Le Journal

Remplacement de toute dernière minute à Bayreuth

par

Le Danois Bo Skovhus a sauvé la représentation des Meistersinger hier soir à Bayreuth. Pour les raisons de santé, Johannes Martin Kränzle ne pouvant assumer son Beckmesser, Skovhus est arrivé juste à temps pour le remplacer : il a chanté du bord de la scène tandis que Kränzle jouait en silence. Aplaudissements nourris !

Cecilia Arditto l'emporte à Mannheim

par

Le Théâtre National de Mannheim a annoncé le palmarès de son Concours de Composition.
Le 1er Prix est attribué à l'"équipe" composée de la compositrice Cecilia Arditto, de la librettiste Annette Müller et du consultant Bart Brouns : ils recevront 20 000 euros et la commande d'un opéra de chambre basé sur le roman L'étranger (1942) d'Albert Camus.
Le 2e Prix, doté de 5 000 euros et de la commande pour une œuvre de musique de chambre, a été décerné au compositeur Ehsan Khatibi, au compositeur Elnaz Seyedi et au librettiste Johannes Abel.

Cecilia Arditto (°1966, Buenos Aires) a étudié au Conservatorio Julián Agurre, au Centro de Estudios Avanzados en Música Contemporánea et au Conservatoire d'Amsterdam. Elle a suivi les cours de composition de Silvia Goldberg, Gabriel Valverde et Mariano Etkin, entre autres. En 1997, elle a fondé le duo Montorfano-Arditto avec la flûtiste Adriana Montorfano. Elle a travaillé comme compositrice invitée à l'Universität der Künste de Berlin, au Borealis Festival en Norvège, au New York Music at the Anthology Festival et au Fonds Podium Kunsten aux Pays-Bas, où elle vit depuis 2002. Ses œuvres sont jouées à l'échelle internationale, entre autres aux 2022 World Music Days de l'ISCM en Nouvelle-Zélande. Elle a déjà remporté le Concours Rychenberg en Suisse, et le Birmingham Contemporary Music Group.

 

Une exposition dédiée à Riccardo Muti pour son 80e anniversaire

par

Le Conservatoire de Naples consacre une exposition à Riccardo Muti pour son 80e anniversaire
Le chef n'a jamais caché les liens affectifs et culturels étroits qui l'unissent à Naples, la ville où il est né le 28 juillet 1941 et au conservatoire de San Pietro a Majella, où il a étudié dès l'âge de seize ans le piano avec Vincenzo Vitale (il s'est ensuite rendu à Milan pour étudier la direction d'orchestre avec Antonino Votto et la composition avec Bruno Bettinelli).

À l'occasion de son 80e anniversaire, Muti revient à Naples et au conservatoire pour participer à une série d'activités en son honneur. Il inaugurera au Conservatoire de San Pietro a Majella l'exposition photographique multimédia Tutto iniziò da qui [Tout a commencé ici], consacrée à son séjour napolitain. Il tiendra ensuite une conversation publique avec le philosophe Massimo Cacciari au conservatoire Parthénopéen, sur le thème du livre qu'ils ont écrit en 2020, Le sette parole di Cristo [Les sept paroles du Christ].

 

Décès d'André Tubeuf

par

Des pianistes lauréats des ICMA au Concours Chopin 2021 

par

87 pianistes ont été sélectionnés pour le concours Chopin de cette année à Varsovie, du 2 au 21 octobre 2021. Parmi eux se trouvent deux lauréats des prix juniors des International Classical Music Awards : 


Eva Gevorgyan, Russie/Arménie, Prix Découverte ICMA 2019

Szymon Nehring, Pologne, Prix exceptionnel du Jeune artiste polonais 2017

On salue également la présence de Piotr Alexewicz (Pologne), qui s'est produit lors de la cérémonie de remise des prix ICMA 2017 à Katowice. Piotr Alexewicz (*2000) avait été proposé par le Centre européen de musique Krzysztof Penderecki, qui a remporté un Special Achievement Award de l'ICMA.

 

 

Remplacement en urgence à Bayreuth

par

C'est le Polonais Tomasz Konieczny qui chantera Wotan dans la Walkyrie de cette semaine, après le désistement de l'Autrichien Günther Groissböck.

Parution des Cahiers Maurice Ravel 2021 

par

Le numéro 22 des Cahiers Maurice Ravel est disponible. Cette parution annuelle de la fondation Maurice Ravel propose une série d’articles sur l'œuvre et la personnalité du compositeur.  

