Le Journal

Le Printemps des Arts de Monte-Carlo 2020

par

Le Festival "Printemps des Arts de Monte-Carlo" est un des moments forts de la vie culturelle de Monte-Carlo.  Le directeur artistique Marc Monnet est aux commandes depuis plus de trente ans : il est extrêmement créatif et hardi. Sa programmation décoiffe et contraste avec tous les autres concerts présentés à Monte-Carlo ; ainsi il  n'a pas craint pas de mettre l'année passée des oeuvres de Mauricio Kagel à côté d'un Concerto de Beethoven. 

La présentation du festival est bien plus qu'une conférence de presse ; c'est déjà un événement en soi  !  L'année dernière on s'était retrouvé au dernier étage d'un parking. Cette fois-ci c'était à l'Opéra Garnier de Monte-Carlo, une miniature de l'Opéra Garnier de Paris, mais pour démarquer de l'ambiance feutrée  bordeaux et or, sur scène des spots rouges et blancs et le bruit d'une sirène.

La salle était pleine à craquer, ils ont dû refuser du monde, ce qui prouve l'intérêt inconditionnel du public.  Le festival aura lieu du 13 mars au 11 avril: 31 concerts et spectacles dans 16 lieux différents, parfois insolites. Plusieurs thèmes hors des sentiers battus : les musique françaises du XVIIIe au XXIe siècle, avec des oeuvres souvent inconnues ; trois jours autour du clavecin, mais aussi la découverte d'artistes et créateurs du Québec et de la musique et danse de Bali. Un éventail large qui comblera toutes les curiosités du public. 

On sera heureux de retrouver dans ces programmes inédits, les clavecinistes Olivier Beaumont, Pierre Hantaï et Andreas Staier, les pianistes Nicholas Angelich, François-Frédéric Guy et Marc-André Hamelin, le Quatuor Modigliani et le Quatuor Mona, ainsi que les voix envoûtantes de Véronique Gens, Hélène Guilmette et Sophie Koch.

Peut-être un peu moins de vedettes que dans les précédentes éditions, mais les meilleurs interprètes pour nous faire découvrir un répertoire  qui subjuguera certainement.

Pour plus de détails:

http://www.printempsdesarts.mc/programme

Succession de Serge Dorny à Lyon

par http://www.donjupp.de/

L'Opéra de Lyon connaît enfin le nom de son futur directeur. C'est la candidature de Richard Brunel qui a finalement été retenue.
Formé au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique, il était à la tête du Centre Dramatique National de Valence depuis 2010, mais il a tâté de l'univers lyrique à Lyon, à Lille, à Rouen et à Aix-en-Provence.

Serge Dorny quittera Lyon pour le Bayerische Staatsoper de Munich en septembre 2021.

 

Bertrand Rossi à Nice

par http://www.donjupp.de/

Le Niçois Bertrand Rossi vient d'être nommé directeur de l'Opéra Nice Côte d'Azur après de houleux échanges au conseil municipal, où certains lui préféraient le metteur en scène Jean-Romain Vesperini.
Retour aux sources donc pour le fils de Louis Rossi, ancien directeur administratif du lieu pendant près de 40 ans. Bertrand Rossi a construit son expérience professionnelle à Orange puis à Strasbourg (Opéra National du Rhin) où il a été régisseur général, directeur de production et directeur général adjoint avant d'assurer la fonction directeur général par intérim depuis le décès d'Eva Kleinitz au printemps dernier.

Le Deutschen Dirigenten Preis pour Julio Garcia Vico

par http://www.donjupp.de/

C'est l'Espagnol Julio García Vico qui a remporté le Deutschen Dirigenten Preis organisé depuis 1995 pour les boursiers du Forum des chefs d'orchestre du Conseil allemand de la musique, et devenu un concours international dont c'était la 2e édition.

Né en 1992, Julio Garcia Vico s'est imposé parmi douze participants de sept pays.
Il reçoit le 1er Prix doté de 15.000 euros, le Prix du public (2 500 euros) et une bourse pour un engagement à l'Opéra de Bonn (1 000 euros).

