Mots-clé : Byron

Le souffle de l’imaginaire romantique !

par https://discoverdatingonline.com/marriage-without-dating-ost/

Lord Byron : Manfred
Qui connaît encore Byron (1788 – 1824)? Qui le lit? Plus personne, je le crains. Les amateurs de fantastique se souviennent de la soirée à la Villa Diodati, en 1816, durant laquelle il esquissa Le Vampire, terminé par Polidori, à l’origine d’un mythe au succès incalculable, et les mélomanes de quelques compositions s’inspirant de ses oeuvres : Harold en Italie (Berlioz), Mazeppa (Liszt), Les deux Foscari et Le Corsaire (Verdi) et ce Manfred (Schumann, Tchaïkovski).