Carl Dahlhaus et Arnold Schoenberg

par

Un ouvrage indispensable, une somme considérable, un hommage à un grand compositeur. Carl Dahlhaus est un musicologue allemand né en 1928 et décédé en 1989. Il est l’auteur de nombreux textes, citons L’Esthétique de la musique, L’Idée de la musique absolue… Entre 1964 et 1988, c’est Arnold Schoenberg, compositeur viennois naît au 19ème siècle qui fut l’un des investigateurs de la musique atonale qui est au centre des préoccupations de Dahlhaus.

Fondateur de la seconde école de Vienne, Schoenberg, en plus d’influencer nombre de plumes au 20ème siècle, aura soulevé autant de questions que de critiques. Le présent ouvrage n’est pas une simple biographie, il est en réalité le rassemblement de textes écrits par Dahlhaus depuis « Prose musicale » (1964) jusqu'à « Arnold Schönberg : Drittes Streichquartett, opus 30 », articulet paru en 1988. Pour la première fois, la totalité de ses articles sont réunis et traduits avec précision en français. Il revient au lecteur de saluer le travail difficile qu’est la traduction réalisée ici. En effet, une lecture ne suffit pas pour comprendre la pensée de Dahlhaus tant elle est complexe. Plusieurs lectures et analyses sont nécessaires pour pénétrer au plus profond d’un esprit aussi structuré et lucide que celui de Dahlhaus. On imagine dès lors la difficulté que présente le travail des traducteurs. En ce sens, rien n’échappe à leur lecture, tout semble au contraire être réuni pour offrir au lecteur un texte de grande qualité. Divers articles se succèdent, de la « Prose musicale » à la confrontation entre l’auteur et Schenker, dont la méthode d’analyse est encore enseignée de nos jours au sein de certaines institutions. D’un point de vue plus pratique, on aura plaisir à découvrir l’analyse de certaines œuvres, les relations entre l’un et l’autre compositeur, des regards sur certains sujets comme la musique dodécaphonique fictive ou la musique à programme… Nul doute qu’un détour par une bonne biographie sera nécessaire avant d’ouvrir un pareil ouvrage. L’intérêt aussi réside aussi dans la possibilité, par la diversité et la pluralité de son propos, de s’attaquer à un ou plusieurs sujets sans qu’ils ne soient reliés entre eux. Une somme considérable à découvrir et à placer dans une bonne bibliothèque.
Ayrton Desimpelaere
2017, Contrechamps Editions, 347 pages, 28 euros

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>