Mots-clé : Andreas Hammerschmidt

Anthologie vocale autour du temps pascal : Hammerschmidt enluminé par Vox Luminis

par gay dating denmark

Ach Jesus Stirbt. Andreas Hammerschmidt (c.1611-1675) : Ach Jesus stirbt ; Ist nicht Ephraim ; Warum betrübst du dich ; Ach Gott, warum hast du mein vergessen ; O barmherziger Vater ; Erbarm dich mein ; Bis hin an dess Creutzes stamm ; Vater unser ; Triumph, Victoria ; Christ lag in Todesbanden ; Die mit Tränen säen ; Wer wälzet uns den Stein ; Ich bin gewiss, dass weder Tod ; Ich fahre auf zu meinem Vater ; Siehe, wie fein und lieblich ists. Lionel Meunier, Vox Luminis, Ensemble Clematis. Septembre 2019. Livret en anglais, français, allemand ; textes des chants en allemand, traduction anglais et français. TT 70’27. Ricercar RIC 418

40 ans de Ricercar avec Jérôme Lejeune 

par

Le label belge Ricercar célèbre ses 40 ans et à cette occasion, Jérôme Lejeune, son fondateur et directeur artistique, a été le récipiendaire d’un Prix spécial dans le cadre des International Classical Music Awards 2020. Ricercar, c’est un label d’excellence, une marque internationalement reconnue et qui nous invite toujours à de nouvelles découvertes et à sortir des sentiers battus éditoriaux. Crescendo Magazine rencontre Jérôme Lejeune que l’on retrouve en plein travail sur les oeuvres d’Andreas Hammerschmidt. 

La première question revêt un aspect purement biographique. Qu’est-ce qui vous a poussé à créer, à l’orée des années 1980, un label de musique classique ? 

C’est la concordance de plusieurs éléments et des hasards de la vie qui a rendu possible la création du label. A Liège, il y avait tout un vivier d’artistes qui avaient envie d'exister par le truchement du disque : Philippe Pierlot, Bernard Foccroulle, Philippe Boesmans et Pierre Bartholomée qui venait de prendre la direction de l’Orchestre Philharmonique de Liège. De plus, mes activités étaient à l’époque l’enseignement de l’Histoire de la musique au Conservatoire Royal de Liège et j’avais également des émissions à la radio Musiq3, et j’en suis arrivé à la conclusion qu’il existait un répertoire inédit qui méritait sa place au disque. J’ai alors contacté Pierre Gorlé du label belge Alpha (qui n’a rien à voir avec le label Alpha, filiale comme Ricercar de Outhere) pour savoir s’il n’avait pas besoin d’un jeune musicologue au titre de Directeur artistique. Cependant, ce label était un peu à la fin de son existence et aucune collaboration n’a pu naître. De fil en aiguille, l’idée de lancer une nouvelle entreprise a commencé à naître dans mon esprit. Comme j’avais un petit capital, le minimum légal pour fonder une société, je me suis lancé...