Les Festivals de Wallonie : découvertes, ouvertures, souplesse,

par

Pour sa deuxième saison à la direction des Festivals de Wallonie, Isabelle Bodson renforce  l'image et la mission des Festivals : ouverture à des publics variés et multiples, ouverture aux jeunes musiciens et aux jeunes compositeurs, ouverture à d'autres lieux de concerts, insolites parfois, souplesse dans la gestion de la thématique au sein des différentes branches du festival.Du 29 juin au 23 octobre, les Festivals embarquent vers le Nord avec pour thème "Baltica", une croisière à la découverte des neufs pays qui entourent la Mer Baltique à travers leurs artistes et leurs répertoires classiques et autres, du 17e siècle à nos jours, leur offrant pour compagnonnage les compositeurs plus méridionaux qui y ont trouvé ci-et-là leur bonheur : Sibélius, Grieg, Arvo Pärt, Rautavaara, Vasks, mais aussi  Buxtehude, Lutoslawski, Tchaikovski... Pierre Bartholomée a été tellement heureux de son expérience d'"artiste associé" qu'elle se renouvelle cette fois avec la violoniste lettone Vineta Sareika, un peu belge d'adoption puisqu'elle fut lauréate du Concours Reine Elisabeth en 2009 et, depuis 2012, "Primaria" du Quatuor Artemis, Maître en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth. Son souci de transmettre et de partager l'a tout naturellement conduite vers les Festivals de Wallonie. Ces mêmes qualités ont présidé au choix du deuxième artiste associé, Guy Van Waas, surtout connu chez nous en tant que chef principal des Agremens. Mais savions-nous qu'il est aussi un clarinettiste et un organiste recherché et un chercheur patenté dans l'authenticité baroque ? Et oui... nous pourrons écouter les différentes facettes de ses talents.  Supernova rejoint également les Festivals pour soutenir les jeunes musiciens et la jeune création et rendre la musique classique accessible au plus grand nombre. "Scarbo", quatuor de saxophones et le "Trio 03" sont les élus du concours pour jeunes ensembles de musique de chambre tant francophones que néerlandophones ; ils profiteront d'une tournée de minimum dix dates dans toute la Belgique, dont certaines aux Festivals de Wallonie. Autre réalisation "jeunes", MusMa, met en évidence la musique contemporaine et sa diffusion sur les ondes radiophoniques. Porté pour sa huitième édition par les Festivals de Wallonie aux côtés de leurs partenaires italiens, suédois et polonais, commande a été faite à cinq jeunes compositeurs d'une musique d'une dizaine de minutes partant de l'Art d'Aimer d'Ovide, matière à s'interroger sur l'évolution de notre conception de l'amour et sur la place de la femme dans la société occidentale. Ouverture sur notre temps, Eliott Delafosse, étudiant de Claude Ledoux au Conservatoire Royal de Mons-Arts2 y met en parallèle ce qu'il perçoit comme une forme de misogynie dans le texte d'Ovide avec certaines déclarations publiques de nos dirigeants, de Chirac à Berlusconi en passant par Trump...
Forts du succès de la transversale, les "Spectacles en famille" destinés aux plus petits et aux familles renouvellent la fête avec Cendrillon, un opéra de chambre aux personnages hauts en couleur, Stumberland, l'univers du rêve et du sommeil chez les petits, L'Histoire du soldat de Stravinsky, Pomme-HenrietteJazz for kids, Ali Baba et la reprise de Momo qui connut un grand succès l'an dernier.
Et bien sûr, en ces années anniversaires, Debussy et Couperin ne seront pas oubliés.

En avant-première : Les Festivals de Wallonie #ONTOUR, quatre concerts de mise en appétit.
Le 29 mars au Théâtre le Manège à Mons à 20h : Les Quatre Saisons de Vivaldi avec le Namur Chamber Orchestra dirigé par Ayrton Desimpelaere et, en soliste, la violoniste Vineta Sareika.
Le 30 mars au Reflektor à Liège à 21h : "Une soirée (pas si) classique" avec le Collectif Arsys, saxophones, le Trio à clavier Spillaert, le Quatuor à cordes MP4, Sweete Devils (luths) et DJ set.
Le 31 mars au Rockerill à Marchienne-au-Pont à 21h : même programme que le 30 à Liège.
Le 1er avril de 13 à 18h à la Citadelle de Namur : (pas si) classique avec le Choeur de Chambre de Namur et les ensembles du 30 mars à Liège.
Bernadette Beyne

Vos commentaires https://thinkcollective.org/robert-frost-the-road-not-taken-essay/

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.