Ravel en biographie

par https://www.hechven-bb.co.il/

Bénédicte PALAUX SIMONNET : Maurice Ravel. Paris, bleu nuit éditeur, 2020. ISBN 978-2-35884-085-9. 175 pages. 20 euros.

On saluera comme elle le mérite une nouvelle biographie de Maurice Ravel dans la dynamique collection « Horizons » des éditions Bleu Nuit, dont c’est déjà le 71e volume. L’auteure, Bénédicte Palaux Simonnet, bien connue des lecteurs de Crescendo où sa signature apparaît depuis plusieurs années, est née à Saint-Germain-en-Laye, ville natale de Debussy. Après un cursus musical et des études qui la mènent à exercer en qualité d’avocate, elle se tourne vers la musicologie avec une prédilection pour l’art du bel canto et les œuvres instrumentales ou vocales des XIXe et XXe siècles. Critique et collaboratrice de plusieurs revues musicales (dont Crescendo Magazine), elle organise concerts et récitals en Île-de-France. En 2001, aux éditions suisses Papillon, Bénédicte Palaux Simonnet a publié une excellente biographie de Paul Dukas, saluée par la critique. 

Ravel enfin ! pourrait-on préciser en préambule, car parmi les compositeurs français du catalogue musical de l’éditeur, à côté de Berlioz, Satie, Saint-Saëns, Gounod ou Couperin, quelques noms moins célèbres avaient déjà eu l’honneur d’une publication : Méhul, Litaize, Emmanuel, Boëly, Goué, Vierne, Jaubert… La lacune est donc comblée, et de maîtresse manière. On connaît la présentation habituelle de cette collection qui fait la part belle à la biographie et à l’œuvre d’un compositeur, à des exemples musicaux et à l’iconographie. Dans le cas présent, on est face à une actualisation en langue française du sujet, l’ouvrage de Marcel Marnat chez Fayard datant de plus de dix ans. Par ailleurs, la parution aux éditions parisiennes Le Passeur en 2018 des correspondances, écrits et entretiens de Ravel, que l’on devait aux recherches de Manuel Cornejo, avait redistribué les cartes et ouvert la porte à une réévaluation de l’homme et de sa création. 

La synthèse entreprise par Bénédicte Palaux Simonnet est exemplaire, car elle tient compte des éléments récents, à travers un récit clair, bien charpenté et bien construit, qui retrace le parcours de la vie et de l’œuvre du compositeur, tant dans le domaine public que dans des aspects plus privés ou intimes. De la naissance à Ciboure en Pays basque, jusqu’à l’issue tragique après l’opération au cerveau, tous les détails d’une existence apparaissent, avec ses habituels temps forts, connus ou moins documentés, à travers l’analyse fine et détaillée des aventures du Prix de Rome (cinq refus !), de l’élaboration des grandes partitions, des multiples rencontres artistiques ou de la personnalité « à la française » de cet l’homme pétri d’élégance, mais aussi de pudeur. L’auteure expose tout cela dans un langage précis, dans le contexte d’une lecture agréable qui ne néglige pas les exemples musicaux, mais les rend accessibles et vivants.

Comme l’habitude s’est établie au fil des parutions de la série, l’ouvrage de Bénédicte Palaux Simonnet est complété par un tableau synoptique qui met en parallèle la carrière de Ravel et la vie musicale ou artistique, ainsi que les événements du temps, comparaisons souvent éclairantes pour le lecteur. On y trouve aussi une bibliographie sélective au sein de laquelle on est heureux de retrouver, par exemple, le précieux Ravel et nous de Hélène Jourdan-Morhange paru à Genève en 1945, volume qui permet d’avoir des échos de proches, que l’auteure exploite au détour des pages avec goût et intelligence. Un index des noms et un index des œuvres permettent de trouver aisément une référence souhaitée. On n’oubliera pas non plus une discographie, qui fait la part belle, avec raison, à des versions de Boulez, Monteux, Ansermet, Abbado, Maazel ou autres Régine Crespin, Samson François, Marcelle Meyer ou le Beaux-Arts Trio. Par contre, pour la partie orchestrale, pas de trace de Charles Munch, mais il s’agit d’une discographie dite « sélective » … On retiendra aussi, pour sa richesse, sa diversité et sa mise en valeur, l’abondante iconographie qui ajoute au bonheur de lecture. Voilà un ouvrage qui vient bien à son heure, après le pavé déjà cité de Cornejo qui donnait accès à bien des perspectives que Bénédicte Palaux Simonnet exploite avec une vraie rigueur scientifique (l’éventail des notes est impressionnant) et un sens aigu de l’essentiel. 

Jean Lacroix

 

    

Vos commentaires

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.