Le Journal

1er mai "découvertes" à l'IMEP

par

La seconde édition des portes ouvertes virtuelles à l’IMEP propose ce samedi 1er mai

Des rencontres… :
Dans le respect des mesures de protection contre la Covid-19, rencontre des équipes, professeurs, enseignants et personnel administratif pour rassembler les informations relatives aux différents cursus organisés dans l'institution ainsi que les nouveautés et les dernières avancées pédagogiques mises en oeuvre. Tous les cursus existants ont été repensés et adaptés aux réalités professionnelles actuelles, notamment en termes de nouvelles formations spécialisées.

Des nouvelles formations… :
A côté des formations traditionnelles ou plus récentes en informatique musicale, en chant pop et en transmédia par exemple, possibilité de découvrir une toute nouvelle formation en lutherie. Cette formation organisée à partir de septembre prochain concerne à la fois la création d’instruments, leur restauration et leur entretien.
La lutherie, l'art de donner au bois la magie de la sonorité. En organisant cette nouvelle formation, l’IMEP s’inspire du passé et projette avec audace l'enseignement supérieur dans une réalité novatrice et visionnaire au service de l’Art et des étudiants.

Des projets novateurs... :
Malgré les difficultés actuelles, les sections pédagogiques sont toujours très actives !
Alors qu’une yourte, véritable atelier pédagogique, s’installe sur le campus, les sections éducatives de l’IMEP sont prêtes à accueillir un nouveau partenaire : Melchior, une plat-forme web qui veut contribuer à conserver et parfois rendre vie au patrimoine musical wallon ! Déjà riche de près de 2500 chants et morceaux musicaux, le projet vise à favoriser la transmission et la pratique des musiques traditionnelles de Wallonie tout en développant un potentiel pédagogique énorme par sa pratique et sa réappropriation.
À cet égard, l’IMEP se situe ainsi « à la source » pour susciter l’utilisation du répertoire traditionnel dans les classes tout en enracinant davantage l’enseignement musical dans le lieu – au sens culturel – où il se pratique.

Des visites... :
L'occasion de visiter virtuellement l’IMEP dont les bâtiments ont été intégralement et spécifiquement aménagés, de suivre des cours et de tester de nouveaux outils d’apprentissage liés à la formation corporelle et au solfège.

Et en fin de journée, un concert commenté…

Réouverture des lieux culturels en France

par

Les concerts seront autorisés à partir du 19 mai, avec un maximum de 800 spectateurs en intérieur et de 1 000 en extérieur. Le couvre-feu passera de 19h à 21h.
Les musées, théâtres, monuments et cinémas sont autorisés à rouvrir à la même date.

Le 9 juin, le couvre-feu passera à 23h, les lieux culturels pourront accueillir jusqu'à 5000 personnes et les touristes étrangers pourront circuler à condition de disposer d’un pass sanitaire.

A partir du 30 juin, plus de couvre-feu ni de jauge sauf avis contraire des autorités locales qui peuvent, par exemple, exiger le pass sanitaire.

Enrique Marquez à l'Interlochen Center for the Arts

par

L'Interlochen Center for the Arts (Michigan) a nommé Enrique Márquez comme nouveau directeur de la musique, un poste vacant depuis deux ans.

Enrique Márquez rejoint Interlochen après avoir travaillé à Harvard où il dirigeait les concerts et les événements et il était administrateur de la Fromm Music Foundation qui est à l'origine de nombreuses commandes de musique nouvelle.

Concours Reine Elisabeth, J -2 !

par

En raison des mesures sanitaires en vigueur, les candidats sont arrivés une semaine plus tôt que prévu. À leur arrivée, ils ont tous été testés négatifs et ils effectuent une quarantaine en attendant un deuxième test avant leur prestation en première épreuve. Le tirage au sort qui déterminera l’ordre de passage aura lieu ce samedi 1er mai à 11h.
L’ordre de passage sera annoncé un peu après sur www.concoursreineelisabeth.be.

LE JURY
La composition du jury peut varier d’une épreuve à l’autre, mais les membres du jury assistent à l’entièreté de l’épreuve pour laquelle ils ont été appelés à siéger.
Sous la Présidence de Gilles Ledure, le jury 2021 réunira Jean-Philippe Collard, Nelson Goerner, Ralf Gothóni, François-Frédéric Guy, Daejin Kim, Momo Kodama, Paul Lewis, Aleksandar Madzar, Jean-Claude Vanden Eynden, Elisso Virsaladze, Alexei Volodin et Shai Wosner.

