Le Journal

A Nuremberg, on se débrouille !

par http://www.donjupp.de/

Hier soir, pour ne pas devoir annuler la dernière représentation (à guichets fermés) du Don Carlos de Verdi, c'est Jens-Daniel Herzog, le directeur artistique et metteur en scène de l'opéra, qui a assuré le rôle-titre alors que Tadeusz Szlenkier venait de tomber  malade.

Le ténor Hovhannes Ayvazyan était disponible mais ne pouvait rejoindre les lieux que deux heures avant le spectacle : impossible de répéter ! Qu'à cela ne tienne : Ayvazyan a chanté sur le côté de la scène tandis que Herzog était en scène et articulait.

Et la soirée prit ainsi des couleurs cosmopolites : il s'agissait de la version française de l'opéra, étrangère à Ayvazyan qui a donc chanté en italien, le reste du plateau en français, pour un spectacle sur-titré en allemand et en anglais.

Tout cela a été très applaudi par un public admiratif et reconnaissant.

 

Pablo Heras-Casado quitte Grenade

par http://www.donjupp.de/

Le Conseil de Direction du Festival International de Musique et de Danse de Grenade a annoncé que Pablo Heras-Casado a déciD2 de quitter la direction du Festival pour des raisons strictement personnelles en dehors du festival. Il ne terminera pas son contrat qui le menait en 2021.
Le Conseil d'administration convoquera rapidement une réunion pour prendre les décisions nécessaires au bon déroulement de sa 69e édition (été 2020) et envisager le choix d'une nouvelle orientation pour le Festival.

Les Tableaux d'une Exposition de Moussorgski orchestrés par Ravel en Urtext

par

Le chef d’orchestre François-Xavier Roth va donner la première de la nouvelle édition révisée des Tableaux d’une exposition de Modeste Moussorgski dans l’orchestration de Maurice Ravel. Le musicien dirigera son orchestre Les Siècles à  à la Philharmonie de Paris et lors d’une tournée française et internationale avant de l’enregistrer  dans le cadre de son projet Maurice Ravel pour Harmonia Mundi.

Ce Volume III de la Ravel Edition est une commande de : Fondation Maurice Ravel, Les Siècles, du Gürzenich Orchester Köln et Melbourne Symphony Orchestra.

La Fondation Brahms honore la violoniste Midori

par http://www.donjupp.de/

La Brahms-Gesellschaft Schleswig-Holstein attribue cette année son Prix Brahms à Midori, au titre de violoniste exceptionnelle et interprète de renom, l'une des personnalités les plus impressionnantes du monde musical, pour ses interprétations mondialement reconnues des œuvres de Johannes Brahms ainsi que pour son grand soutien à la prochaine génération d'artistes et son engagement particulier dans l'esprit de l'humanité pour des projets de promotion de la culture.

La Brahms Society Schleswig-Holstein a été fondée en 1987 par Justus Frantz et Sir Yehudi Menuhin à Heide, la ville des ancêtres de Brahms, dans le but de rénover complètement la "Brahms House" et de sauver le bâtiment existant. En 1990, la maison, dans laquelle les ancêtres et les proches parents de Brahms avaient vécu au XIXe siècle, a été rouverte solennellement. A partir du milieu des années 1990, la Brahms Society a été dirigée par le pianiste Eckart Besch et s'est établie comme une compagnie de concerts à long terme. En 2014, le médiateur de concert et artiste Joachim Nerger lui a succédé à la présidence.
Depuis sa fondation, la Société Brahms décerne le Prix Brahms chaque année. Parmi les lauréats : Leonard Bernstein, Dietrich Fischer-Dieskau, Anne-Sophie Mutter, Christian Tetzlaff, Sabine Meyer, Lars Vogt, Thomas Quasthoff, Christoph Eschenbach, Herbert Blomstedt,...

Concours de Genève

par http://www.donjupp.de/

Au terme de la Finale de Percussion du Concours international de Musique de Genève, le Premier Prix de Percussion a été décerné à la Sud-Coréenne de 28 ans Hyeji Bak.
La Polonaise Marianna Bednarska a remporté le 2e Prix. Le 3e Prix revient au Germano-Suisse Till Lingenberg.

Hyeji Bak a d’abord étudié le piano avant de choisir la percussion à l’âge de 14 ans. Elle a rapidement reçu un Prix de la Haute Ecole des Arts de Kyeongbuk en Corée. De 2006 à 2010, elle est membre du Daegu Prodigy Youth Orchestra avec lequel elle a donné de nombreux concerts puis, à partir de 2008, elle est soliste avec le Daegu Philharmonic Orchestra et remporte un 3ème Prix au Concours Daegu Music Society.
Elle poursuit ses études à Séoul puis à Stuttgart chez Marta Klimasara.
Elle remporte aussi le 1er Prix du Concours International de Marimba (Belgique) en 2017 et celui du Concours Sparda Classic Awards. Elle est désormais invitée en soliste sur de multiples scènes.

 

Michael Sanderling à Lucerne

par http://www.donjupp.de/

Le chef allemand Michael Sanderling sera le nouveau chef principal de l'Orchestre symphonique de Lucerne. Il succèdera à James Gaffigan -qui occupe ce poste depuis 2011-à partir de la saison 2021-22 pour une durée de cinq ans.

