Chantier en vue à Metz

par https://orbuspaiement.com/

Selon le Républicain Lorrain, c’est un chantier peu visible de l'extérieur mais colossal qui attend l’Opéra-Théâtre de l’Eurométropole de Metz, l’un des trois rares opéras datant XVIIIe siècle en France avec ceux de Versailles et Bordeaux.
Estimés entre 17 et 23 M€, ces travaux vont, notamment, permettre de refaire la cage de scène et d’agrandir la fosse d’orchestre pour accueillir davantage de musiciens, et devraient entraîner la fermeture à partir de juin 2024 pour les deux saisons suivantes. Deux saisons pendant lesquelles, la programmation ne sera pas suspendue mais proposée dans d’autres lieux de la ville et sous d’autres formes. On veut en profiter pour aller hors les murs et susciter une visibilité sur la programmation, affirme l’adjoint à la culture de Metz. Il pourra y avoir des formules plus légères comme des opéras-concerts à l’Arsenal mais aussi des opéras populaires proposés dans de très grands lieux comme les Arènes ainsi que des opéras de plein air, ajoute Patrick Thil.
Le travail des équipes artistiques et techniques devra, lui aussi, être réparti dans différents endroits de la ville.
Il s'agit de mettre aux normes cet opéra à l’italienne qui, désormais,reçoit des classes, participe aux programmes d’éducation artistique et culturel et est ouvert sur tous les mondes et à tous les publics comme les personnes en situation de handicap.

 

 

 

 

 

Metz propose le plus ancien théâtre de France encore en exercice.
Inauguré en 1752, plusieurs fois transformé, l’Opéra-Théâtre de Metz va fermer pour travaux à partir de juin 2024.Il s'agit de refaire la cage de scène et d’agrandir la fosse d’orchestre pour accueillir davantage de musiciens.
Durant le chantier (jusqu'à juin 2026), les équipes seront réparties dans différents espaces et la programmation ne sera pas suspendue mais proposée dans d’autres lieux de la ville et sous d’autres formes en fonction des capacités des salles d'accueil, l'idée étant de mettre à profit cette période hors les murs pour aller à la rencontre d'un nouveau public. Des opéras populaires pourraient par exemple être représentés aux Arènes, un espace polyvalent d'une capacité maximale de 4700 places.