Décès de Jean Guillou

par

L’organiste français Jean Guillou est décédé à l’âge de 88 ans. Figure incontournable de son instrument, sa notoriété dépassait le monde plutôt fermé de l’orgue pour s’imposer comme une star mondiale de la musique et un vulgarisateur. De nombreux mélomanes ont ainsi découvert  l’orgue à travers ses enregistrements et ses concerts.

Enfant surdoué, il fut l’élève de Messiaen et de Duruflé, et titulaire des orgues de l’église St Eustache à Paris  de 1963 à 2015.

Improvisateur remarquable et compositeur prolixe, il a marqué son temps également par ses transcriptions d’oeuvres symphoniques démonstratives adaptées pour l’orgue comme les Tableaux d’une exposition de Moussorgski ou Petrouchka de Stravinsky.

Jean Guillou était très investi dans l’élaboration de nouveaux orgues ; on lui doit  les instruments de la Tonhalle de Zurich, de l’Auditorium de Tenerife mais également l’orgue de Notre-Dame-des-Grâces au Chant d’Oiseaux à Woluwe-Saint-Lambert.

Son importante et incontournable discographie comporte plus de 100 enregistrements pour les labels Philips, Dorian, CBS ou son label Augure. 

On notera également ce beau panache : en juillet 2010, nommé Chevalier de la Légion d'Honneur, il a refusé la distinction et justifié son choix : “à l'heure où la musique dite savante ou classique voit sa place diminuée par toutes les instances officielles [...] découvrant avec stupeur son nom parmi la promotion du 14 juillet de la Légion d'honneur,  [...] a pris la décision de refuser cette distinction qu'il n'a jamais sollicitée »

Les commentaires sont clos.