Le Journal

Plagiat à Vienne (suite)

par

On se souvient que le nouveau directeur de l’Opéra de Vienne a été accusé d’avoir copié certaines parties de sa thèse du travail d’un collègue sans le citer.
L’Université vient d’annoncer qu’elle a désigné un expert externe pour analyser les faits. Les résultats seront connus en octobre.

Un Stradivarius change de mains

par

Le violon Ex-Croall ; McEwen d’Antonio Stradivari (1684) a été vendu aux enchères hier à Londres au prix de 1,92 million de livres (2,2 millions d’euros).
Selon la maison de vente, l’instrument est en bon état. Le dos a été fabriqué dans une seule pièce d’érable et son esthétique est représentative du style d’Antonio Stradivari.
Son nom Ex-Croall ; McEwen est un hommage à William Croall, le fils d’une famille de fabriquant de calèches qui a acheté le violon en 1885. Quand ce dernier est mort, en 1906, l’instrument a été vendu à son ami et collectionneur Frederick Smith.
Il a été joué, entre autres, par Frank Peter Zimmermann, Alexander Gilman, et Su Yeon Kim.

Une grande soprano dramatique s’en est allée

par

Nous venons d’apprendre le décès de 16 mars de la soprano américaine Roberta Knie.
Elle était âgée de 79 ans.

Née en ’38 en Oklahoma, Roberta Knie a étudié à l’université d’Oklahoma avec Elisabeth Parham, Judy Bounds Coleman et Eva Turner.
Puis elle partie en Allemagne pour travailler avec Max Lorenz avant de faire ses débuts professionnel en 1964 en Elisabeth de Tannhäuser (Wagner).
Elle a rejoint le Stadttheater Freiburg en 1966 et elle y est restée pendant trois ans. En 1969, elle partait à Graz pour y trois saisons, incarnant Leonore de Fidelio (Beethoven) et les rôles-titres dans Salome (Richard Strauss) et Tosca (Puccini).
Les années 1972 à 1973, elle les passe aux opéras de Cologne et de Zürich.
L’année 1974 est un jalon dans sa carrière : elle remplace en dernière minute une Brünnhilde malade dans le Ring de Bayreuth. Saluée par le public et la critique, elle signe désormais des contrats avec les grands opéras.
En 1974, elle est à l’Opéra National de Lyon et au Teatro di San Carlo.
En 1975, elle fait ses débuts américains à Dallas en Isolde (Tristan et Isolde, Wagner), puis elle retourne à Bayreuth pour le Ring, fait ses débuts à San Francisco en Brünnhilde et au Metropolitan Opera en Chrysothemis (Elektra, Strauss).
Au cours des années suivantes, elle chantera des rôles principaux dans la plupart des opéras du monde : Vienne, Hambourg, Munich, Stuttgart, Berlin, Mannheim, Bruxelles, Parme, au Teatro Nacional de São Carlos, à l’Opéra National du Pays de Galles, à l’Opéra Royal de Suède, à l’Opéra de Montréal, au Teatro Colón et l’Opéra de Chicago.
En 1976, elle avait abruptement quitté la production du Ring de Patrice Chéreau et sa mise en scène transposée à la révolution industrielle.
Wagnérienne reconnue, Roberta Knie s’est consacrée au répertoire de soprano dramatique : Senta dans le Hollandais volant, Elsa dans Lohengrin, Sieglinde et plusieurs des Walkyries dans Die Walküre, Donna Anna dans Don Giovanni (Mozart), Elettra dans Idoménée (Mozart), Marschallin dans le Rosenkavalier (Strauss), Leonore dans La Force du Destin,… 
Sa carrière a été plusieurs fois perturbée par la maladie : atteintes des poumons, de la rétine et, depuis 2000, un cancer du colon.

Deuil à Berlin

par

Le Philharmonique de Berlin est en deuil: Rainer Kussmaul, son premier violon de 1993 à 1998, est décédé à l’âge de 70 ans. Il a été un des acteurs principaux de l’ère Abbado.
C’est lui qui avait fondé les Solistes Baroques de Berlin et qui a développé l’orchestre en élargissant son répertoire.
Avant de rejoindre le Philharmonique de Berlin, il avait été professeur de violon pendant 16 ans à Freiburg et il est retourné à l’enseignement quand il a quitté l’orchestre.

