Livres

Les Nouveautés du Livre à sujet musical.

Le Dictionnaire amoureux de Jean-Baptiste Baronian

par

Dictionnaire amoureux de la Belgique par Jean-Baptiste Baronian
Nos lecteurs connaissent bien Jean-Baptiste Baronian pour le lire en nos pages. Après ses biographies amoureuses de Verlaine, Rimbaud ou Baudelaire, c'est de la Belgique qu'il se fait cette fois le compagnon par un "Dictionnaire amoureux" qu'il nous livre avec faconde et gourmandise, relevant au cours de promenades, de rencontres, de lectures ou du fond de sa mémoire, tous ces mots qui "font" la Belgique" :

En compagnonnage avec Philippe Boesmans

par

Vers l'étrangeté, ou l'opéra selon Philippe Boesmans par Cécile Auzolle
S'il est un homme que l'on désire connaître et avec qui passer un moment, Philippe Boesmans est de ceux-là tant il respire la sincérité, la bonté, la curiosité, le partage et, bien sûr, le génie. La Passion de Gilles (1983), Reigen (1993), Wintermärchen (1999), Julie (2005), Yvonne, princesse de Bourgogne (2009), Au monde (2014). 

A la découverte de la musique chinoise

par

Fleuve jaune, Papillons amoureux et Musique classique de la Chine au XXe siècle
par Jean-Marie André
L'auteur, que vous pouvez lire en nos pages, est un passionné de la Chine. Depuis son éméritat en tant que professeur de chimie aux Facultés de Namur, ce Prix Francqui est invité chaque année en Chine durant plusieurs mois où il poursuit sa mission d'enseignement aux Universités de Nankin et de Pékin. Et s'il écrit pour Crescendo, c'est parce que son autre passion, c'est la musique.

Une correspondance passionnée

par

Lettres de Charles Gounod à Pauline Viardot
par Mélanie von Goldbeck
Si l'oeuvre de Gounod traverse bien les siècles, et qu'aux côtés de Faust et de Roméo et Juliette, on monte et enregistre des raretés tels Polyeucte ou Cinq-Mars, il ne faut pas oublier que sa carrière débuta humblement par Sapho. Ecrit pour sa dédicataire, Pauline Viardot, l'opéra fut créé par elle en 1851, avec un succès moyen, mais propulsa définitivement le compositeur sur la scène parisienne. 

Alexandre Scriabine

par

ou l'Ivresse des sphères  par Jean-Yves Clément
A l'occasion du centenaire du compositeur russe né en 1872 et mort en 1915, la collection "Classica" chez Actes Sud rend hommage au compositeur avec cette nouvelle monographie, concise mais riche, de la plume de Jean-Yves Clément, auteur d'un Franz Liszt chez le même éditeur.

La musique au tournant des siècles

par

par Brigitte François-Sappey
Les tournants de siècle ont-ils été vécus dans la musique comme des moments particuliers? Les compositeurs ont-ils eu conscience d’une mutation dans leur environnement et manifesté leur volonté de franchir ces seuils symboliques à travers des œuvres éloquentes?

Iannis Xenakis, un père bouleversant par Mâkhi Xenakis

par

Un livre bouleversant aussi. Il s'ouvre sur un texte du onzième chant de l'Odyssée : "Serre l'âme de ma mère bien morte dans mes bras. Trois fois, je m'élançais; tout mon coeur la voulait. Mais trois fois, d'entre mes mains telle une ombre où un songe elle s'envolait. La détresse devenait plus aiguë dans mon coeur" (Ulysse) mis en exergue par le compositeur sur la partition de Aïs  pour voix et orchestre (1980).

Bouquet de livres sous le sapin !

par

Comme chaque année, le mois de décembre est celui de tant de perplexités : les cadeaux à dénicher, "sur mesure", personnalisés, originaux, intéressants... et pas trop chers ! Nous vous proposons ici quelques ouvrages parus récemment et qui ne manqueront pas de combler les uns et les autres.

Le père de l'orchestre français

par

François-Antoine HABENECK (1781-1849) par François Bronner
L'Ancien Régime connaissait les "Concerts spirituels", fondés par Philidor où l'on donnait parfois de la musique profane. Les théâtres, eux, avaient chacun leur propre formation. Mais la création d'un véritable orchestre professionnel, indépendant de l'opéra, et donc ancêtre de tous nos orchestres actuels, fut l'oeuvre d'Habeneck, dont François Bonner écrit une biographie passionnante.