"Alexandre Nevski" de Serge Prokofiev

par

Alexandre Nevski est une partition composée en 1938 pour le film homonyme de Sergueï Eisenstein retraçant la lutte historique et héroïque du jeune Prince Alexandre Nevski dans la Russie du XIIIe siècle. La partition fut adaptée l'année suivante par le compositeur sous la forme d'une cantate pour mezzo-soprano, chœur et orchestre.

La musique du film
Il s'agit de la troisième composition de Prokofiev pour le cinéma, après le Lieutenant Kijé (Alexandre Feinzimmer 1933) et La Dame de pique (Mikhail Romm – inachevé – 1936).

Prokofiev connaît Sergueï Eisenstein, qu'il retrouve à son retour à Moscou, pour l'avoir rencontré à plusieurs occasions à l’étranger. Lorsqu'en mai 1938 le cinéaste lui demande de travailler avec lui pour "Alexandre Nevski", Prokofiev manifeste son enthousiasme : Quand Eisenstein m’a proposé d’écrire une partition pour le film Alexandre Nevski, j’ai accepté avec plaisir, car j’admirais depuis longtemps son magnifique talent de metteur en scène. Au cours de nos travaux, l’intérêt n’a cessé de croître et Eisenstein s’est révélé non seulement un brillant metteur en scène, mais un musicien très fin.

De son côté, le cinéaste juge miroitante d'images triomphales une musique qui ne se contente pas d'être illustrative. Cette première collaboration idéale se poursuivra avec "Ivan le Terrible".

Le film retrace un événement phare de l'histoire russe au XIIe siècle : l'opposition d'Alexandre Nevski à l'invasion du pays par les chevaliers teutoniques et notamment la bataille du lac Peïpous qui mit fin à leur expansion orientale. À l'heure où menace le nazisme, la lutte vaillamment menée et la victoire obtenue brillamment par le jeune Prince vont prendre valeur d'idéal patriotique.

 

Les commentaires sont clos.