Partitions d’orchestre chez Breitkopf & Härtel 

par are beck and jade from victorious really dating

Cette moisson estivale de Breitkopf & Härtel nous apporte quelques belles partitions à commencer par la nouvelle édition de la Symphonie n°3 de Gustav Mahler. 

Gustav Mahler (1860–1911) : Symphonie n°3 (version finale 1906). Édition sous la direction de Christian Rudolf Riedel. Breitkopf & Härtel. PB 5633. ISMN : 979-0-004-21530-2.

Après les Symphonies n°1 et n°4, l’édition Mahler de Breitkopf & Härtel nous propose la Symphonie n°3. Ce travail s’appuie sur de nombreuses sources éditoriales, à commencer par les partitions des premières éditions ainsi que les matériels des  exécutions historiques sous les baguettes des pionniers mahleriens qui avaient pu recevoir des conseils directement du compositeur et les annoter précieusement sur leurs partitions. C’est un véritable tour du monde des sources qui a permis de récolter un large panel de documents. Ce travail éditorial réalisé sous la direction de Christian Rudolf Riedel complète utilement ceux de la Kritische Gesamtausgabe de 1974 qui faisait référence. On salue cette somme de connaissance d’envergure utile pour notre appréciation de cette partition qui reste l’un des monuments du répertoire symphonique. Cette nouvelle édition propose tous les compléments requis : préface, introduction, liste des sources et appareils critiques.  

Richard Strauss (1864–1949)  : Mort et transfiguration Op. 24 TrV 158. Édition sous la direction de Nick Pfefferkorn.  Breitkopf & Härtel PB 5654. ISMN : 979-0-004-21551-7

On apprécie également de retrouver en grand format une édition révisée de Mort et Transfiguration. La présente édition Urtext considère toutes les corrections que Strauss a apportées aux épreuves de galère de la partition complète et des parties de l'œuvre, en les mettant en corrélation avec le texte musical. La préface donne un aperçu de la genèse et de l'histoire de la réception de l'œuvre, tandis que le rapport critique détaillé documente systématiquement toutes les décisions éditoriales.

Ludwig van Beethoven (1770–1827) : Symphonie n°8 en fa majeur. Op.93. Édition sous la direction de Ernst Herttrich.  Breitkopf & Härtel PB 14618. ISMN : 979-0-004-21493-0. 

Tiré à part de l’édition G.Henle Verlag des symphonies, cette PO grand format est d’un confort de lecture et de travail. Elle rejoint la Symphonie n°9 déjà éditée l'automne dernier et il semble logique que Breitkopf propose la suite des symphonies sous ce format.    

 

Béla Bartók (1881–1945) : Musique pour cordes, percussions et célesta BB 114. Édition sous la direction de Hartmut Fladt.  Breitkopf & Härtel. PB 5580. ISMN : 979-0-004-21390-2.  Divertimento pour cordes. Édition sous la direction de Ulrich Mahlert.  Breitkopf & Härtel. PB 5579. ISMN : 979-0-004-21389-6. 

Enfin, cette belle série se complète par deux formats de poche qui reprennent deux  oeuvres pour cordes de  Bartók. Ces deux partitions complèteront utilement les bibliothèques des amoureux de la musique du XXe siècle tant elles sont des classiques auxquels on revient régulièrement. 

Pierre-Jean Tribot

https://www.crescendo-magazine.be/tag/christian-rudolf-riedel/

 

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.