 

Wolf Erichson a tiré sa révérence

par http://www.donjupp.de/

Le producteur Wolf Erichson s'en est allé discrètement à l'âge de 91 ans.

Wolf Erichson avait débuté la production en 1957 lorsqu'il a été engagé par Telefunken/Teldec pour "Das Alte Werk".
On le retrouvera ensuite derrière la série "Vivarte" de Sony.
Et avec les 120 productions de son label SEON (abréviation de Studio Erichson), il offre -de 1970 à 1983- des pépites habitées par Konrad Ruhland et ses Niederaltaicher Scholaren, Paul van Nevel et son Huelgas Ensemble, Frans Brüggen, les frères Kuijken, Anner Bylsma ou encore Gustav Leonhardt qui ouvre son appartement d'Amsterdam à l'équipe d'Erichson pour des enregistrements de Mozart sur son pianoforte viennois.
C'est un pilier des années épiques de l'"interprétation historique" qui disparaît, mais il nous laisse de précieux témoignages.

Kent Nagano et Concerto Köln

par http://www.donjupp.de/

Kent Nagano (68 ans) vient d'être nommé chef d'orchestre honoraire du Concerto Köln.

Nagano, qui est aussi directeur musical général de l'Opéra d'État de Hambourg et chef principal de l'Orchestre philharmonique d'État de Hambourg, et l'Ensemble de musique ancienne se concentrent actuellement sur la recherche scientifique avant de proposer, à partir de 2021, une version historique du Ring des Nibelungen de Richard Wagner.

Concours de composition Luciano Berio

par http://www.donjupp.de/

C'est le jeune compositeur chinois Yikeshan Abudushalamu qui a remporté la première édition du Concours de composition Berio organisé par l'Académie nationale de Santa Ceciclia (Rome) et le Centre d'études Luciano Berio, avec la collaboration de la Société italienne des auteurs et éditeurs, la Scala Philharmonic, la Fondation Maggio Musicale Fiorentino, le RAI National Symphony Orchestra et la Fondation Boris Christoff.
Le prix est de 20 000 euros et le lauréat écrira une œuvre qui sera interprétée à Rome par l'Orchestre de Santa Cecilia, entre autres.
Le jury présidé par Antonio Pappano était composé d'Ivan Fedele (Italie), Unsuk Chin (Corée du Sud), Tristan Murail (France) et Augusta Read Thomas (États-Unis).

A Dresde

par http://www.donjupp.de/

Adrian Jones, ancien directeur de l'Orchestre symphonique de la radio de Berlin(Rundfunk-Sinfonieorchester Berlin) devient le nouveau directeur de la Staatskapelle de Dresde que dirige Christian Thielemann.
Adrian Jones succède à Jan Nast qui quitte l'orchestre après 22 ans pour diriger l'Orchestre Symphonique de Vienne.

Décès de Marta Kurtag

par http://www.donjupp.de/

La pianiste hongroise Márta Kurtág, l'épouse du compositeur György Kurtág depuis 1947, est décédée le 17 octobre dernier à Budapest à l'âge de 91 ans.
Étudiante d'István Antal, Lajos Hernádi et Pál Kadosa à l'Académie Franz Liszt de Budapest, la carrière et la vie de Márta étaient profondément liées à l'œuvre musicale de son mari. De nombreuses œuvres pour piano de Kurtág ont été écrites pour être interprétées à quatre mains avec Márta.

Amadeus chez Playmobil

par http://www.donjupp.de/

La Fondation Mozarteum de Salzbourg et la Geobra Brandstätter Stiftung & Co. KG ont annoncé la sortie, le mois prochain, d'une figurine Playmobil du cher Wolfgang avec perruque, violon, archet et vêtements inspirés d'un portrait de famille.
A l'achat d'une figurine (édition limitée à 50 000) est joint un livret de douze pages consacrées au compositeur et à la fondation.
La production est destinée aux enfants mais aussi aux collectionneurs et le produit de la vente sera investi par la Fondation Mozarteum dans la préservation de l'héritage de Mozart.