L'Opéra de Bavière fonde son propre label.

par

Il n'est pas le premier et sûrement pas le dernier : enregistrements audio et vidéo actuels et passés seront publiés sous le nom de "Bayerische Staatsoper Recordings", ou "BSOrec" en abrégé
"La création d'un label interne est la suite logique de notre stratégie d'indépendance vis-à-vis des maisons de disques ou des chaînes de télévision, à laquelle nous aspirons depuis des années, et constitue une nouvelle pierre à l'édifice de Staatsoper.TV", a expliqué le directeur artistique Nikolaus Bachler.

Outre les productions d'opéra et les enregistrements de concerts symphoniques, des productions pour enfants et adolescents CAMPUS ainsi que des enregistrements sélectionnés dans les archives de l'Opéra d'État sont prévus. Et les ensembles de l'Orchestre d'État de Bavière se verront offrir une plateforme pour des éditions de musique de chambre.

La 7e Symphonie de Mahler dirigée par Kirill Petrenko, alors directeur général de la musique, sortira à l'occasion du lancement du label le 28 mai. L'opéra Die tote Stadt (Korngold) avec Marlis Petersen et Jonas Kaufmann dans les rôles principaux suivra sur DVD et Blu-ray en juillet.

Bon anniversaire, Zubin Mehta !

par

Né à Bombay le  chef indien célèbre aujourd'hui son 85e anniversaire.

Un nouveau chef à Zagreb

par

C'est le chef polonais Dawid Runtz qui prendra la tête de l’orchestre croate pour 3 ans.

Chef de l’Opéra Royal de Pologne, Runtz a fait ses débuts à la direction d’orchestre avec l’Orchestre Philharmonique de Varsovie après avoir obtenu son diplôme de l’Université de musique Fryderyk Chopin.

Il a été chef invité du Sinfonieorchester Liechtenstein, de l'Arthur Rubinstein Philharmonic Orchestra et du Pacific Festival Orchestra à Sapporo.

Le Dallas Symphony choisit Pinchas Zukerman

par

Le Dallas Symphony a nommé Pinchas Zukerman associé artistique et principal de l’éducation pour deux saisons à compter de septembre 2021.

Collaborateur de longue date de l’Orchestre Symphonique de Dallas, Zukerman donnera des concerts avec l’orchestre de chambre DSO, se présentera comme soliste avec l’orchestre et dirigera des séances de tutorat et de coaching pour la musique de chambre, en partenariat avec la Meadows School of the Arts de l’Université méthodiste du Sud.

Altiste virtuose et violoniste, Zukerman a été chef invité principal de l’OSD de 1993 à 1995 et a dirigé le Festival de musique d’été de l’OSD de 1991 à 1995.

 

Martin Sander à Munich

par

L' Université de musique et de théâtre de Munich (HMTM) a annoncé que Martin Sander occupera une chaire d'orgue à Munich à partir du 1er octobre 2021. Après Heidelberg et Francfort, l'organiste berlinois enseigne actuellement aux conservatoires de Detmold et de Bâle.

Martin Sander a notamment étudié l'orgue et le piano à l'Université de musique et d'art dramatique de Hanovre. Parallèlement à ses études musicales, il obtient un doctorat en chimie/physique à l'université de Göttingen. Depuis qu'il a remporté plusieurs grands concours d'orgue tels que le concours de musique ARD, il se produit régulièrement dans des églises et des salles importantes et en tant que soliste avec plusieurs orchestres de renom. En outre, il est actif dans masterclasses, comme membre du jury de concours et comme expert pour des projets de restauration et de construction d'orgues.

A la Philharmonie de Paris

par

C'est Olivier Mantei (56 ans), actuellement à la tête de l'Opéra-Comique, qui prendra en novembre la direction de la Philharmonie de Paris (Paris) pour une durée de 5 ans et succèdera à Laurent Bayle.

Reste à savoir maintenant qui reprendra son poste à l'Opéra-Comique. Les paris sont ouverts...