Prix Robert Schumann pour Heinz Holliger

par

L'Académie des sciences et de la littérature de Mayence décernera cette année le Prix Robert Schumann pour la poésie et la musique au compositeur suisse Heinz Holliger pour l'ensemble de son œuvre artistique. La remise du prix devrait avoir lieu à la mi-novembre.

Dans l'activité variée de Heinz Holliger, la musique et la poésie se rejoignent, explique la commission de sélection, en s'interrogeant et en se défiant l'une l'autre dans une diversité prismatique. Il ne s'agit pas d'une complémentarité, et encore moins de vérités assurées. Dans ses compositions, il laisse une multitude de perspectives d'écoute possibles - et ouvertes.
Les poètes auxquels il s'est confronté lui offrent les deux, que ce soit Paul Celan, Georg Trakl, Nelly Sachs, Samuel Beckett, Robert Walser ou Friedrich Hölderlin.

Heinz Holliger est né en 1939 à Langenthal en Suisse et il a pris des cours de musique dès son plus jeune âge. A l'âge de quatorze ans, il écrit ses premières compositions.
En 1956, il commence à étudier au Conservatoire de Berne avec Emile Cassagnaud (hautbois) et Sándor Veress (composition). Après son baccalauréat deux ans plus tard, il obtient en outre un diplôme d'enseignement et étudie le piano au Conservatoire de Berne. De 1961 à 1963, il suit des cours de composition auprès de Pierre Boulez.
En 1959, il commence sa carrière professionnelle comme hautboïste solo de la Basler Orchester-Gesellschaft. En 1961, il enregistre ses premiers disques et se produit dans le monde entier. En 1965, il accepte un poste de professeur à la Haute école de musique de Fribourg-en-Brisgau.
Depuis 1975, il était chef d'orchestre invité permanent de l'Orchestre de Chambre de Bâle de Paul Sacher. De 1998 à 2001, il a également dirigé l'Orchestre de Chambre de Lausanne. Il a été compositeur en résidence à l'Orchestre de la Suisse Romande (1993-94), aux Luzerner Festwochen (1998) et aux Sommerliche Musiktage Hitzacker (2002).
En 2007, le Rheingau Musik Festival a consacré son portrait de compositeur à Holliger.
En 1987, il a fondé le Forum musical de Bâle avec Jürg Wyttenbach et Rudolf Kelterborn. Holliger a composé de nombreuses œuvres scéniques, orchestrales, solistes et de musique de chambre.

Le prix Robert Schumann pour la poésie et la musique est décerné tous les deux ans par l'Académie des sciences et de la littérature de Mayence à des personnalités pour une œuvre exceptionnelle dans le domaine de la musique, de la poésie ainsi que de la médiation musicale. Parmi les précédents lauréats, Pierre Boulez, Wolfgang Rihm, Aribert Reimann, Jörg Widmann et Olga Neuwirth. Le prix est financé par la fondation Strecker de Mayence et est doté de 15.000 euros. La fondation voit dans la structure interdisciplinaire de l'académie le lien idéal pour ce prix. Elle est la seule des académies à posséder une classe de littérature et de musique et s'occupe de nombreuses éditions musicologiques dans le cadre du programme de l'académie.

Les commentaires sont clos.