Le Journal

Concours International Luciano Berio, an 1

par click here

La première édition du Concours International de Composition Luciano Berio vient de se terminer avec la victoire du compositeur chinois Yikeshan Abudushalamu.

Né en 1985, 
Yikeshan Abudushalamu est membre de la communauté turque ouïghour du Xinjiang (territoire autonome du nord-ouest de la Chine). Il a étudié la composition avec Guang Zhao et Shirui Zhu à Shanghai puis avec Michael Jarrell à Genève, et l'électro-acoustique avec Luis Naon.
Il a déjà été honoré de nombreux prix et distinctions et, en 2013, la 6e Shanghai New Music Week lui avait commandé une oeuvre pour quatuor à cordes : Modulation of Three Primary Colors a été créée par l'ensembre autrichien XXth Century.

Sous la présidence d'Antonio Pappano, le jury composé d'Ivan Fedele (Italie), Unsuk Chin (Corée du Sud), Tristan Murail (France) et Augusta Read Thomas (USA), a attribué deux mentions d'honneur : l'une au Coréen Hankyeol Yoon et l'autre au Chinois Bo Li.

 

Donauschingen en direct

par click here

Les Donaueschinger Musiktage 2019 (17-20 octobre) seront diffusés en direct sur Kulturradio SWR2 et SWR2 App. Cinq concerts (sur les 13) donneront à entendre les créations d'oeuvres de Johannes Boris Borowski, Saed Haddad, Nicole Lizée, Eva Reiter, Nina Senk, Matthew Shlomowitz, Simon Steen-Andersen et Lidia Zielinska.
Le concert d'ouverture sera également disponible en streaming vidéo, en direct, sur SWRClassic.de, et tous les concerts seront disponibles dans l'application SWR2 pendant sept jours après la diffusion.

Buchbinder prolonge à Grafenegg

par click here

Le pianiste Rudolf Buchbinder restera directeur artistique du Festival de Grafenegg : son contrat a été prolongé jusqu'en 2024.

Cypres - Imep, une nouvelle collection

par click here

La genèse de l'aventure de la Collection Cypres-Imep prend sa source en 2006, quand le label Cypres entame une collaboration avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège pour mettre en valeur de jeunes talents prometteurs. L’enregistrement des Concertos pour clarinette (CYP7609) consacre alors le clarinettiste Jean-Luc Votano, âgé de 23 ans à peine.

Aujourd’hui, Jean-Luc Votano est devenu professeur à l'IMEP et il y a fondé le Chœur de Clarinettes de l’IMEP.
Guido Jardon -le directeur de l'institution- et lui proposent à leur tour aux étudiantes et aux étudiants de se confronter à des solistes de renom et de vivre l’expérience fondatrice de l’enregistrement discographique, élément indispensable à la carrière d’un musicien.

Lyrique et festif, le programme Clarinetti all’Opera inaugure la Collection Cypres-Imep qui sera guidée par la volonté d’offrir une expérience essentielle aux jeunes musiciens, entourés de solistes professionnels, pour concevoir, enregistrer et diffuser des programmes inédits.
Il sera disponible dès le 2 novembre prochain, à l'occasion du concert du Choeur de Clarinettes à l'IMEP.

Décès de Marie-Thérèse Cahn

par click here

On vient d'apprendre le décès, à l'âge de 89 ans, de la contre-alto française Marie-Thérèse Cahn.

Rappel d'un parcours pluriel :
Née en 1929, Marie-Thérèse Cahn oriente d'abord sa carrière vers la musique ancienne: elle  chante sous la direction d'André Cluytens, Jean Martineau ou André Jouve et elle nous laisse, de cette période, de nombreux témoignages sonores.
Mais quand Pierre Boulez la découvre (1955), il lui confie la création du Marteau sans Maître. A partir de là, la musique contemporaine devient son champ de prédilection. Darmstadt,  Domaine Musical,... elle parcourt ce nouvel univers avec Ethel Semser, Berthe Kal, Helga Pilarczyk, Cathy Berberian... Elle crée Pandemonium (Aperghis), tout comme Aventures et Nouvelles Aventures (Ligeti) avec lesquelles elle fera ses adieux à la scène en 1979.
Place alors à la formation ! A la Maîtrise de Radio France, aux CNIPAL de Strasbourg puis de Marseille (1986 - 1989) et au CNSM de Paris.

