La Symphonie n°4 de Mahler chez Breitkopf & Härtel

par

Gustav Mahler (1860-1911) : Symphonie n°4 pour soprano solo et orchestre. Breitkopf & Härtel. ISNM 979-004-21531-9. BP 5634. 

Les éditions Breitkopf poursuivent leur travail sur les symphonies de Gustav Mahler avec une nouvelle édition de la Symphonie n°4 dans l’édition critique monumentale menée sous la direction de arti dr hook up

On connaît le côté perfectionniste d’un Mahler qui ne cessait de réviser ses partitions, même après une publication et cela dès les premières auditions de ses oeuvres. En 1911, alors qu’il donne cette symphonie lors de ses derniers concerts à la tête du New York Philharmonic, il effectue de nombreuses corrections sur le matériel. Ces annotations ont servi de base de travail à cette nouvelle édition révisée, ainsi que les annotations relevées dans les partitions de Willem Mengelberg et Richard Wickenhauser, sans oublier une analyse des sources et de la correspondance de Mahler. 

On retrouve ici tout le sérieux qui prévalait déjà à la réalisation de la http://www.obompastor.org.br/. Il est possible de lire l’essai “Mahler Symphoniste”, commun aux différents volumes de cette édition, ainsi qu’une introduction, un solide appareil critique, le texte chanté et un glossaire des indications malhériennes. La partition reproduit quelques pages de la partition personnelle de Willem Mengelberg et de celle conservée aux archives du New York Philharmonic avec les corrections méticuleuses du compositeur. 

La partition est disponible au format conducteur ainsi que dans un volume de collection. La matériel d’orchestre est en vente.

Pierre-Jean Tribot

 

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.