Carl Philipp Emanuel Bach dégagé de la tutelle paternelle

par click to read more

Carl Philipp Emanuel Bach
par Gilles Cantagrel
Gilles Cantagrel, grand spécialiste de J.-S. Bach signe aux éditions mélophiles, un ouvrage passionnant sur le deuxième fils du grand Cantor de Leipzig : Carl Philipp Emanuel Bach (1714 – 1788). Connu et estimé de son temps, il fut incontestablement le maillon indispensable entre la fin de l’ère baroque magnifiée par J.-S. Bach et le début de l’ère classique (J. Haydn, W. A Mozart).
Ce livre détaille la biographie du musicien compositeur : son parcours professionnel, sa correspondance, ses nombreuses rencontres comme celle avec l’anglais Charles Burney, docteur en musique. Gilles Cantagrel dépeint avec finesse l’homme que fut C.P.E. Bach, en ce 18ème siècle des Temps modernes.
D’abord à la cour de Potsdam au service de Frédéric II, il succède ensuite en 1767 à son parrain Telemann à Hambourg. Grand admirateur et défenseur de l’œuvre de son père, il en assure la diffusion et la publication avec dévouement et infime respect des annotations de son père. Homme affable et cultivé, son salon est fort apprécié et il aime jouer sur son clavicorde pour ses hôtes ou invités. Loin du style paternel, même s’il en porte l’héritage, C.P.E. Bach se penche vers l’instrument à clavier avec passion et génie (aussi bien le clavecin que le clavicorde ou le pianoforte), laissant libre cours aux effluves de l’Empfindsamkeit, période charnière entre le Baroque finissant et le début du Classicisme où prévaut l’expression du sentiment. Confident intime, l’instrument à clavier est pour C.P.E. Bach, comme il le sera plus tard pour F. Chopin, le laboratoire de son introspection musicale, le compagnon fidèle d’un homme à l’écoute de ses émotions, comme en témoigne sa considérable production (80 sonates, fantaisies…).
Son célèbre Essai sur la véritable manière de toucher les instruments à clavier, où il écrit déjà que la musique a pour rôle d’émouvoir le cœur, a grandement fait autorité de son vivant et même jusqu’à Beethoven. De nos jours, il demeure fort actuel par sa pertinence.
Ce livre de Gilles Cantagrel rétablit une malheureuse injustice à l’égard du fils de Bach, sombré dans l’oubli dès 1800 et jusqu’aux années 1980 – 1990. Riche d’une documentation des plus intéressantes, l’auteur relate la vie et l’œuvre du compositeur musicien des plus talentueux de son époque, en replongeant le lecteur dans l’esprit germanique et européen du 18ème siècle, où l’artiste compose désormais pour une classe nouvelle : celle de la bourgeoisie principalement dominée par les amateurs.
Ce livre est un véritable voyage historique et artistique pour le lecteur mélomane et musicien, il trouve sa place dans toute bibliothèque et vient s’aligner auprès des livres sur Bach père, Mozart, Beethoven, Schubert, Brahms, Chopin, Schumann.
Marie-Sophie Mosnier
2013, Editions Papillon, Collection Mélophiles

Un commentaire

  1. Ping : Livre : Carl Philipp Emanuel Bach dégag&...