Succession à Tourcoing

par click here

Le chef français Alain Kossenko succèdera au regretté Jean-Claude Malgoire à la tête de La Grande Ecurie et la Chambre du Roy.

Agé de 42 ans, Alexis Kossenko est directeur musical de l'ensemble Les Ambassadeurs.

 

A l’ORCW

par click here

 

Gros cadeau pour le Toronto Symphony Orchestra

par click here
Le plus gros cadeau jamais reçu par l'Orchestre : 10 millions de dollars, héritage de Tom et Mary Beck dont la fille Cathy est Présidente de l'orchestre et participe à l'évolution de celui-ci sous la direction de son nouveau chef, Gustavo Gimeno.

 

Une grande Dame s'en est allée

par click here

Nous venons d'apprendre le décès, dans sa maison du Piémont, d'une grande figure du théâtre d'opéra. Helga Schmidt était née à Vienne en 1941.
Nous avions pu apprécier la rigueur professionnelle et l'intelligence humaine de cette personnalité hors du commun lorsqu'elle avait accueilli une assemblée générale des ICMA au sein du Palau de les Arts "Reine Sofia" à Valence (Espagne) au projet et à la réalisation duquel elle a contribué de manière essentielle et qu'elle a dirigé avec maestria pendant 15 ans.

De sa jeunesse autrichienne, elle gardait vivace le souvenir de ses rencontres avec les Wilhelm Furtwängler, Karl Böhm, Dimitri Mitropoulos ou Clemens Krauss. Elle  a travaillé avec Georg Solti, Carlos Kleiber, Herbert Von Karajan, puis Lorin Maazel, Zubin Mehta, Placido Domingo,... qui étaient aussi ses amis. Longtemps directrice artistique et conseillère au Covent Garden de Londres, le monde de l'opéra et de la musique classique était l'air qu'elle respirait. Avec pour maitres-mots qualité et excellence, d'une rare compétence pour "monter" un plateau de stars,  Helga Schmidt est le coeur du spectaculaire développement du Palau de les Arts dans toutes ses composantes, et de la place qu'elle lui a conféré sur la scène internationale.

Elle en fut écartée sans ménagement en 2013. Les sombres accusations relatives à l'attribution de certains marchés ont marqué le début de longues années pénibles : elle s'est battue sans relâche pour rétablir la réalité des faits, défendre son héritage et son honneur.
En janvier dernier, une audience avait dû être annulée du fait de sa santé. Car depuis de plus longues années encore, Helga Schmidt combattait aussi ce cancer qu'elle a pu longtemps "tenir à distance". C'est pourtant lui qui a eu le dernier mot.

Au revoir, Madame.

Les nouvelles voies de La Monnaie

par click here

Le Théâtre Royal de la Monnaie dispose enfin de son tunnel, liaison directe entre les ateliers et la scène situés de part et d’autre de la rue Léopold, à une centaine de mètres de distance. Finis les transports des décors par camions, finis les chargements et déchargements, finis les tours du bloc des camions aux heures de pointe. Et une voie royale aussi pour les costumes et pour les comédiens.

La suite ? La construction d’une extension de 350 mètres carrés des ateliers (rénovés en 2016) sur deux niveaux en toiture pour stocker les costumes dans de meilleures conditions. On annonce une structure moins énergivore et invisible depuis la voirie. Le chantier doit débuter dans quelques jours et aboutir pour l’été prochain.