Le génie d'Alessandro Scarlatti dans toute sa splendeur

par
Scarlatti
Alessandro SCARLATTI (1660 - 1725) Passion selon Saint Jean-Responsori per la Settimana Santa Giuseppina BRIDELLI (Evangéliste), Salvo VITALE (Christus), Choeur de chambre de Namur, Millenium Orchestra, dir.: Leonardo Garcia ALARCON 2016-DDD-Live-57'30-Textes de présentation en anglais, italien, français et allemand-Ricercar RIC 378 Le père du compositeur aux 555 sonates a laissé un corpus varié et abondant qui aborde bien des genres. Parmi ceux-ci, il ne fait aucun doute que la musique spirituelle lui a inspiré quelques-uns de ses plus beaux chefs-d'oeuvre. Cette Passion selon Saint Jean est une partition de jeunesse mais qui témoigne d'une personnalité et d'une maturité très affirmées. Cependant, c'est le choix de Leonardo Garcia Alarcon d'émailler le programme de quelques-uns des Responsori per la Settimana Santa de 1705 qui donne au disque son éclat tout particulier et, surtout, son intense potentiel émotionnel. Parmi ceux-ci, l'extraordinaire Ecce vidimus eum surprend et déstabilise par le recours à des dissonances particulièrement audacieuses et impressionnantes. La maîtrise de la polyphonie dans les nombreuses pages chorales est digne des plus grands: si, par moments, l'ombre de Palestrina reste palpable, la dimension dramatique que lui donne le compositeur est, elle, très singulière, on a presque envie de dire révolutionnaire. Le sens du théâtre, lui, ramène aux Gabrieli et aux fastueuses célébrations à Saint Marc. Mais Scarlatti va très loin et utilise ces influences – et d'autres – dans une voie encore inédite dans l'expressivité; le pathos, pour reprendre le mot choisi dans la notice. La tension, l'émotion sont sollicitées à chaque instant et c'est marqué mais aussi un peu groggy que l'on sort de cette écoute qui impressionne durablement. Le texte, très documenté, vous guidera jusqu'aux tréfonds de ces oeuvres majestueuses, inhabituelles, innovantes et d'une facture d'une exceptionnelle qualité. Ce n'est pas la première fois que le disque capte cette musique majeure: René Jacobs, Louis Devos, Fritz Näf en ont donné leur vision mais l'intensité de la prestation somptueuse de Leonardo Garcia Alarcon, à la tête de l'ensemble Millenium et d'un choeur de chambre de Namur plus en forme que jamais nous semble difficile à surpasser. A écouter toutes affaires cessantes. Bernard Postiau Son 10 - Livret 10 - Répertoire 10 - Interprétation 10

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>