Universelle beauté

par

http://www.naturehealthmedicines.com/Johann Sebastian BACH
(1685-1750)
Messes Luthériennes BVW 233 et 234
Marco Gioseppe PERANDA
(1625-1675)
Messe en la mineur
BACH COLLEGIUM JAPAN Choeur et Orchestre, dir.: Masaaki SUZUKI
2015-DG-71'30- livret en anglais, allemand, français-textes en latin et anglais -chanté en latin- Bis 2121 SACD

Les affinités entre l'esprit musical germanique et celui du Japon ne cesseront de nous étonner ! Ainsi de ce chef, la cinquantaine glorieuse qui se passionne pour les œuvres allemandes du XVIIIe siècle. Il choisit ici deux « Messes Luthériennes » d'un certain Jean-Sébastien Bach qu'il dirige suprêmement bien à la tête de son... Bach Collegium « Japan » ! Avec de merveilleux chanteurs prononçant le latin sans heurts, et même avec des accents bien réglés (ag-nus Dei) une prononciation digne de l'Académie et des voix superbes. Dans un enthousiasme conquérant aussi . Et pour faire bonne mesure en faisant ressortir les contrastes, on y a ajouté une « Messe en la mineur », de -cette fois- un italien : Marco Gioseppe Peranda (1625-75) qui semble bien faire son entrée au catalogue (seuls ont déjà paru au milieu d'autres compositeurs, des pièces sporadiques – le motet « Fasciculus Myrrhae » ou « O Ardor, O Flamma » et « Cor mundum Crea in Me » dans les enregistrements des chœurs d'Upsala ou de Dresde). Quelle confrontation entre le luthérien germanique et le chrétien italien qui sut s'acclimater, conquérir l'estime de ses pairs et influencer à son tour la musique allemande ! La manière dont les chœurs et l'orchestre de cette formation nippone parviennent à faire ressentir de si profondes différences, entre protestants et catholiques, hommes du Nord (brumeux) et du Sud (ensoleillé) est tout simplement confondant et admirable. Comment ne pas féliciter et admirer tous ces artistes, chanteurs et instrumentistes qui savent si bien comprendre, ressentir et interpréter ? La perfection de la réalisation comme de la prise de son ainsi que la présentation bien documentée de Klaus Hofmann font de ce disque une référence qui, décidément, transcende toutes les frontières...
Bénédicte Palaux Simonnet

Son 10 - Livret 10 - Répertoire 10 - Interprétation 10

Les commentaires sont clos.