Le Journal

Le 150e anniversaire de la mort de Berlioz

par help with writing assignment,

La ministre de la Culture Françoise Nyssen vient de confier à Bruno Messina la direction des commémorations en 2019 du 150e anniversaire de la mort d’Hector Berlioz.

Né à Nice en 1971, Bruno Messina fait d'abord ses études de trompette au Conservatoire de Nice et au Conservatoire de Paris (classe de Pierre Thibaud) puis il étudie le jazz avec François Jeanneau) et le gamelan javanais, avant de faire un doctorat en ethnomusicologie à la Sorbonne.

Il mène conjointement une activité de musicien, de chercheur, d’enseignant et de directeur artistique.
De 2004 à 2008, il est directeur artistique de la Maison de la Musique à Nanterre.
Il devient ensuite directeur de l’AIDA (Agence iséroise de diffusion artistique) et porte de nombreux événements culturels parmi lesquels le festival Berlioz qui a lieu tous les ans à La Côte-Saint-André (Isère), ville natale du compositeur, et dont il est le directeur artistique depuis 2009.
Il a été professeur associé d’ethnomusicologie au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et professeur d'histoire de la musique et art et civilisation au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Il est l'invité de plusieurs universités pour des conférences ou des cours, notamment à Buenos Aires (Argentine), Santiago (Chili) et Sao Paulo (Brésil).

Médiateur pour la musique auprès de la Fondation de France depuis 2012, il est ponctuellement sollicité en tant que conseiller artistique, notamment par les Musicales Actes Sud et le Musée Guimet.

Depuis le 28 mai 2018, il est président de MFA (Musique Française d’Aujourd’hui) où il a succédé à Michel Fano. Il a siégé dans maints conseils d’administration dont de La Fabrique Opéra, l’Orchestre de chambre de Paris et l'Orchestre d'Auvergne.

Omer Meir Wellber à Palerme

par help with writing assignment,

A partir de janvier 2020, c'est le chef Omer Meir Wellber qui sera directeur musical de la Fondazione Teatro Massimo à Palerme.
L'accord a été signé hier par Omer Meir Wellber, Francesco Giambrone (Surintendent du Teatro Massimo) et Leoluca Orlando (Président de la Fondation et Maire de Palerme).
L'actuel directeur, Gabriele Ferro reçoit officiellement le titre de chef d'orchestre honoraire.

Omer Meir Wellber est né à Be'er Sheva (Israël) en 1981.
Il est chef invité permanent de l'Opéra d'Israël et, depuis 2009, chef régulier de l'Orchestre Symphonique de Raanana fondé en 1991 pour aider à l'intégration des immigrants juifs en Israël.
Depuis 2011, il est directeur musical général du Palau de les Arts Reina Sofia à Valence en remplacement de Lorin Maazel -où son contrat court jusqu'en 2014.
Omer Meir Wellber se produit régulièrement à l'opéra de Berlin, à Dresde, Vienne, Venise, Milan et Vérone.

Et hop ! en scène...

par help with writing assignment,

Ce 20 juillet, le ténor Atalla Ayan chantait Rodolfo, dans La Bohème au Royal Opera House (Londres). Mais au cours du 2e acte, un problème vocal l'oblige à s'interrompre alors qu'aucune doublure n'est disponible.
Dans la salle, le ténor lyrique Charles Castronovo, venu applaudir son épouse Ekaterina Siurina dans le rôle de Mimi, n'hésita pas : il monte en bord de scène en tenue de ville, empoigne la partition et chante son amour à sa propre épouse durant le reste de la représentation tandis qu'Attala Ayan, désormais muet, joue le rôle.
Charles Castronovo avait déjà interprété le rôle sur la même scène dans de précédentes productions. 

Venu saluer avec les autres protagonistes, il a été chaleureusement remercié par le public et par l'institution.

