Nuova Consonanza : la musique au pluriel

par

Le 58e festival Nuova Consonanza, qui se déroulera du 7 novembre au 19 décembre, a pour thème "La musique au pluriel" et rendra hommage à Igor Stravinsky pour le 50e anniversaire de sa mort.

Au programme de cette édition, citons l'opéra en un acte et six chapitres, Le ossa di Cartesio (Les os de Descartes), musique de Mauro Cardi et texte de Guido Barbieri ; la première mondiale de La scoperta dell'America pour acteur, clarinette et piano, avec une musique de Fabrizio de Rossi Re sur des textes de Cesare Pascarella ; la première italienne d'Ariane et le Minotaure, un mélologue pour voix récitante, soprano et ensemble de Silvia Colasanti (basé sur l'opéra du même nom qui a ouvert le Festival dei Due Mondi 2018 à Spoleto) dirigé par Claire Gibault ; Qui nella torre, un opéra de chambre en quatre scènes et deux intermezzos de Daniele Carnini sur un texte de Renata M. Molinari ; La storia del ragazzo, nouvelle adaptation libre de l'Histoire du soldat, entre autres.

Il y a aussi un atelier de composition de Marcello Panni (conclu le 11 novembre par un concert dirigé par Panni lui-même avec des musiques de lui-même et de Stravinsky), un séminaire de composition de Hwang-Long Pan, un atelier d'improvisation d'Alessandro Sbordoni et la 23e édition du concours international de composition Franco Evangelisti, dont les trois partitions finalistes seront interprétées lors d'un concert public le 19 décembre.

Les commentaires sont clos.