Kamil Ben Hsaïn Lachiri, Premier Prix du Concours Honda

par
Concours Honda

Ce dimanche soir se déroulait au Conservatoire de Bruxelles la Finale de la première édition du Honda Competition for Classical Music. En voici le palmarès :
- 1er Prix : Kamil BEN HSAÏN LACHIRI - chant (IMEP - Institut supérieur de musique et de pédagogie de Namur) qui reçoit 8000€.
- 2e Prix : Kelly POUKENS - chant (LUCA - School of Arts of Leuven) qui reçoit 5000€.
- 3e Prix : Maarten VANDENBEMDEN - guitare (Koninklijk Conservatorium Brussel) qui reçoit 3000€

Nous avions rencontré Kamil Ben Hsaïn Lachiri et son professeur à l'IMEP il y a quelques jours. Les interviews (video) sont disponibles sur cette page.

Un nouveau concours ?
Oui. Un concours musical réunissant toutes les Écoles Supérieures de Musique belges, une première dans les annales musicales du pays. C’est à l’initiative de Honda Benelux que le Conservatoire Royal de Bruxelles et le Koninklijk Conservatorium Brussel, School of Arts van de Erasmushogeschool Brussel l'ont lancé en 2016, s’adressant aux étudiants en fin de cursus ou fraîchement diplômés des huit écoles supérieures participantes, toutes disciplines confondues : le Conservatoire Royal de Liège, l’Ecole Supérieure des Arts de Mons Arts², l’Institut supérieur de musique (IMEP) de Namur, le Koninklijk Conservatorium Gent, le Koninklijk Conservatorium Antwerpen, le Lemmens Instituut Leuven, le Conservatoire Royal de Bruxelles et le Koninklijk Conservatorium Brussel, School of Arts van de Erasmushogeschool Brussel.
Le pianiste André de Groote présidait le jury et la demi-finale avait lieu le 16 novembre 2016 au Conservatoire Royal de Bruxelles : 16 candidats pré-sélectionnés (deux par institution) ont présenté une ou plusieurs œuvres de leur choix durant 30 minutes maximum. Trois candidats ont été retenus : Maarten Vandenbemden (guitare - Koninklijk Conservatorium Brussel), Kelly Poukens (chant - LUCA - School of Arts of Leuven) et Kamil Ben Hsaïn Lachiri (chant - IMEP Institut supérieur de musique et de pédagogie de Namur). Au cours de la finale ce dimanche 19 février, les trois lauréats ont joué ou chanté pendant 35 minutes un programme de leur choix.

Pourquoi Honda Benelux ?
Conformément à ses valeurs d’entreprise, Monsieur Tomanek, président de Honda Benelux tient à ce que ses activités soient le reflet de la société dans laquelle il opère : À travers ce mécénat, Honda soutient une initiative qui contribue au bien-être général, jouit d’un rayonnement sur l’ensemble de la Belgique et met l’accent sur deux autres de ses valeurs importantes : l’éducation et l’excellence. Le Mécène a offert un montant de 16 000 euros et Honda Benelux s’est engagé à soutenir financièrement ce concours pour une durée de trois ans.

Qui est Kamil Ben Hsaïn Lachiri, Premier Prix de ce premier concours ?
Le jeune baryton belge de 23 ans a commencé l’apprentissage du piano à 4 ans auprès de Cristina Todea. Son parcours le pousse à approfondir ensuite sa formation au Conservatoire de Namur dans la classe de Stéphanie Salmin. Puis il entre à l’IMEP à 15 ans en tant que « Jeune Talent » dans la classe de Fabian Jardon. Kamil Ben Hsaïn Lachiri est actuellement étudiant en master en chant à l’IMEP dans la classe de Françoise Viatour et de Benoît Giaux. Il est par ailleurs Licencié en piano classique, Maître en Economie (Université Catholique de Louvain), et Maître en Finance (Université de Genève).
Tout fraîchement admis dans la section MMSoloist de La Monnaie et à l’EVD de l’IMEP, le jeune ténor a récemment interprété le rôle-titre de Gianni Schicchi (Puccini) à Namur, ainsi que la cover du Comte Almaviva (Nozze di Figaro) au festival «Mozartiades» à Bruxelles. En avril 2016, il s’est produit en soliste avec l’Orchestre National de Lorraine (Metz) sous la direction de Philippe Forget et avec l’orchestre baroque Les Agrémens au Festival des Lumières à Helsinki et au Festival de Wallonie, sous la direction de Guy Van Waas. En janvier 2016, il interprétait Il Ballerino dans l’Opera Seria de Gassmann au Théâtre Royal de La Monnaie, sous la direction de René Jacobs. C’est également à La Monnaie qu’il a débuté comme cover du messager d’Achille dans la création mondiale de Penthesilea de Pascal Dusapin en 2015. En 2015 toujours, il s'est produit à l’Opéra de Pittsburgh (USA) dans les rôles d’Antonio (Nozze di Figaro) et de Diener (Cappriccio).
On le retrouve par ailleurs dans bon nombre de prestations au Théâtre de Namur et à l’IMEP dans des rôles tels qu’Urbain (La Vie Parisienne/Offenbach), le Premier Ministre (Cendrillon/Massenet), Mickey (L’Opéra d’Aran/Bécaud) et on peut régulièrement l’entendre en Belgique ou à l’étranger (France, Etats-Unis, Maroc, Pays-Bas,…) dans des récitals ainsi que dans des oeuvres solistes telles que des Cantates de Bach, des Oratorios de Haendel, ou divers Requiems.
Sa saison 2016-17 est quant à elle marquée par deux Papageno à l’Opéra Royal de Wallonie et en tournée en Belgique et aux Pays-Bas ainsi que par ses débuts à l’Opéra Garnier (Paris) dans l’opéra Eliogabalo sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon. Il sera encore Pisandre (Pénélope/Fauré) à La Monnaie sous la direction de Michel Plasson et Mazetto (Don Giovanni/Mozart) au théâtre Royal du Parc. Il intégrera aussi le Dutch National Opera (Amsterdam) à travers son programme «Jeune Espoir».
En tant que choriste, il chante avec le Choeur de Chambre de Namur (Versailles, Paris, Lyon, …) ainsi qu’avec le Choeur de La Monnaie à Bruxelles (Vestale de Spontini, Alcina de Haendel et Grande Messe des Morts de Berlioz) ou encore comme basse soliste au National Opera d’Amsterdam (Alcina de Haendel).
Il complète son apprentissage avec des chefs et pédagogues tels qu’Alberto Zedda, Raul Gimenez, Georg Nigl, Michael Spyres, Christophe Rousset, Robert Chaffin, Guy Van Waas, Leonardo Garcia Alarcon, Pascal Dusapin, Franck Ollu et bénéficie de l’enseignement régulier de personnalités telles qu'Elise Gäbele, Ana Camelia Stefanescu, Patrick Leterme, Daniel Thonnard, Benoît Mernier et David Miller. Il est lauréat d’un certain nombre de concours de piano (Dexia Classics, Cavatine, Fondation Andrée Charlier,…) mais aussi de chant. En 2014, il remporte le Premier Prix du concours Summerfest à Maastricht, en mars 2016 il gagne le 1er Prix au concours « CNTAL » à Liège et au Concours « Voices of Shakespeare » à Metz.

Vos commentaires https://expertseedbank.com/

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.