Mots-clé : Milhaud

Un duo pianistique à suivre

par

Darius MILHAUD
(1892 - 1974) :
Scaramouche Op. 165B
Claude DEBUSSY
(1862 - 1918)
En blanc et noir
Marcel COMINOTTO
(°1956) 
Arborescences
Sergueï RACHMANINOV
(1873 - 1943)
Suite n°2
Luc BAIWIR
(°1958) 
Rhapsodie
Johan Schmidt et Gabriel Teclu, pianos
2017-DDD-69’12-Aucun texte de présentation-Azur Classical-AZC152

Suite, sonate et sonatine

par https://peruvanexecutive.com/

Moritz MOSZKOWSKI
(1854 - 1925)
Suite en sol mineur pour deux violons et piano op. 71
Darius MILHAUD
(1892 - 1976)
Sonate pour deux violons et piano op. 15
Bohuslav MARTINU
(1890 - 1959)
Sonatine pour deux violons et piano H. 198
Trio KOCH
DDD–2016–48’ 59’’–Textes de présentation en anglais, français et allemand–ETCETERA KTC 1543

French touch chorégraphique avec John Axelrod

par

Maurice Ravel (1875-1937) : Ma Mère l’oye (intégrale du ballet) - L’Eventail de Jeanne - Fanfare
Pierre Octave Ferroud (1900-1936) : Marche
Jacques Ibert (1890-1962) : Valse
Alexis Roland-Manuel (1891-1966) : Canarie
Maurice Delannoy (1898-1962) : Bourrée
Albert Roussel (1869-1937) : Sarabande
Darius Milhaud (1892-1974) : Polka
Francis Poulenc (1899-1963) : Pastourelle
Georges Auric (1899-1983) : Rondeau
Florent Schmitt (1870-1958) : Kermesse Valse
Orchestre National des Pays de La Loire, John Axelrod
DDD-2012/2016-61’48-Notice de présentation en : anglais et français-Naxos 8.573354

Une certaine France joyeuse

par https://peruvanexecutive.com/

Francis POULENC
(1899-1963)
Sextuor pour flûte, hautbois, clarinette, cor, basson et piano
Jacques IBERT
(1890-1962)
Trois pièces pour flûte, hautbois, clarinette, cor et basson
Darius MILHAUD
(1892-1974)
La Cheminée du roi René op. 205
Jean FRANÇAIX
(1912-1997)
L’Heure du berger
Gruppo di Tempera
DDD–2015–47’ 04’’–Texte de présentation en polonais et en anglais–DUX 1232

Pelléas et Mélisande cent ans après: études et documents

par

Ouvrage coordonné par Jean-Christophe Branger, Sylvie Douche et Denis Herlin*
Alors que la reprise de Pelléas et Mélisande dans la mise en scène de Pierre Audi et les décors de Anisch Kapoor connaît aujourd'hui un beau succès à La Monnaie, les Editions Symétrie, en collaboration avec le Palazzetto Bru Zane, très actifs dans la mise en valeur de la musique romantique française, nous proposent une "somme" consacrée à cet opéra "qui ne sera jamais populaire" (P. Boulez, 2006) mais fera couler beaucoup d'encre dans les milieux professionnels.