Mots-clé : Ibert

French touch chorégraphique avec John Axelrod

par one night hookup dating

Maurice Ravel (1875-1937) : Ma Mère l’oye (intégrale du ballet) - L’Eventail de Jeanne - Fanfare
Pierre Octave Ferroud (1900-1936) : Marche
Jacques Ibert (1890-1962) : Valse
Alexis Roland-Manuel (1891-1966) : Canarie
Maurice Delannoy (1898-1962) : Bourrée
Albert Roussel (1869-1937) : Sarabande
Darius Milhaud (1892-1974) : Polka
Francis Poulenc (1899-1963) : Pastourelle
Georges Auric (1899-1983) : Rondeau
Florent Schmitt (1870-1958) : Kermesse Valse
Orchestre National des Pays de La Loire, John Axelrod
DDD-2012/2016-61’48-Notice de présentation en : anglais et français-Naxos 8.573354

Une certaine France joyeuse

par

Francis POULENC
(1899-1963)
Sextuor pour flûte, hautbois, clarinette, cor, basson et piano
Jacques IBERT
(1890-1962)
Trois pièces pour flûte, hautbois, clarinette, cor et basson
Darius MILHAUD
(1892-1974)
La Cheminée du roi René op. 205
Jean FRANÇAIX
(1912-1997)
L’Heure du berger
Gruppo di Tempera
DDD–2015–47’ 04’’–Texte de présentation en polonais et en anglais–DUX 1232

Attention chef-d’œuvre : L’AIGLON  

par

« Le secret de notre collaboration ? Il n’y en a pas. La main droite, la main gauche. La division du travail était très honnête. L’un écrivait les dièses, l’autre, les bémols ! » Voilà ce qu’auraient déclaré Arthur Honegger et Jacques Ibert à propos de la composition de L’Aiglon d’après la pièce d’Edmond Rostand.