, il a d'abord intégré le Rheinisches Kammerorchester Cologne et l'Orchestre Symphonique de la radio de Francfort puis les tournées de concerts du Kehr Trio l'ont conduit en Amérique du Sud, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.
En 1970, il participait à la fondation de l'Ensemble 70 à Wiesbaden et, à partir de 1972, il fut compositeur de musique de scène au Théâtre d'État de Hesse.
Depuis 1986, il était "indépendant" et son œuvre s'adressa dès lors à diverses instrumentations en plus de ses 13 œuvres scéniques.

MORT D'UN GRAND COMPOSITEUR ALLEMAND, 77

L'éminent compositeur Volker David Kirchner est décédé hier à Wiesbaden des suites d'une courte maladie, a annoncé son éditeur.

Kirchner, basé principalement à Mayence, a écrit 16 opéras sur commande de diverses maisons allemandes. Belshazzar (1985), pour Munich, a obtenu le plus de projecteurs, suivi de Gilgamesh , qui a montré à l'Expo 2000 à Hanovre.

Sa musique de concert a été reprise par Yo Yo Ma, Lars Vogt et d'autres. Violoniste accompli et ancien orchestre, sa musique était toujours réfléchie et bien faite.