Michael Sanderling devra assurer le répertoire habituel de l'Orchestre et un développement du répertoire romantique tardif, soutenir le partenariat de l'orchestre avec le Théâtre de Lucerne et la collaboration avec l'Ecole de Musique de Lucerne.

Le Fanny Mendelssohn Förderpreis 2020 va à une jeune Française

par http://www.donjupp.de/

C'est la flûtiste française Joséphine Olech qui est lauréate du Fanny Mendelssohn Förderpreis 2020.

Née en 1994, Joséphine Olech a étudié au Conservatoire de Paris avec Sophie Cherrier et Vincent Lucas. Elle est actuellement membre de l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam depuis 2017, après la Royal Concertgebouw Orchestra Academy et le Gustav Mahler Youth Orchestra. Elle est aussi cofondatrice de l'Alma Mahler Chamber Orchestra et membre du Odyssée Woodwind Quintet. Cette année, elle a déjà remporté le Concours Carl Nielsen, après le Concours International du Printemps de Prague (2015) et le Concours FMAJI (2014).

C'est la 6e édition du Fanny Mendelssohn Förderpreis, une initiative de la compositrice hambourgeoise Heide Schwarzweller. Il met à l'honneur les compétences musicales des participants, un concept musical novateur, un répertoire hors du commun et une nouvelle approche interprétative. Ses partenaires sont le Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, la Frauenkirche Dresden, le Schloss Elmau et la Mendelssohn-Haus Leipzig.
Le jury de cette édition réunissait la journaliste Sarah Kesting, Jürgen Ernst (association Mendelssohn-Haus), le dramaturge Dieter Rexroth, les pianiste Alexander Krichel et Markus Fein et la mezzo-soprano Christina Khosrowi.

Parmi les anciens lauréats : le tromboniste Michael Buchanan (2019), le violoncelliste Christoph Heesch (2018) et le violoniste Matthias Well (2017).

Bonne nouvelles de la Fenice

par http://www.donjupp.de/

La Fenice va pouvoir rouvrir.
Après inspection des systèmes contre l'incendie et de la sécurité générale du bâtiment, la première de Don Carlo aura lieu le week-end prochain.
La direction du théâtre a promis les remboursements pour les représentations qui ont été annulées. Elle s'est empressée aussi de remercier la Scala de Milan pour sa campagne de collecte de fonds grâce à une représentation spéciale de ballet.

Venise, état des lieux

par http://www.donjupp.de/

Le Conservatoire Benedetto Marcello à Venise a subi l'assaut des marées et quelque 5 000 des 56 000 documents qu'elle abrite ont été touchés : premières éditions imprimées de Beethoven, sonates de Vivaldi, partitions manuscrites de Cimarosa, copies d’époque de Rossini, de Monteverdi,...
L'appel aux bénévoles a été entendu et les Vénitiens se sont mobilisés en nombre pour faire sécher les documents.
Ces archives vont maintenant être congelées pour éviter que les moisissures se développent.

Débuts de Jakub Hrusa avec les Wiener Philharmoniker

par http://www.donjupp.de/

Le jeune chef tchèque Jakub Hrůša (il est né en 1981) n'est pas le premier venu.

Après le piano et le trombone, il a étudié la direction d'orchestre à l'Académie des arts de la scène de Prague avec Jiří Bělohlávek , Radomil Eliška et Leoš Svárovský. En 2003, il remportait le Concours international de jeunes chefs d'orchestre Lovro von Matačić à Zagreb (Croatie) et, pour le concert de fin d’année 2004 au Rudolfinum, il dirigeait Josef Suk et l'Orchestre Symphonique de Radio Prague. De 2002 à 2005, Hrůša a été chef associé de la Philharmonie tchèque, puis de l'Orchestre Philharmonique de Radio France pour la saison 2005-06. En avril 2006, il signait un contrat pour l'enregistrement de six CD chez Supraphon (les trois premiers CD avec le Philharmonique de Prague dont il a été le chef principal invité de 2005 à 2008). En février 2009, il devient directeur musical du Glyndebourne on Tour à compter de janvier 2010 et il est nommé en septembre 2011 directeur musical du Royal Danish Opera et du Royal Danish Orchestra à compter de septembre 2013, un poste qu'il n'occupera finalement pas suite à des réductions budgéaires et à la démission de Keith Warner. Il devient chef principal du Symphonique de Bamberg à partir de la saison 2016-17 avec un contrat initial de 4 saisons. En mars 2017, le Philharmonia Orchestra annonçait sa nomination à l'un des deux postes de chefs invités à partir de la saison 2017-2018 et, en juin 2018, Bamberg prolongeait son contrat jusqu'à la saison 2025-2026.

Les Wiener Philharmoniker se sont tournés vers lui pour remplacer Mariss Jansons pour quatre concerts. Il y fera ses débuts avec l'ouverture du Carnaval de Dvorak, le Concerto pour piano no 1 de Tchaïkovski (soliste : Denis Matsuev) et le Concerto pour orchestre de Bartok.