Point d'heureuse surprise !

par https://middleburganimalhospital.com/

Serge Prokofiev (1891 - 1953)
Concerto pour piano n°3 en ut majeur op. 26
Bela Bartok (1881 - 1945)
Concerto pour piano n°2 SZ 95, BB 101
Lang Lang (piano), Berliner Philharmoniker, dir.: Simon Rattle
2013-DDD-60'20''-Textes de présentation en anglais, allemand, français-Sony 3732252

Certaines critiques louangeaient ce nouvel enregistrement de Lang Lang maîtrisé par la direction experte de Simon Rattle. Je ne pouvais que m'en réjouir et c'est avec l'heureuse perspective de découvrir un "nouveau Lang Lang" que je me mis à l'écoute. La déconvenue ne tarda pas! Lang Lang fidèle à lui-même : les sons défilent à l'allure de l'éclair, tintinnabulant à travers six mouvements de deux chefs-d'oeuvres du 20e siècle. Aucune architecture, on ne comprend pas où il va si ce n'est par la découpe des mouvements "lent-vif-lent". Prokofiev-Bartok, même menu. Certes, Lang Lang doit s'amuser, beaucoup s'amuser, à jouer sur le clavier. L'orchestre, je ne pense pas: il tente de suivre et de s'intégrer dans la déferlante sonore. Qu'est-il arrivé à Simon Rattle? Un enregistrement purement commercial ? En tous les cas, il n'apporte que du bruit hystérique !
Bernadette Beyne

Son 9 - Livret 7 - Répertoire 10 - Interprétation 5

Les commentaires sont clos.