Voyage pictural et musical dans l'Italie du Nord du 17ème

par http://www.esv-haiti.org/

Musica al tempo del Guercino e dei suoi allievi
Giovanni Battista Bassani (c.1650-1716), Giovanni Maria Bononcini (1642-1678), Biagio Marini (1587-1665), Claudio Monteverdi (1567-1643), Alessandro Stradella (1639-1682), Maurizio Cazzati (1616-1678), Giovanni Legrenzi (1626-1690)

Alena Dantcheva (soprano), Michele Andalo (contraltista), Animantica, Saverio Villa (orgue et direction)
2013-DDD-43'56"-Textes de présentation en italien et anglais-Stradivarius STR 33932
Le fil conducteur de ce disque est le peintre Giovanni Francesco Barbieri, dit Guercino ou le Guerchin (1591-1666) mais aussi une région : le nord de l'Italie et tout particulièrement la lagune vénitienne dont l'importance musicale dans l'Italie baroque est à nouveau soulignée à travers ce florilège de compositeurs.
C'est d'ailleurs à Venise que Guercino, peintre autodidacte, a découvert les oeuvres de Caravage avant d'étudier le style de Rubens à Mantoue. Il en ressort une peinture marquée par la technique du « clair-obscur » , la force des coloris et une maîtrise de la lumière dans ses tableaux.
Par le choix des oeuvres exécutées, Saverio Villa qui est à la direction de l'ensemble Animantica, tente de traduire musicalement ces différentes caractéristiques. Elles s'expriment à travers la secunda prattica et plus généralement à travers la théorie des passions du Baroque. Cette dernière en effet dépeint divers sentiments, du plus clair au plus obscur avec parfois de forts contrastes de tempi ou de rythmiques entre les mouvements. La force des couleurs du maître italien se retrouve aussi dans le traitement des dissonances malmenant parfois les règles du contrepoint. Claudio Monteverdi (1567-1643) est incontestablement la figure musicale essentielle de cet enregistrement. L'ensemble Animantica interprète « Confitebor a Voce sola con violoni » tiré de la messa a quattro e Salmi a 1,2,3 avec l'excellente soprano Alena Dantcheva. Assurément une des plus belles plages du disque. Si la majeure partie du répertoire est constitué d'oeuvres instrumentales, on note aussi la prestation du contreténor Michele Andalo dans le motet « O vos omnes qui transitis » d'Alessandro Stradella (1639-1682)
L'ensemble défend avec une réussite certaine tout ce répertoire.
Michel Lambert

Son 9 – Livret 8 – Répertoire 9 – Interprétation 9

Les commentaires sont clos.