Le palmarès à Leipzig

par help with writing assignment,

 

Le 21e Concours International Johann Sebastian Bach a réuni 105 musiciens de 34 pays qui ont concouru dans les catégories piano, clavecin et violon/violon baroque pour le titre de Lauréat du Prix Bach.
Trois prix Bach ont été décernés dans chaque catégorie :

Piano 
1er Prix : Rachel Naomi Kudo (USA)
2e Prix : Arash Rokni (Iran)
3e Prix : Jonathan Ferrucci (Australie/Italie)

Clavecin
1er Prix : Avinoam Shalev (Israël)
2e prix : Andrew Rosenblum (USA)
3e prix : Anastasia Antonova (Russie)

Violon/Baroque Violon 
1er Prix : Maria Włoszczowska, violon (Pologne)
2e Prix : Maia Cabeza, violon (USA/Canada)
3e Prix : Hed Yaron Meyerson, violon baroque (Allemagne/Israël)

Vengerov a reçu son diplôme

par help with writing assignment,

Le violoniste russe Maxim Vengerov (43 ans) a reçu son diplôme de direction d'orchestre de l'Institut Ippolitov-Ivanov à Moscou.
Il avait entamé cette formation en 2009 pour consolider l'art et les techniques formelles de direction d'orchestre.
Ce n'est pas seulement un métier, c'est une philosophie de vie, aurait déclaré le "jeune" chef.

Reinhard Kager au Tyrol

par help with writing assignment,

Reinhard Kager va assure la direction artistique du Klangspuren Schwaz, le festival tyrolien de musique nouvelle fondé en 1994.

Reinhard Kager est né à Graz en 1954 et il a fait des études de philosophie, de sociologie et de musique à l'Université Karl Franzens et à l'Université d'Art.
Depuis 1986, il est chargé de cours à l'Institut de philosophie de l'Université de Graz où il enseigne l'esthétique, la sociologie de l'art et la théorie des médias.
De 1995 à 1998, il a mené des recherches sur La musique entre tradition et progrès.
De 1994 et 2002, il était journaliste indépendant spécialisé dans la musique et le théâtre pour de nombreux radiodiffuseurs publics et comme correspondant du Frankfurter Allgemeine Zeitung.
De 2002 à 2012, il a dirigé la rédaction jazz de la SWR où il était responsable du programme d'improvisation du Donaueschinger Musiktage et du New Jazz Meeting.
Depuis juillet 2012, Kager travaille à Vienne où il est correspondant pour le Frankfurter Allgemeine Zeitung et le Neue Musikzeitung, pour l'ORF et d'autres stations de radio de l'ARD.

Trump in Europe, opéra comique

par help with writing assignment,

Après des décennies de relations tendues avec la Chine, le Président américain Richard Nixon a entrepris en 1972 une visite révolutionnaire dans le pays communiste. Si historique que John Adams a eu l'idée d'écrire un opéra parce que, pour lui, les sommets, avec leurs enjeux élevés et leurs personnalités plus grandes que nature, sont de la chair naturelle de l'opéra et, bien que moderniste, Nixon in China s'est installé dans le répertoire.

Dans The Economist, Prospero imagine un drame musical encore plus irrésistible inspiré du dernier voyage du Président américain en exercice, Trump in Europe.

Donald Trump est le héros incontesté de cet opéra comique en trois actes.
"Comique" ne signifie pas ici superficiel ou hilarant : comme Rossini l'a superbement montré dans Le Barbier de Séville, l'opéra comique combine une analyse sophistiquée des interactions humaines avec une touche légère. La politique étrangère offre de nombreuses possibilités d'étudier la nature humaine ; lors des sommets, chaque participant apporte non seulement sa personnalité, mais aussi les sensibilités, les forces et les faiblesses d'un pays. Comme Bartolo -le personnage central du Barbier, un médecin bouffon aux ambitions qui l'emporte sur ses capacités- M. Trump est chanté par une basse.

Matthieu Lescure au Belgian National Orchestra

par help with writing assignment,

Un communiqué de presse nous apprend que Matthieu Lescure est le nouveau responsable de production artistique du Belgian National Orchestra, l’orchestre symphonique de la Belgique Fédérale.
Le Français de 43 ans quitte l’Opéra National de Norvège où il travaillait depuis 2015 pour remplacer Fabio Sinacori devenu directeur artistique de l’Orchestre National de Lille.

Matthieu Lescure a étudié la clarinette et la musicologie au Conservatoire et à la Sorbonne à Paris. Il a joué dans des orchestres tels le BBC Philharmonic Orchestra, le BBC National Orchestra of Wales et l'Orchestre Philharmonique d'Oslo entre 1998 et 2013.
Depuis 2014 il a assuré diverses fonctions artistiques et organisationnelles, après avoir suivi un perfectionnement en management culturel :  coordinateur artistique à l’Orchestre de Chambre de Paris et, depuis 2015, responsable de production à l’Opéra National de Norvège.