Ce nouveau numéro comporte 8 articles : « In memoriam Marie-Huguette Hadrot » par Annick de Beistegui et Geoffroy de Longuemar ; « Les Jeux d'eau de Maurice Ravel (seconde partie) » par Arbie Orenstein ; « Maurice Ravel et Frédéric Chopin » par Frédéric Ducros-Malmazet ; « Regards actuels de compositeurs et de pédagogues sur Maurice Ravel : Karol Beffa, Alexandre Benéteau, Fabien Cali, David Chaillou, Stéphane Delplace, Anthony Girard, Jean-Paul Holstein, Michel Lysight, Chrystel Marchand, Pascal Zavaro », témoignages recueillis et mis en forme par Philippe Malhaire ; « Récits de filiations : Detlev Glanert, Hans Abrahamsen, Thierry Escaich, Krzysztof Penderecki, Henri Dutilleux » par Jean-François Monnard ; « Maurice Ravel » par Jörg Widmann ; « L'interprétation de la musique pour piano de Ravel aux États-Unis (1905-1920) » par Charles Timbrell ; « Chronique des ventes publiques et privées » par Frédéric Ducros-Malmazet.

Les Cahiers Maurice Ravel sont édités et distribués par l’Harmattan.

 

Enrico Dindo à l'Accademia Filarmonica Romana

par

À partir du 1er janvier 2022, le violoncelliste Enrico Dindo sera le directeur artistique de l'Accademia Filarmonica Romana, succédant à Andrea Lucchesini : Un musicien estimé et apprécié en Italie et dans le monde, déjà engagé dans l'enseignement avec un généreux dévouement aux nouvelles générations, ce qui le rend encore plus proche des lignes directrices et de l'esprit qui anime l'Académie Philharmonique.

Un orgue du XIIe siècle en voie de restauration

par

Un orgue du XIIe siècle, redécouvert au début du XXe siècle par une équipe d'archéologues sous la basilique de la Nativité à Bethléem (Cisjordanie) fait l'objet d'une étude approfondie afin d'être reconstruit. L'instrument, qui est dans un état presque parfait en raison du climat sec, est considéré comme le plus ancien exemple d'orgue à tuyaux encore existant. Le musicologue espagnol et spécialiste des instruments à clavier médiévaux, David Catalunya, tentera de remettre l'instrument en état.
Parler d'orgue est peut-être un peu excessif : seuls les tuyaux et les cloches de l'instrument d'origine ont été récupérés, une découverte pourtant fondamentale et unique à ce jour. Le bois n'aurait pas survécu au temps, mais David Catalunya est surpris de l'état de conservation des tuyaux qui, malgré un certain degré d'oxydation, ne présentent pratiquement aucun signe d'usure.
Le chercheur espagnol a souligné que "l'instrument est vraiment comme figé dans le temps..... Les tuyaux auraient pu être fabriqués hier. Nous avons ici l'occasion d'en savoir beaucoup plus sur l'histoire médiévale de l'orgue, la technologie en général et la culture de l'Église. Nous avons également la possibilité de comprendre comment ces instruments étaient fabriqués afin de pouvoir les reproduire et redonner vie à leur son".
Pour lui, il est fort probable que cet orgue ait été emporté en Terre Sainte par des croisés français, et il émet même l'hypothèse que l'instrument ait été utilisé pendant environ un siècle dans la basilique sous laquelle il a été retrouvé au siècle dernier. Ce n'est qu'après l'invasion musulmane du 12e siècle que l'orgue a été retiré pour être protégé.

L'importance de cette découverte est superlative car les premiers exemples d'orgues conservés jusqu'à présent dataient du 15e siècle, plus précisément de 1435, date du plus ancien orgue connu qui peut être joué aujourd'hui. Le processus de restauration et de reconstruction est entamé et il devrait durer quelque 5 années. Une fois achevé, l'instrument sera conservé au musée Terra Sancta de Jérusalem où il sera exposé et pourra en principe être joué.

Concours International de violon de Stuttgart

par

C'est l'Ukrainienne Eva Rabchevska, 24 ans, qui a remporté le 1er Prix du premier Concours international de violon de Stuttgart -organisé par la Fondation Guadagnini et l'Académie de musique de Stuttgart. Des 266 candidats, 24 avaient été retenus.

Eva Rabchevska est diplômée du Conservatoire d'État de Bratislava en Slovaquie et actuellement élève de Zakhar Bron à l'Escuela Superior de Música Reina Sofía à Madrid. Elle a déjà remporté les 1ers Prix des Concours Internationaux Carl Flesch et Karol Lipinski. Et on se souvient qu'en 2019, elle comptait parmi les finalistes du Concours Reine Elisabeth.