Mots-clé : Herbert Schuch

Beethoven : du vent dans les partitions 

par

Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Quintette en mi bémol majeur, Op.16 ; Sonate en fa majeur, Op.17 pour cor et piano ; Septuor en mi bémol majeur, Op.20. David Alonso, cor ; Sebastian Manz, clarinette ; Marc Trénel, basson ; Ramón Ortega Quero, hautbois ; Hélène  Tysman et Herbert Schuch, piano ; Octuor de France. 2007-2014. Livret en anglais et français. 40’24’’ & 41’14’’. 2 CD Indesens. Inde 136. 

https://harris-travel.com/

par

Tristan Murail (1947) : Cloches d’adieu, et un sourire… in memoriam Olivier Messiaen
Franz Liszt (1811-1866) : « Pater noster » – « Bénédiction de Dieu dans la solitude » – « Funérailles », pièces issues des Harmonies poétiques et religieuses
Johann Sebastien Bach : (1685-1750) : Choral « ich ruf’ zu dir, Herr Jesu Christ », BWV 639 (arr. F. Busoni) – Aria « Die Seele ruht in Jesu Händen », BWV 127 (arr. H. Bauer)

Maurice Ravel (1875-1937) : « La vallée des cloches » (Miroirs)
Olivier Messiaen (1908-1992) : « Cloches d’angoisse et larmes d’adieu » (Huit préludes)
Herbert Schuch (piano)
2014-DDD-68’-Textes de présentation en français, allemand et anglais-Naïve V5362

Herbert Schuch : invité en résidence à Bozar

par

Tristan Murail (1947) : Cloches d’adieu, et un sourire… in memoriam Olivier Messiaen
Franz Liszt (1811-1866) : « Pater noster » - «Bénédiction de Dieu dans la solitude » - « Funérailles », pièces issues des Harmonies poétiques et religieuses

Johann Sebastien Bach : (1685-1750) : Choral « ich ruf’ zu dir, Herr Jesu Christ », BWV 639 (arr. F. Busoni) – Aria « Die Seele ruht in Jesu Händen », BWV 127 (arr. H. Bauer)
Maurice Ravel (1875-1937) : « La vallée des cloches » (Miroirs)
Olivier Messiaen (1908-1992) : « Cloches d’angoisse et larmes d’adieu » (Huit préludes)
Herbert Schuch, piano