Mots-clé : Sir John Eliot Gardiner

Anna Caterina Antonacci, une Carmen de feu, plus vraie que nature

par https://www.ireallyneedtotravel.com/

Georges Bizet (1838-1875) : Carmen, opéra-comique en quatre actes. Anna Caterina Antonacci (Carmen), Andrew Richards (Don José), Anne-Catherine Gillet (Micaëla), Nicolas Cavallier (Escamillo), Virginie Pochon (Frasquita), Annie Gil (Mercédès), Matthew Brook (Zuniga), Riccardo Novaro (Moralès), Simon Davies (Lillas Pastia), Francis Dudziak (Le Dancaïre), Vincent Ordonneau (Le Remendado) ; Maîtrise des Hauts-de-Seine ; The Monteverdi Choir ; Orchestre Révolutionnaire et Romantique, direction Sir John Eliot Gardiner. 2009. Notice en français et en anglais, sans texte du livret. Sous-titres en français, anglais, allemand, italien, japonais et coréen. 168.00. Un album de deux DVD Naxos 2.110685-86. Aussi disponible en Blu Ray. 

Benvenuto Cellini ouvre la saison des 250 ans de l’Opéra Royal de Versailles

par

Benvenuto Cellini de Hector Berlioz, présenté en version de concert, était l’une des productions les plus remarquées du Festival Berlioz qui fêtait le 150e anniversaire de sa mort. La production est passée par Allemagne et le Royaume-Uni avant d’arriver à l’Opéra Royal de Versailles le 8 septembre dernier. Berlioz à Versailles ? Pour un théâtre plutôt spécialisé dans la musique baroque, la présence de cette œuvre est quelque peu surprenante, bien que La Damnation de Faust y ait déjà été à l’affiche. Mais il y a bien une raison à cette programmation. L’opéra a été présenté dans un magnifique décor de Pierre-Luc-Charles Ciceri (1782-1868), peintre et décorateur de théâtre, auteur de nombreux décors spectaculaires pour La Muette de Portici d'Auber, Robert le Diable et Le Prophète de Meyerbeer, Guillaume Tell de Rossini ou encore Hernani de Victor Hugo (lors de la fameuse bataille) et bien d’autres opéras et théâtres. Datant de 1837, récemment restaurée, la toile peinte du « Palais de marbre rehaussé d’or » et ses châssis ont été construits à l’occasion de la création, la même année, du musée de l’Histoire de la France par le roi Louis-Philippe au Château de Versailles. Il s’agit de l’un des seuls décors de grande dimension de cette époque conservés tels quels ; il est spécialement remonté pour quelques semaines seulement. Berlioz a très certainement dirigé un concert sur la même scène, le dimanche 29 octobre 1848, devant ces splendides éléments à perspective renforcée.

Bach, Hugo et Mendelssohn

par

0126_JOKERFélix Mendelssohn (1809-1847) : Ouverture de Ruy Blas op. 95Ouverture Mer calme et heureux voyage op. 27Symphonie n°5 « Réformation », op. 107
London Symphony Orchestra, dir. : Sir John Eliot Gardiner
2015-2 CD : SACD/Blu-ray-47’09’’-Textes de présentation en français, anglais et allemand-LSO live-LSO0775