La Messe de César Franck à la Bibliothèque Royale

par

En décembre dernier, la Bibliothèque Royale a acquis le manuscrit autographe complet de la version orchestrée de la Messe à trois voix en la majeur du compositeur liégeois César Franck (1822-1890), œuvre répertoriée sous la référence CCF 203. L’exceptionnel volume de 107 pages constitue l’unique source autographe de cette version orchestrée datant de 1860 et comprenant les six parties de la messe (Kyrie, Gloria, Credo, Sanctus, O Salutaris et Agnus Dei). En effet, les seules sources connues à ce jour pour cette œuvre étaient d’une part, sa réduction publiée pour 3 voix, orgue, harpe, violoncelle et contrebasse (dont le manuscrit autographe est conservé à la Bibliothèque nationale de France) et d’autre part, l’édition de la partition d’orchestre publiée à titre posthume en 1909.

Cette partition majeure rejoint l’ensemble des autographes musicaux de Franck déjà conservés dans les collections de la Bibliothèque, comprenant des mélodies et cantates, l’oratorio Ruth, le Trio concertant, le Quatuor, Prélude, aria et final, ou encore les Pièces pour harmonium.
Ce manuscrit est remarquable car il offre la version orchestrée inédite de l’O Salutaris auquel, du vivant-même de Franck, on a substitué le célèbre Panis angelicus, selonMarie Cornaz, responsable de la Section de la Musique.

La Bibliothèque Royale s’impose donc plus encore comme un lieu de conservation et de valorisation fondamental pour l’étude de l’œuvre de Franck, compositeur majeur du XIXe siècle dont on célèbre le bicentenaire de la naissance en cette année 2022.

Les commentaires sont clos.