Le souvenir de Catherine Collard

par https://irancfa.org/

http://werken.at/En ces jours de souvenir, nous n'oublions pas Catherine Collard, cette immense pianiste qui nous a quittés trop tôt, le 10 octobre 1993. Il y a vingt ans déjà. Elle nous manque; elle manque cruellement à la musique. Son souvenir nous reste très présent et nous avons l'occasion de https://onlineaccountinglive.com/l'entendre dans Schumann qu'elle jouait mieux que personne. Deux vidéos où on la retrouve dans les Papillons et la Fantaisie. Elle se sentait bien aussi avec Debussy, Haydn ou Mozart, mais les témoignages filmés nous manquent. Ils nous reste ses enregistrements réalisés chez Erato dans sa prime jeunesse, et plus tard chez Lyrinx, sous l'affectueuse vigilance de René Gambini, et BMG.

Les commentaires sont clos.