Un nouveau festival pour les Arts Flo

par

Du 28 au 30 avril, ce sera la première édition du Festival de Printemps.
Créé par les Arts Florissants en association avec le conseil départemental de Vendée, il sera placé sous la direction artistique de Paul Agnew.
Les concerts sont organisés dans plusieurs églises tout autour de Thiré.
Chaque année, le festival invitera à redécouvrir l’oeuvre sacrée d’un compositeur baroque et, pour cette saison inaugurale, il s’agit de Marc-Antoine Charpentier.
Au programme aussi, une exposition Récréation, Renaissance, Restauration, une conférence d’Erik Orsenna et Henry-Claude Cousseau et une visite des jardins de William Christie.

Une nouvelle direction à Calgary

par

Le pianiste canadien Jon Kimura Parker a été nommé directeur artistique du Concours International de Piano Honens à partir de janvier 2018.
Pour Parker, le concours qui se déroule tous les 3 ans et le festival annuel sont devenus des « focus » d’expression artistique et musicale pour la ville de Calgary et pour tout le Canada. Je suis absolument ravi de devenir le directeur artistique de Honens. C’est une organisation admirablement gérée qui se consacre à la sensibilisation aux vastes richesses de la musique de piano et à l’identification de jeunes musiciens ayant une vision artistique.

Christophe Ghristi à Toulouse

par

Jean-Luc Moudenc, Président de Toulouse Métropole et Maire de Toulouse, a choisi Christophe Ghristi pour Directeur artistique du Théâtre du Capitole.
C’est un signal fort que nous adressons à la culture toulousaine et métropolitaine.
C’est d’abord le choix d’une excellence forgée notamment au sein de l’Opéra de Paris, mais aussi la reconnaissance d’une expérience forte de la scène et du public toulousains, acquise après une longue coopération aux côtés de Nicolas Joël. Ce double atout sera au service d’une ambition culturelle exigeante pour conforter la place de Toulouse en tête des meilleures scènes lyriques et chorégraphiques de France, a déclaré Jean-Luc Moudenc.
Né en 1968, Christophe Ghristi est connu à Toulouse pour avoir exercé cette fonction au Théâtre du Capitole de 1995 à 2009. De 2009 à 2014, il est ensuite directeur de la dramaturgie à l’Opéra National de Paris, où il conçoit une programmation spécifique, Convergences, accueillant tour à tour des œuvres rares, les plus grands chanteurs, des instrumentistes et des comédiens.
Il est à l’origine de deux projets à diffusion nationale : Siegfried et l’Anneau maudit, une version abrégée du Ring de Wagner (2013 et 2015) et 14+18, un spectacle coproduit avec l’Opéra National de Lorraine et l’Opéra de Reims.
Pour rappel, le Théâtre du Capitole regroupe différentes forces artistiques : le Ballet du Capitole dont Kader Belarbi est le directeur, le Chœur et la Maîtrise du Capitole dirigés par Alfonso Caïani. Les opéras et ballets sont accompagnés par l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, dont la direction musicale est assurée par Tugan Sokhiev.

Solution inattendue

par

L’Opéra National de Bergen donnait samedi la Première de Il Turco en Italie. Sylvia Schwartz y incarnait Fiorilla et elle a été très applaudie. Puis elle est tombée malade.
Que faire alors que la représentation suivante est ce lundi soir ?
Il se fait que le baryton Guido Loconsolo qui chante Selim a emmené sa femme. Celle-ci n’est autre que Nino Machaidze : non seulement elle connaît le rôle mais, cerise sur le gâteau, elle entre parfaitement dans les costumes.
Tout est réglé !

Gros cadeau

par

L’Opéra d’Austin (Texas) vient de recevoir un don de 1 million de dollars de Sarah et Ernest Butler. Le couple veut ainsi soutenir leur directeur artistique, Richard Buckley. Nous espérons que notre don leur permettra de prospérer au cours des années à venir, a déclaré Ernest Butler.

Rudolf Buchbinder honoré

par

Le pianiste autrichien Rudolf Buchbinder à reçu samedi le titre de Membre honoraire à vie de l’ Israel Philharmonic Orchestra.
La cérémonie s’est déroulée à Vienne, au Palais Schönburg.

Page 1 / 3071231020Dernière page »