Hans Waege, Intenant du Belgian National Orchestra, se dit convaincu que grâce à son expertise et à son large réseau de contacts international, Matthieu garantit le développement de notre nouvelle vision de l’orchestre et la réalisation de nos grandes ambitions artistiques.

Depuis le début de la collaboration entre Hans Waege (intendant) et Hugh Wolff (directeur musical), le Belgian National Orchestra a adopté une nouvelle vision de la diffusion de la musique classique. Il consolide son lien étroit avec le public bruxellois et renforce sa relation avec BOZAR, son lieu de résidence. En dehors de son épicentre de Bruxelles, le Belgian National Orchestra conserve également ses liens historiques avec les autres régions du pays ainsi qu’à l’étranger.

1er Concours International Szymanowski à Katowice

par help with writing assignment,

Le 13 novembre 2017, au siège de l'Orchestre Symphonique de la Radio Nationale Polonaise à Katowice, était annoncée l'organisation du Concours International de Musique Karol Szymanowski destiné à promouvoir la musique polonaise dans le monde entier et à sensibiliser un public plus large à l'importance de la personne et de l'œuvre de Karol Szymanowski, élément essentiel du patrimoine culturel national.

Le concours est organisé par l'Orchestre Symphonique National de la Radio Polonaise et son chef Alexander Liebrech en collaboration avec le Ministère de la Culture et du Patrimoine national, la Ville de Katowice, la Radio polonaise, l'Académie de musique Karol Szymanowski à Katowice et la Société de musique Karol Szymanowski à Zakopane. Il est financé par le Ministère de la Culture et du Patrimoine national et par la ville de Katowice.
Krzysztof Penderecki et Simon Rattle constituent le comité d'honneur du concours et la direction du concours est assurée par Joanna Wnuk-Nazarowa.

Le Concours concerne 5 disciplines (piano, violon, voix, quatuor à cordes et composition) et la première édition du Concours aura lieu à Katowice au mois de septembre prochain.

Outre les 1er, 2e et 3e Prix dans chaque discipline, des prix spéciaux seront attribués : meilleure interprétation d'une œuvre de Szymanowski (dans toutes les disciplines sauf la composition) et pour le meilleur pianiste de chambre.

 

 

Quatre femmes chefs parmi les finalistes

par help with writing assignment,

Le Concours Donatella Flick LSO (London Symphony Orchestra) de direction d'orchestre a été créé par Donatella Flick en 1990 pour aider un jeune chef d'orchestre à se lancer dans une carrière internationale de chef d'orchestre, en se glissant entre la formation au conservatoire et la vie professionnelle.
Le gagnant reçoit un prix de 15 000 £ et peut devenir chef d'orchestre adjoint du LSO pour un an.
Le concours est ouvert aux chefs âgés de 30 ans maximum, citoyens d'un des 28 pays membres à part entière de l'Union européenne, plus les candidats venus de Norvège, d'Islande, du Lichtenstein et de Suisse.

Hier, le Concours a publié les noms des 20 finalistes qui seront en compétition au mois de novembre prochain. Parmi eux, 4 femmes.
Il y a
- 6 Allemands :
Felix Mildenberger, 28 ans,
Valentin Egel, 23 ans,
Hermes Helfricht, 26 ans,
Jacob Joyce, 25 ans,
Johanna Malangré, 28 ans,
Teddy Poll, 29 ans,

- 2 Autrichiens :
Sándor Károlyi, 28 ans,
Katharina Wincor, 23 ans,

- 4 Français :
Chloé van Soeterstède, 29 ans,
Jordan Gudefin, 29 ans,
Chloé Dufresne, 26 ans,
William Le Sage, 28 ans,

- 6 Anglais :
Bertie Baigent, 23 ans,
Thomas Goff, 25 ans,
Pak Lok Alvin Ho, 25 ans,
Jack Sheen, 25 ans,
Harry Ogg, 27 ans,

- 1 Polonais :
Maciej Kotarba, 27 ans,

- et 1 Suédois :
Anton Holmer, 27 ans.

Alexander Colding Smith, 29 ans, Danemark

Page 1 / 4081231020Dernière page »